5 conseils pour démarrer sur le cannabis

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

La vague verte, c’est aussi une vague d’entrepreneurs, qui, malgré tout, ont commencé à devenir les valeurs de demain. Le Cannabiste vous propose 5 conseils pour faire des affaires dans le domaine du cannabis et transformer les champs émergents en une industrie prospère sur le continent européen.

La première idée qui vient à l’esprit lorsqu’on parle d’entrer dans le cannabis est la possibilité de faire des gains importants. La vérité est. D’un autre côté, il est très facile de tout perdre, y compris sa propre liberté.

Pour éviter les impasses et les erreurs de débutant, voici quelques conseils basiques mais essentiels pour bien démarrer avec le cannabis.

La révolution économique qui accompagne la libéralisation du cannabis outre-Atlantique est souvent comparée à l’invention d’Internet.

Au final, les partisans des valeurs efficaces de demain seront les plus rapides aujourd’hui, et souvent les premiers. L’esprit d’initiative et le goût du risque font partie de la qualité des entrepreneurs cannabiques. Mais, comme un chercheur d’or, le succès ne vient pas sans difficulté.

Or, selon les experts américains, le facteur temps est multiplié par 4 par rapport au taux moyen de croissance économique de toutes les autres industries aujourd’hui.

Une étude de marché faite, il faut dire que le terrain peut changer, se renverser voire disparaître très vite dans cette industrie. Ne commencez pas sans prévoir une porte de sortie à moindre coût au départ. Ayez un plan de secours et quelque chose pour vous donner le temps de faire demi-tour en cas de problème. Ce dernier point est également recommandé à tous les entrepreneurs quelle que soit leur activité.

Le succès dans le cannabis ne signifie pas seulement savoir que le cannabis est votre poche. Différents paramètres tels que la numérisation de la valeur et la gestion de la propriété intellectuelle doivent être intégrés. En général, commencez toujours par enregistrer un nom de domaine et un nom de marque, quel que soit le secteur dans lequel vous pénétrez.

Ce principe remonte à l’enregistrement et à la propriété des êtres vivants, lorsqu’il s’agit de génétique des plantes ou des semences, par exemple. Si cette idée vous distrait, dites-vous que quelqu’un d’autre le fera pour vous et que la loi ne sera finalement pas pour vous.

Enfin, un entrepreneur cannabique est un manager capable de planifier ses dépenses et ses pertes tout en conservant une marge élevée et une trésorerie disponible. Plus que dans toute autre industrie, dans le domaine du cannabis, prédire l’imprévisible doit devenir le sixième sens.

En ce qui concerne le cannabis plus que dans tout autre domaine, la loi n’est pas une chose figée et définitive. Le meilleur exemple se trouve dans l’actualité française. Un certain lobby du chanvre vient d’entraîner le gouvernement dans un non-sens juridique en émettant une ordonnance interdisant subitement la fleur de chanvre, voir ci-dessous.

C’est un parfait exemple d’une loi délirante qui se développe par hoquets. Il faut imaginer la complexité avec la diversité des pays de l’UE, par exemple. Le contexte juridique va évoluer rapidement au cours des prochaines années.

Ne vous lancez pas dans le business du cannabis sans un conseiller juridique spécialisé et solide. A moins que vous-même ne connaissiez parfaitement le contexte légal. Vous devrez probablement agir dans les limites de ce que la loi permet avec le cannabis en substance. Familiarisez-vous avec la loi, la jurisprudence et la jurisprudence en profondeur avant de commencer.

Dans la période clé que nous traversons en 2022 et dans les années à venir, en Europe. La connaissance du droit est le couteau suisse d’un bon leader, nécessaire, indispensable. Un bon entrepreneur dans le cannabis est avant tout cet entrepreneur qui n’est pas condamné à la prison et qui est prêt à payer des taxes et des amendes.

Par définition, toutes les places sont vides au début d’une industrie comme celle du cannabis, qui sort de 51 ans d’illégalité. La nature déteste le vide, si vous faites partie des pionniers du désert, préparez-vous à vous expulser très rapidement des grandes villes !

De plus, les investisseurs du marché noir sont prêts à lancer sans tarder des opérations compétitives. Le marché noir, qui notamment, progresse au-delà des limites légales qui vous seront imposées.

Avoir le sens de la concurrence dans l’industrie du cannabis, c’est savoir se préparer à vivre ensemble dans un environnement économique dense et parfois problématique. Soyez responsable, nous l’avons dit plus haut. Mais réagir ne signifie pas que vous ne pouvez pas être patient.

Le marché noir est une des variables d’adaptation des entrepreneurs du cannabis. Cela durera tant qu’il restera actif et puissant, grâce à de grands pays prohibitionnistes comme la France, l’Italie ou l’Allemagne. La demande de produits à base de cannabis reste constante en Europe. Les seuls obstacles résident dans la pratique juridique et l’absence de réglementation. Le business du cannabis est différent de tout autre et requiert des qualités de base telles que :

Quel que soit le secteur d’activité que vous choisissez dans l’industrie du cannabis, il est important de connaître d’abord la plante. Cela nécessite une connaissance des processus de production et d’évolution des cannabinoïdes et de leurs effets. Certaines notions de biologie humaine sont pertinentes ici.

Pourquoi du cannabis et pas du blé ou des roses ?

Parce que la nature même de cette plante est liée à la fois à son évolution commerciale et au possible développement scientifique que nous connaissons aujourd’hui, il y en aura d’autres demain.

De son usage médical et récréatif aux premières racines de l’humanité, aux différences : chanvre / récréation / médecine. La connaissance de l’évolution légale et commerciale du cannabis est le moteur du développement actuel et futur. Parce qu’aucune autre matière première n’a autant de potentiel et de possibilités.

Bref, si vous n’aimez pas le cannabis, ne vous y lancez pas juste pour le profit, vous risquez de perdre plus que de gagner. A l’échelle européenne, les valeurs sûres du cannabis de demain seront a priori les entreprises qui auront réussi à réussir et à modérer leurs ambitions, en privilégiant la nécessité d’assurer leur propre longévité.

Commentaires, réactions : The Cannabist sur Facebook / Twitter / Instagram

Sources : Éditorial / Texte original, basé sur une idée du Daily Cannabis Business News

– Jean-pierre Ceccaldi pour The Blinc Group – Le Cannabiste 2018. Tous droits réservés –

Quelle est la meilleure franchise de CBD ?

Quelle est la meilleure franchise de CBD ?

Cannabis Store Amsterdam est une marque qui vend des produits obtenus à partir de CBD avec une expérience de vente de plus de 30 ans. Par conséquent, c’est l’une des sociétés de distribution de renommée internationale. Lire aussi : Beast Beast, le festival du bien-être animal dans les Yvelines. Cette dernière propose à ses clients et collaborateurs une large gamme de produits à base de CBD.

Quel est le budget pour ouvrir un magasin CBD ? Evidemment, le prix de la location varie selon la ville dans laquelle se situe le magasin, donc ce tarif tourne généralement autour de 500 euros. Au total, et s’il faut lever la tête, le budget prévu pour la création du magasin CBD oscille entre 50 000 euros et 150 000 euros.

Quelle franchise CBD choisir ?

De par la qualité des produits mis en vente, CBD Corner est l’une des meilleures franchises de France. CBD Corner a décidé de viser haut pour le niveau et la gamme de ses produits. L’objectif est de répondre au mieux aux attentes de ses consommateurs, même les plus exigeants.

Comment se lancer dans la vente de CBD ?

Si vous souhaitez commencer à vendre du CBD, il est recommandé de contacter au préalable les autorités compétentes pour obtenir un certificat. De plus, vous pourrez vendre vos produits pendant que vous êtes légal.

Ceci pourrez vous intéresser :
Le lundi 24 janvier 2022, l’arrêté ministériel interdisant la vente de feuilles…

Comment ouvrir une ferme CBD en France ?

Comment ouvrir une ferme CBD en France ?

N’oubliez pas que vous avez besoin d’une licence pour travailler en tant que fabricant officiel de CBD. Cela implique que vous devez vous fier aux différentes règles qui vous seront imposées. Cela concerne par exemple l’impossibilité de vendre du CBD ou l’infusion de feuilles de chanvre.

Quelle licence pour cultiver du CBD ? Seuls les agriculteurs actifs au regard des réglementations européennes et nationales en vigueur peuvent cultiver des fleurs et des feuilles de chanvre en France. Seules les semences certifiées peuvent être utilisées. La vente de plants et la pratique du bouturage sont interdites.

Comment devenir cultivateur CBD en France ?

Obtention d’une licence pour devenir un fabricant officiel de CBD. Vous devez obtenir une licence pour devenir un fabricant de CBD. Il est vrai que la zone CBD est juteuse pour les industriels et les grossistes, mais il faut avouer que le business en amont est colossal.

Comment se lancer dans la vente de CBD ?

Si vous souhaitez commencer à vendre du CBD, il est recommandé de contacter au préalable les autorités compétentes pour obtenir un certificat. De plus, vous pourrez vendre vos produits pendant que vous êtes légal.

CBD : quel est le secret du succès de ce « cannabis légal » ?
Voir l’article :
C’est une petite ferme au bout d’un chemin de terre. Des caisses…

Comment vendre du CBD en ligne ?

Comment vendre du CBD en ligne ?

Le dropshipping consiste à utiliser le catalogue High Five CBD avec un tarif préférentiel dans votre propre boutique en ligne. Cette solution vous permet de démarrer rapidement car vous ne gérez ni les stocks ni les livraisons.

Quelle licence pour vendre du CBD ? Il est désormais possible de produire ou de vendre en France du cannabis contenant moins de 0,2% de THC, mais uniquement si vous êtes agréé par l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé).

Comment se lancer dans la vente de CBD ?

Aujourd’hui donc, la meilleure et la plus simple façon de devenir revendeur CBD en France est de le faire en franchise. Et si vous ne savez pas avec quelle marque vous lancer dans l’aventure, pensez à conseiller notre article sur le sujet : Choisir sa franchise CBD.

Où revendre le CBD ?

Ouvrir un magasin pouvant vendre des produits CBD en France

  • magasins spécialisés.
  • magasins de vapotage.
  • Circulation.

Quel statut pour vendre du CBD en ligne ?

Vous devez avoir un statut clair pour commencer à commercialiser le CBD. La meilleure option est de sélectionner le statut SASU (Société par Action Simplifiée Unipersonnelle). Cela implique généralement de soumettre une déclaration à la Chambre de commerce.

La Belgique doit payer 90 000 € de dommages et intérêts pour stockage incorrect d'une saisie de fleurs de CBD
Voir l’article :
L’Etat belge devra verser une indemnité de plus de 90.000 € à…