11 conseils pour éviter de prendre du poids pendant la ménopause

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’arrêt des cycles menstruels s’accompagne souvent d’une prise de poids chez les femmes, notamment au niveau du ventre. Corinne Fernandez, diététicienne-nutritionniste, livre ses précieux conseils pour traverser cette période particulière sans accumuler de surcharge pondérale, néfaste pour la santé.

Les femmes passent 40% de leur vie en ménopause. « Alors qu’il faut rappeler que la ménopause n’est pas une maladie, elle provoque un véritable tsunami hormonal et provoque chez les femmes des symptômes différents et inégaux, notamment une perte de poids », explique Corinne Fernandez, nutritionniste et nutritionniste. lors de la conférence de presse. Lire aussi : Environnement sanitaire : pour une action forte à toutes les échelles territoriales. Or, « un tour de taille supérieur à 88 cm est associé à un risque de diabète, d’hypertension artérielle, d’athérosclérose ou de maladie du foie », rappelle le spécialiste. Que faire pour lutter contre ce phénomène ? Voici les conseils de Corinne Fernandez :

1/ Adoptez ou suivez une alimentation équilibrée et variée.

2/ Manger le ventre plein sans excès. « Pour aborder sereinement la ménopause, il ne faut jamais se rater, car elle entraîne des carences qui renforcent les os, une fragilité métabolique et mentale », souligne la nutritionniste.

3/ S’hydrater dès le réveil, puis régulièrement tout au long de la journée, notamment pour compenser les pertes en eau dues aux bouffées de chaleur ou aux sueurs nocturnes et faciliter le transit.

4/ Augmenter ou maintenir les apports en protéines et en calcium en consommant des produits laitiers (fromage, lait, yaourt, etc.), eau minérale calcique, amandes, choux, os de sardines, etc. « Je vois beaucoup de patients carencés en protéines, notamment parce qu’ils ont introduit le végétarisme », se plaint Corinne Fernandez.

5/ Eviter les apports excessifs en sel pour maintenir le taux de calcium corporel.

6/ Limitez la consommation de produits sucrés s’ils sont consommés en excès, notamment après 16 heures, « même si vous pouvez les laisser partir de temps en temps », rassure la nutritionniste.

7/ Augmentez votre apport en fibres, en privilégiant les céréales complètes, les légumineuses, les oléagineux, les légumes et les fruits, qui permettront d’augmenter la satiété entre les repas, d’améliorer le transit intestinal et d’équilibrer la flore intestinale (également appelée « microbiote »).

8/ Goûter l’après-midi à base d’un produit laitier et d’oléagineux pour satisfaire les petits appétits du moment et éviter de manger pendant le dîner.

9/ Consommer des aliments au profil lipidique intéressant : huile de colza ou de noix, graines oléagineuses, poissons gras…

10/ Maintenir, renforcer voire (re)commencer des activités physiques et/ou sportives adaptées à ses capacités, à condition qu’il ne soit jamais trop tard pour bien faire.

11/ Mangez des repas légers pendant le dîner. « Le déjeuner, souvent bâclé, devrait être la chose la plus importante de la journée. Je recommande aussi de prendre un vrai petit déjeuner avec des protéines », conclut Corinne Fernandez.

Vague De Chaleur. 4 conseils pour éviter un incendie à Caen : ordinateur portable, barbecue, cigarette...
Ceci pourrez vous intéresser :
La Préfecture du Calvados alerte sur les risques de départs d’incendie lors…

À Lire  Coronavirus : un vrai test pour la dentisterie