23% des Airbnb parisiens sont disponibles plus de 6 mois par an

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Selon le dernier rapport d’AirDNA, société spécialisée dans la collecte et l’analyse de données sur les hébergements touristiques, le marché Airbnb de la capitale est fertile. Entre mai 2021 et mai 2022, en moyenne, plus de 400 000 nuitées ont été passées chaque mois dans ces hébergements touristiques.

Plus de 400 000 nuitées par mois disponibles de mai 2021 à 2022

Plus de 400 000 nuitées par mois disponibles de mai 2021 à 2022

La bagarre entre Airbnb et la mairie de Paris semble bien loin. D’un côté, Airbnb affirme que les locations touristiques via sa plateforme restent modérées. Ceci pourrez vous intéresser : Zoom sur la sous-location d’une résidence principale. D’autre part, le maire de Paris blâme le fait que des immeubles entiers aient été transformés en locations Airbnb par des propriétaires privés, mettant une pression supplémentaire sur un marché locatif déjà complexe.

Cependant, une étude récente d’AirDNA semble confirmer le constat de la mairie de Paris. En effet, entre mai 2021 et mai 2022, il y a eu en moyenne 400 821 nuitées par mois. Cela représente en moyenne 22 733 hôtes actifs sur la plate-forme chaque mois, soit 18 hôtes pour chaque hôte actif par mois.

En effet, un logement est considéré comme actif s’il est réservé au moins une fois par mois. Il devrait également être un logement en soi, pas seulement une chambre à louer. Cependant, AirDNA insiste : « Ce n’est pas parce qu’un hôte met à disposition ce nombre de nuits par mois qu’elles seront réellement réservées. »

AirDNA explique également que :

Ainsi, environ 23% des annonces sont disponibles à la location plus de 180 jours par an, soit 6 mois par an.

À Lire  Assurance-vie : l'été 2022 trois dangers pour votre contrat

Offre d'assurance professionnelle dédiée aux machines et équipements zéro émission
Ceci pourrez vous intéresser :
Par l’éditeur, le 21 juin 2022.——————– AVIS ——————– L’Auxiliaire lance une brise,…

Un taux d’occupation plus élevé et des prix qui grimpent avec le retour des touristes

Mais Airbnb a des conflits : une propriété peut être louée 365 jours par an mais ne peut être louée que quelques jours. De son côté, AirDNA, qui calcule également le taux d’occupation moyen des logements Airbnb, réfute cette hypothèse. En avril 2022, le taux d’occupation était de près de 75 %, selon la société d’analyse de données. Air DNA a également déterminé que les hébergements sur la plateforme de location touristique de la capitale étaient réservés pour une moyenne de 67 nuits en 2021 (86 nuits en 2019).

Cette offre d’hébergements touristiques comprime-t-elle le marché immobilier parisien ? Difficile à dire, mais BFMTV note tout de même que dans la capitale, « il y avait environ 18 000 annonces de locations meublées longue durée ou vacantes, une fois les doublons pris en compte, contre environ 25 000 annonces Airbnb. »

Autre chose à noter : depuis le retour du tourisme à Paris, les hébergements Airbnb redémarrent. Le niveau de conformité est passé de moins de 40 % début 2021 à près de 75 % en mai 2022. Autre conséquence : le prix des nuitées augmente sensiblement. Louer un hôtel entier pour une nuit coûtait en moyenne 240 $ (environ 230 € aux prix actuels) en mai 2022. Un an plus tôt, la nuitée moyenne était de 181 dollars (environ 175 euros). 35% d’augmentation en un an.

À Lire  Assurtech : le courtier Ulygo se lance dans la mobilité douce

Pour rappel, les logements loués via Airbnb doivent être enregistrés et autorisés par la Ville de Paris.

&#xD ;

Économisez jusqu’à 40 % sur votre assurance habitation

Procès-verbal du Conseil des ministres du mercredi 7 septembre 2022.
A voir aussi :
PROJET DE LOI TAXE D’AMENAGEMENT ET PART LOGEMENT DE LA REDEVANCE D’ARCHEOLOGIE…