▷ 8 principes de base pour créer un design de qualité pour votre …

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Un livre blanc est l’un des documents courants qui fournissent l’image de marque. Si le contenu doit être pertinent et de bonne qualité, l’aspect extérieur et la forme doivent également être pris en compte pour inciter le lecteur à l’ouvrir, et à le consulter dans son ensemble. Cela est nécessaire pour optimiser le processus de conversion. Puisque le but est d’attirer des prospects, il est très important de soigner le design. Comment faites-vous pour créer un livre blanc de qualité ?

1- Soignez la couverture

Un livre blanc doit être agréable à l’oeil. La couverture doit donc dès le premier regard attirer, éveiller la curiosité. Lorsque vous travaillez sur cette première page, incluez tous les éléments visuels qui rendent votre entreprise reconnaissable. Le style à adopter doit être le même dans tout le document pour maintenir la cohérence du contenu. Le lecteur ne pourra qu’apprécier de retrouver «  l’ambiance  » de la page de couverture sur le reste du livre blanc.

Sur le même sujet :
L’ESTP ouvre sur son campus de Cachan un nouveau BTS Techniques d’encadrement…

2- Choisissez des couleurs en adéquation avec votre charte graphique

Le design doit être conçu en fonction de la cible que vous souhaitez atteindre en ajoutant du peps, du flash et du dynamisme lorsque vous vous adressez aux jeunes par exemple. Ceci pourrez vous intéresser : Pôle emploi se mobilise pour aider à la création d’entreprise. Et privilégiez la sobriété, les lignes graphiques et la typographie dans le même esprit pour les lecteurs professionnels par exemple.

La couleur joue un rôle important dans le design, car elle a un impact certain sur l’inconscient du lecteur. Il sert à envoyer des messages et contribue pleinement à la charte graphique de votre entreprise.

Chaque couleur a une signification dans la communication.

Il est réalisé à partir des recettes bien connues des graphistes, RVB ou Rouge/Vert/Bleu et CMJN ou Cyan/Magenta/Jaune/Noir. Chacun ou une combinaison d’entre eux a des significations qui sont souvent communes à différentes civilisations à travers le monde.

Mais ne faites pas trop de combinaisons. Utilisez des nuances et des palettes spécifiques à la marque qui se dérouleront tout au long de votre livre blanc.

Ceci pourrez vous intéresser :
Rencontre avec Guillaume Guersan, consultant en marketing digital, SEO et publicité en…

3- Créez un sommaire

Avant d’entrer dans le vif du sujet, élaborez un résumé analytique, surtout si votre livre blanc est long. Vos lecteurs pourront se faire une idée générale du contenu et n’auront aucune difficulté à passer d’un chapitre à l’autre en fonction de leurs besoins ou des questions qu’ils se posent. Assurez-vous qu’il soit bien complet, que le titre soit hiérarchisé afin qu’il se distingue du sous-titre selon sa taille ou la police utilisée.

N’oubliez pas les numéros de page pour retrouver facilement le début et la fin de chaque section. Vous devez savoir que lorsque le style que vous choisissez est défini, vous pouvez obtenir un résumé ou une table des matières via le tableau Word automatique. Cet outil vous évitera des erreurs de pagination.

Voir l’article :
Ils ont été sélectionnés sur la base de trois critères principaux : ils…

4- Aérez vos textes

Évitez les blocs de texte compacts qui distraient les lecteurs. Pour leur donner envie de lire votre livre blanc, aérez-le. Jouez avec les zones blanches, les graphiques ou les encarts où seront écrits les faits saillants ou les informations importantes. Vous pouvez également insérer des guillemets en italique.

Concernant les visuels, choisissez les plus belles photos, en privilégiant la palette que vous avez choisie précédemment, pour rafraîchir le texte ou appuyer votre propos.

Toujours pour diffuser et vivre votre contenu, n’hésitez pas à proposer une fiche pratique où vous résolvez le problème qui vous est envoyé ou où vous expliquez :

Si vous avez des informations supplémentaires à fournir, optez pour un bouton d’appel à l’action qui dirige votre lecteur vers un article qui aborde le sujet plus en détail.

Voir l’article :
Les étapes-clés de la création d’entreprise SQY CUB, 14 février 2023, Guyancourt.…

5- Évitez la surcharge

Le maître mot du livre blanc est d’éviter d’être surchargé de visuels ou d’informations pour que les lecteurs ne soient pas submergés et renoncent à le voir en chemin. Tout comme lorsque vous écrivez un article, où un paragraphe équivaut à une idée, développez une phrase clé par page. Associez du texte à des images, des icônes ou des tableaux associés. De nouveaux concepts seront présentés dans les pages suivantes.

6- Privilégiez les phrases courtes et conservez les marges

Les phrases trop longues sont parfois difficiles à comprendre pour les lecteurs et risquent de perturber esthétiquement l’équilibre de la page. C’est pourquoi il est toujours préférable de construire des phrases courtes. Gardez donc des marges de 2,5 cm pour alléger la structure du texte et garder le format auquel le lecteur est habitué. C’est aussi important si l’utilisateur veut, à un moment ou à un autre, imprimer votre e-book.

7- Utilisez les sauts de page à bon escient

Les sauts de page sont également importants dans la conception de votre livre blanc. Assurez-vous qu’ils sont au bon endroit. Autant que possible, n’ouvrez pas une autre page pour la même phrase et la même idée. Comme nous l’avons dit plus haut, la page est une idée. Les sauts de page permettent également au lecteur de prendre le temps d’assimiler les informations qui lui ont été délivrées, avant de passer à autre chose.

8- Faites appel aux outils de mises en page gratuits

Plusieurs outils gratuits sont disponibles pour vous aider dans la mise en page de votre livre blanc. Entre autres, vous pouvez utiliser les différents modèles disponibles dans Google Slides si vous hésitez à partir d’une présentation vierge.

Vous pouvez également choisir PowerPoint. Quiconque a déjà eu l’occasion de faire une présentation sait que cet outil est une extension de Microsoft 365. Comme Google Slides, des modèles gratuits peuvent y être sélectionnés. Si vous avez besoin de modèles plus complexes, achetez un abonnement.

Parmi les sites gratuits, utilisez WPS, compatible avec différents formats comme le .pptx ou le .docx. De plus, vos lecteurs étant de plus en plus connectés sur mobile, permettez-vous d’accéder à des applications mobiles qui permettront à vos clients potentiels de consulter votre livre blanc sur leur smartphone. La liste est non exhaustive. Vous avez de nombreuses autres options, comme Canva, l’un des outils de conception Web essentiels, ou Impress Libre Office.

Conclusion

Un livre blanc est un atout précieux si vous souhaitez atteindre de nouvelles cibles et générer des conversions. En plus d’un contenu de qualité qui fait partie de vos priorités et qui répond aux demandes et aux problématiques, vous devez vraiment soigner le design, sans publicité. Cependant, vous avez un impératif : vous adapter à un public de plus en plus connecté depuis son smartphone.

Vous savez ce que vous avez à faire. C’est ton tour!

À Lire  Qu'est-ce que le transport de la paie ?