14 chiens ont été retrouvés morts de chaleur dans la caravane

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Quatorze chiens ont été retrouvés morts, vraisemblablement de la chaleur, après avoir été enfermés dans une caravane au Creusot, en Saône-et-Loire, où leur propriétaire les a vraisemblablement élevés illégalement, a appris mercredi le parquet de l’AFP. Peu avant le week-end, l’homme avait laissé une vingtaine de bullies américains, des chiens de taille moyenne de type bouledogue, dans la caravane qu’il a assurée aux enquêteurs était climatisée, a indiqué une source policière.

Une enquête en cours pour connaître les raisons des décès

Une enquête en cours pour connaître les raisons des décès

Mais, selon lui, la climatisation est tombée en panne et lorsqu’il est rentré chez lui le week-end, les chiens étaient morts, a précisé la même source. Le présumé éleveur clandestin a ensuite brûlé les corps avant de les enterrer. Ceci pourrez vous intéresser : Rafraîchir une pièce : quelques conseils pour garder votre maison au frais. Cependant, il aurait été persuadé par un ami d’aller rapporter les faits à la police.

Interrogé, le procureur de Chalon-sur-Saône s’est contenté de confirmer que « 14 chiens » avaient été retrouvés morts et qu’une enquête était en cours pour connaître les raisons de ces décès. Six autres animaux qui se trouvaient dans la caravane, dont des chiots, ont été récupérés dans des conditions parfois critiques par la SPA locale.

À Lire  Témoignage. Crise des urgences : "Les médecins sont prêts à travailler un peu plus quand ça a du sens", dit-il

Voir l’article :
Le groupe de travail américain sur les services préventifs déclare pour la…

Une plainte devrait être déposée par la SPA

Une plainte devrait être déposée par la SPA

« Les quatre chiennes ont des plaques qui peuvent être de la teigne et une forte odeur d’urine sur elles… On voit qu’elles étaient dans un état déplorable et servaient à la reproduction », témoigne un employé de la SPA, contacté par l’AFP. A voir aussi : Un nouveau centre dentaire qui pose question à Amiens. Les chiots ont tous deux cinq mois, a-t-elle déclaré.

Serge Bornet, président de cette SPA de la région de Creusotina, a indiqué que l’association avait l’intention de porter plainte au civil contre le prétendu agriculteur illégal. « Nous étions déjà intervenus chez lui auprès de la police municipale mais il ne voulait pas ouvrir donc nous n’avons pas pu recueillir de preuves », a-t-il ajouté à l’AFP.

L’American Bully est un chien de taille moyenne au corps musclé, robuste et puissant, très recherché pour son aspect Molosse actuellement à la mode. Son prix varie entre 1 000 et 1 500 euros.

Lire aussi :
La France s’apprête à subir une canicule exceptionnelle. Un phénomène de précocité…