2 roues : comment va le marché ? Rencontrez P. Saby (Solly Azar)

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Les courtiers Solly Azar et AAA Data ont publié leur premier baromètre des ventes et de l’utilisation des motos et cyclos début juillet. Il nous apporte de précieuses informations sur les performances de ce marché qui se caractérise par une actualité forte : stationnement payant, contrôles techniques obligatoires, accidents du marché automobile… Nous avons pu échanger sur ce sujet avec Philippe Saby, PDG de Solly Azar .

Pourquoi avoir lancé cet observatoire ?

Pourquoi avoir lancé cet observatoire ?

Nous avons souhaité développer cet observatoire car, contrairement à l’industrie automobile, malgré quelques données sur les ventes de motos neuves, le marché des deux-roues au sens large manque d’indicateurs. Nous nous rapprochons donc de AAAData, qui possède toutes les bases d’immatriculation, alors que de notre côté, en tant que courtier moto depuis quarante ans, nous avons le droit de partager les données collectées avec les acteurs de ce secteur et les passionnés de deux-roues. Voir l’article : Tout savoir sur l’assurance ACMA SCOOTER 125. Nous avons ainsi créé un observatoire qui nous permettra de publier nos conclusions sur ce marché des véhicules neufs et d’occasion (« VN/VO »). Nous rencontrons les fans chaque trimestre pour publier les résultats. La prochaine sera communiquée en octobre, à la fin du troisième trimestre.

Quelle assurance privilégier pour les chiens de catégorie 1 ou 2 ?
Ceci pourrez vous intéresser :
L’assurance habitation couvre les éventuels risques de dommages corporels et matériels qu’un…

Quels sont les principaux enseignements de ce premier observatoire ?

L’un des enseignements de ce premier observatoire était que le marché des deux roues était bien meilleur que celui des quatre roues. On a vu une petite baisse des ventes au premier semestre, par rapport à 2021, mais les chiffres tiennent bien par rapport à la dernière année de référence, qui est 2019. La spécialité du marché des deux-roues, c’est qu’il rassemble beaucoup de choses différentes. segments, des gros cyclos urbains, aux beaux vélos de route, en passant par le trial, etc. C’est cette multitude d’usages qui en fait un marché très attractif. D’un point de vue assurantiel, nous veillons à ce que les propositions d’assurances s’adaptent également à cette diversité, grâce à notre connaissance approfondie de tous les profils.

À Lire  Avez-vous sécurisé votre iPhone ?

Règles en moto électrique : séparez le vrai du faux !
Lire aussi :
Tout comme les personnes qui conduisent une voiture ou une moto, les…

Constate-t-on certains points communs avec le secteur auto, comme le passage à l’électrique ?

Constate-t-on certains points communs avec le secteur auto, comme le passage à l’électrique ?

Le passage à la motorisation électrique est moins prononcé que dans les voitures. En réalité, ce n’est qu’une réalité pour les cyclomoteurs ou scooters de ville, véhicules utilisés pour les déplacements domicile-travail. L’électricité ne couvre actuellement pas l’usage plaisir ou récréatif, où le bruit des moteurs, l’odeur d’essence et d’huile, sont irremplaçables. Nous verrons si cela change plus tard.

Didier Kling, réélu Président de la Chambre Nationale des Conseillers Financiers
Lire aussi :
Didier Kling, déjà président de la CNCEF, vient d’être réélu à son…

Et au niveau des tarifs d’assurance, la tendance est-elle à la hausse comme en auto ?

Et au niveau des tarifs d’assurance, la tendance est-elle à la hausse comme en auto ?

En réalité, cela dépend vraiment du segment. Un cavalier passionné qui roule très prudemment reçoit des primes d’année en année, et peut avoir une prime régulière. Ce qui inquiète un peu tout le monde, comme pour les voitures, c’est la hausse du coût des pièces en raison de l’inflation. D’autre part, la véritable définition de l’inflation est une augmentation continue des prix. Or, on voit par exemple que le litre de gazole finit par descendre sous les deux euros. De plus, les factures de garage continueront-elles d’augmenter ou non ? D’un point de vue assurantiel, il faut garder à l’esprit que lorsque l’essence est chère, le trafic diminue, ce qui diminue la fréquence des sinistres. Au fil du temps, cela peut également contribuer à réduire les primes. Cependant, dans un contexte d’inflation toujours très importante, nous nous battrons en tant que courtier pour éviter les flambées de prix.

Mauvaise situation à répétition : à la montée en puissance de l'assurance habitation ?
A voir aussi :
Publié le 23 juin 2022 à 20h08, mis à jour le 23…

La montée en gamme du parc moto a-t-elle aussi, comme en auto, des conséquences sur les primes d’assurance ?

La montée en gamme du parc moto a-t-elle aussi, comme en auto, des conséquences sur les primes d’assurance ?

Oui, on observe ce passage haut de gamme sur les motos neuves, mais, curieusement, on a une flotte plus ancienne sur les deux-roues. C’est un impact direct des exercices 2020 et 2021 qui sont synonymes de retards dans les achats et de baisses des expéditions. Actuellement, trois motos d’occasion sont vendues pour une neuve.

Autre sujet d’actualité très pressant pour les motards : le contrôle technique qui doit devenir réalité le 1er octobre. Est-ce une bonne chose côté assureur ?

Il s’agit principalement d’un problème logistique. Les inspecteurs ne sont tout simplement pas prêts, ou plutôt les ateliers qui effectuent les contrôles techniques des véhicules ne sont pas prêts à effectuer les contrôles techniques des motos. Les exigences d’application ne semblent pas s’appliquer au 1er octobre, mais on a l’impression que l’arrivée de ce moteur CT est inéluctable. S’il est vrai que les motards prennent beaucoup mieux soin de leur véhicule que les automobilistes, cette nouvelle obligation pourrait s’avérer positive si la flotte continue de vieillir. En fin de compte, une flotte plus sûre peut entraîner une baisse des sinistres. On peut aussi s’attendre à ce que les coûts de contrôle soient inférieurs à ceux des voitures.

À Lire  Assurance moto en Belgique : que voulez-vous savoir ?

Est-ce vrai que les motards sont plus fidèles à leur assureur ? Comment l’expliquer ?

C’est le cas des motards passionnés, oui, qui paient souvent leurs primes d’assurance tout au long de l’année. C’est aussi le profil qui représente le moins de risques pour les assureurs, car ils prennent grand soin de leurs véhicules et font très attention à leur comportement sur la route. En revanche, les assurés cyclomoteurs (scooters) peuvent avoir tendance à se comporter davantage comme des automobilistes, avec une concurrence régulière entre les contrats d’assurance pour payer moins cher. Il ne faut pas oublier que, très souvent, ce sont les parents qui paient pour leurs enfants, mineurs ou non, et donc ils ont tendance à rechercher des tarifs plus compétitifs.

Le marché de l’assurance moto est-il autant investi que les autres par l’assurance en ligne ?

La numérisation est en marche. De notre côté, par exemple, nous sommes déjà « full online », avec des processus de souscription en ligne, des signatures électroniques, des paiements à distance, etc. La transition est bien accueillie, les motards sont aussi férus de technologie !

Cette digitalisation fait-elle également bouger les formules et garanties ?

La Solly Azar a été créée en 1977, et nous sommes entrés dans le monde de la moto assez rapidement, avec la volonté de faire une garantie sur-mesure. Par exemple, nous sommes à l’origine des housses moto d’hiver. Notre assuré précise qu’il laissera sa moto au garage du 1er novembre au 1er mars : durant cette période, il est protégé contre le vol et l’incendie, mais pas sous caution renouvelable. A partir du 1er mars, la garantie est de retour automatiquement. Cette période où il ne roule pas est bien entendu intégrée au prix, et fait baisser sa contribution. C’est une assurance d’utilisation qui ne nécessite pas de censure, tout est basé sur la confiance entre l’assuré et l’assureur et nous le faisons depuis trente ans. C’est pourquoi nous essayons toujours de trouver la meilleure garantie au meilleur prix, et nous naviguons entre une variété intéressante de déplacements et d’utilisations. À chaque fois, c’est un très bon prix à fixer, et c’est très stimulant du côté de l’assureur.

Les premiers résultats de l’observatoire Solly Azar – AAA Data

&#xD ;

Économisez jusqu’à 40 % sur votre assurance moto&xD;