5 conseils pour entretenir son jardin en été

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

L’été a déjà commencé partout en France. C’est la saison idéale pour sortir de chez soi et se promener dans son jardin. Un bon entretien est essentiel si vous souhaitez avoir un bel espace extérieur. Voici 5 conseils pour entretenir votre jardin en été.

1. L’arrosage, tu arrêteras de faire tous les jours

1. L’arrosage, tu arrêteras de faire tous les jours

Contrairement à la croyance populaire, arroser tous les jours n’aide pas vraiment votre jardin. Ceci pourrez vous intéresser : Conseils jardin en Normandie : un livre récent de Bertrand Jardinier vient de sortir. En évitant les arrosages quotidiens, les plantes deviendront plus résistantes.

Toutes les plantes ont des besoins en eau très différents. Par exemple, un rosier doit être arrosé tous les 2-3 jours. En période de fortes chaleurs, il doit cependant être approvisionné en eau tous les jours. Quant au jasmin, il n’a pas besoin d’être arrosé tous les jours. Un arrosage régulier et généreux suffit à entretenir cette plante grimpante au parfum très subtil.

Cela vaut également pour un potager. Les courgettes doivent être arrosées 2 à 3 fois par semaine dans des conditions météorologiques normales. Ce légume doit être bien humidifié. A l’inverse, les fraises sont plus sensibles à l’approvisionnement en eau. Ils ont besoin d’un arrosage régulier mais très faible.

Les besoins en eau sont différents, tout comme la manière d’arroser ! L’eau doit être versée à la base des plantes. Il faut éviter d’arroser les feuilles ! En les mouillant, les risques de développer des maladies sont multipliés. Par temps chaud, ils peuvent brûler au soleil.

De plus, il ne faut pas négliger de biner la terre. Le binning permet à l’eau de mieux pénétrer.

En période de chaleur extrême et continue, voire de canicule, l’arrosage doit être complet lorsque la température est la plus basse : à l’aube ou la nuit. Dans ces situations, vous pouvez arroser vos plantes tous les jours en prenant soin de ne pas les submerger d’eau.

Oiseaux du jardin exposés
Voir l’article :
Les élèves des écoles de Brives-Charensac et de 6ème et 5ème Collège…

2. L’engrais, tu n’oublieras pas

2. L’engrais, tu n’oublieras pas

L’engrais est un élément essentiel pour la terre du jardin, notamment pour sa pelouse. Si vous constatez, depuis quelques jours, l’apparition d’herbe jaune à certains endroits de votre jardin, il est temps de regarnir :

Arrosez régulièrement et laissez la nature suivre son cours !

Bienvenue dans mon jardin naturel : trois rendez-vous dans l'agglomération
Ceci pourrez vous intéresser :
Mis à jour le 07/06/2022 – Lu 54 foisLa dixième édition de…

3. Ta pelouse, tu tondras moins

3. Ta pelouse, tu tondras moins

Avoir un beau jardin équivaut généralement à une pelouse parfaitement tondue, comme les greens de golf. Malheureusement, cette pratique nuit à la biodiversité.

En avril dernier, l’association britannique Plantlife incitait les Anglais à réduire le trajet de la tondeuse à gazon afin de laisser s’épanouir plantes et fleurs. Et pour cause, les pelouses sont de véritables lieux de vie pour la biodiversité. Les pelouses mal tondues permettent aux insectes de se nourrir et aux abeilles de butiner les fleurs qui y poussent.

Ce petit geste permettrait, selon la société, de nourrir quotidiennement des dizaines d’abeilles et de guêpes. Quand on sait que le nombre d’abeilles a considérablement diminué ces dernières décennies alors qu’elles sont indispensables à l’alimentation de l’humanité, cela donne à réfléchir !

Pour cela, la société avait lancé une campagne de sensibilisation qui semble avoir porté ses fruits. Dans un sondage publié dans le quotidien The Guardian, 78% des personnes interrogées n’avaient pas tondu leur pelouse depuis 1 mois, soit une augmentation de 33% par rapport à 2019.

De plus, tondre c’est du temps et de l’argent : en oubliant un peu votre tondeuse à gazon, vous économiserez de l’électricité et du temps !

Un nouvel emplacement pour la Cité du Chocolat-Valrhona
A voir aussi :
Pour retrouver son activité d’avant crise, la Cité du Chocolat-Valrhona à Tain-l’Hermitage…

4. Les mauvaises herbes, tu n’arracheras pas systématiquement

4. Les mauvaises herbes, tu n’arracheras pas systématiquement

Les mauvaises herbes sont une obsession pour de nombreux jardiniers amateurs. Cependant, de plus en plus de scientifiques et de professionnels du jardinage s’accordent à dire qu’il n’y a pas de mauvaises herbes, également appelées mauvaises herbes.

Chacun d’eux joue un rôle spécifique dans la nature. Plusieurs sont très intéressants pour un potager : certains apportent les nutriments manquants au sol et au développement des fruits et légumes, d’autres vont absorber les composants restants du sol, comme l’azote.

De plus, les mauvaises herbes sont d’excellents indicateurs de la santé de votre sol. Ils sont également utilisés par les scientifiques pour surveiller la qualité des sols. Parmi les plantes bio-indicatrices :

Désherbez votre pelouse naturellement Vous n’êtes pas obligé de garder certaines graminées et plantes que vous considérez inesthétiques. Si vous souhaitez désherber votre pelouse, choisissez des produits naturels qui respectent l’environnement et votre santé. Vous pouvez les retirer délicatement pour extraire les racines. Tout cela avant que les graines ne tombent, au risque de les voir repousser rapidement.

Fête de l'Ecole Du Breuil : visites guidées, vente de plantes et conseils du jardinier
A voir aussi :
Du samedi 21 au dimanche 22 mai 2022Voulez-vous quelque chose de vert?…

5. La nature, tu laisseras faire

5. La nature, tu laisseras faire

Toutes les plantes ont des fonctions spécifiques dans la nature. Alors pourquoi ne pas la laisser faire son travail ? La nature sait se renouveler et la coexistence de plusieurs plantes nourrira durablement la terre de votre jardin.

De plus, l’entretien d’un jardin ne doit pas devenir un fardeau. Cela doit continuer à être un plaisir avant tout ! Mettez de côté certains de vos outils de jardinage pour profiter de l’espace extérieur de votre maison.

De plus, le jardin en pleine nature devient de plus en plus courant et présente de nombreux avantages :

Néanmoins, si vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de laisser proliférer la nature, vous pouvez commencer par laisser une petite parcelle de votre jardin en jachère et participer ainsi à votre échelle au travail de protection de la biodiversité.

Comparez les assurances habitation

Loïs est l’auteur de cette page. Pour en savoir plus sur notre équipe éditoriale, cliquez ici.

Pour cela, vous pouvez déposer un paillis fertile sous forme d’une épaisse couche de feuilles ; Il aura le temps de pourrir et de fertiliser le sol au printemps. Une autre solution consiste à semer des engrais verts comme l’avoine, la moutarde, le lupin, la phacélie, le pois chiche ou la luzerne.

Quelles fleurs planter en mars dans le jardin ?

Vous pouvez également planter des bulbes à fleurs d’été sous cadres et les mettre en terre lorsque la température est supérieure à 20°C : les bégonias. Dahlias. Freesias….Fleurs à semer et planter en mars

  • Têtu.
  • Larkspur ou Delphiniums.
  • Nigelle de Damas.
  • Petits pois.
  • Coquelicots de Californie ou eschscholtzias.

Quelles vivaces planter en mars ? On peut donc théoriquement les planter tout au long de l’année, sauf en période de gel. Vers la fin du mois, vous pouvez établir les premières fleurs vivaces : rose trémière, bergenia, lupins, mauves, gale dans les massifs. Plantez des fuchsias, des hostas, des carex et des digitales à mi-ombre.

Quelle fleur planter en mars avril ?

Goutte de sang d’Adonis, alyssum marin, Anthemis nobilis ou Camomille, pyrèthre doré (Partthenium aureum), arroche rouge, bourrache bleue, ajonc impérial, clarkia et godetia, pied d’alouette annuel, amabile oeil de chien, Echium plantagineum, fenugrec commun, gaura. , Iberis umbellata, Impatiens glandulifera, …

Quelle fleur en mars-avril ?

Semis en pleine terre Il suffit d’observer le paysage pour voir quelles plantes fleurissent à partir de mai, voire d’avril : coquelicots, bleuets, campanules, pâquerettes, pulmonaires, etc.

Quelles plantes vivaces planter en mars ?

On peut donc théoriquement les planter tout au long de l’année, sauf en période de gel. Vers la fin du mois, vous pouvez planter les premières fleurs vivaces rustiques (résistantes au froid) : rose trémière, bergenia, lupins, mauve, carex dans les massifs.

Quand préparer la terre de son potager ?

Quand préparer son potager Si vous pouvez nettoyer votre potager à la fin de la saison des récoltes, préparez également la terre au printemps avant les semis et les premières plantations. Il est important de desserrer le sol et de desserrer les trous.

Quand retourner la terre du potager au printemps ? Retourner le sol pour créer un potager Il est préférable de le faire le plus tôt possible. Au début du printemps suivant, enlevez ce qui reste du paillis pour faire du compost et permettre au sol de se réchauffer. Ensuite, c’est à vous de décider de la nature de votre sol.

Comment préparer la terre de son potager ?

Utilisez une fourchette bêche, qui pénétrera plus facilement. Creusez pour la première fois dans un sol compact En sol meuble, creusez en gros tas et laissez ainsi : les racines exposées à l’air et au soleil vont se dessécher et mourir. Ramassez ensuite les mottes une à une et secouez-les pour enlever l’herbe.

Quand préparer la terre pour le potager ?

L’automne est le moment de préparer votre potager pour qu’il soit fantastique au printemps. Vous pouvez récolter vos derniers légumes, et mettre les vieilles plantes au compost (si elles ne sont pas malades bien sûr).

Comment préparer la terre d’un carré potager ?

Combler les vides avec du BRF (Bois Raméal Fragmenté) et autres débris et brindilles. Étalez ensuite une couche de feuilles mortes, pleines de carbone. Puis une couche de feuilles matures et/ou de compost. Je privilégie le fumier de cheval pour une bonne décomposition de la matière organique située en dessous.

Quand préparer son jardin pour le printemps ?

A partir de mars, il faut commencer à préparer son jardin pour l’arrivée du printemps. Entre défrichement, nouvelles plantations et désherbage, vous ne serez pas dérangé !

Quand nettoyer son terrain au printemps ?

Dès que la température se réchauffe un peu, vous pouvez commencer à préparer votre terre pour le printemps ! Tout d’abord, nettoyez les dégâts causés par l’hiver et démarrez votre jardin. Vous pourrez ainsi profiter de votre espace de vie extérieur tout au long de la saison.

Quand préparer la terre pour le potager ?

L’automne est le moment de préparer votre potager pour qu’il soit fantastique au printemps. Vous pouvez récolter vos derniers légumes, et mettre les vieilles plantes au compost (si elles ne sont pas malades bien sûr).

Quand et quoi planter dans mon potager ?

Des légumesPlantation
CitrouilleTerrain complet, d’avril à mai
Un radisTerrain complet, de mars à octobre
Tomate– Sur plant, de mai à juin – semer en pleine terre, d’avril à mai – semer sous serre de janvier à avril et repiquer en pleine terre de mai à juin

Que faut-il planter en ce moment ? 1/4 De mars à mai. En pleine terre, semez betteraves, carottes, laitue d’été, panais, petits pois, potirons, courges, radis, cresson, épinards, fenouil, navets, bourrache, oseille, menthe, haricots verts, petits pois, chou frisé… Plantez des bulbes de printemps, des oignons .

Quand commencer à planter des légumes ?

Le printemps est le moment idéal pour commencer à planter des légumes. Le soleil est plus présent, la terre se réchauffe… Cette année, nous le fêterons le 20 mars. Une date idéale pour semer des graines en pleine terre et commencer à construire votre potager.

Quand commencer à faire son jardin ?

Quand dois-je commencer à planifier mon jardin ? La fin avril est idéale pour aménager son jardin puisque les ventes de terre, graines et jeunes pousses débutent début mai. La fin du mois d’avril est le moment idéal pour commencer à y penser.

Quel est le meilleur moment pour planter ?

L’automne et le printemps sont les meilleures périodes de plantation, dédiées respectivement aux arbres, arbustes, légumes et fleurs. Arroser, semer, rempoter, planter : qui a la main verte ne s’ennuiera jamais en aucune saison.

Comment bien nourrir la terre ?

Les amendements à utiliser sont le fumier, toujours très mûr, la paille, les tontes, le compost. Petit à petit ces éléments seront broyés et intégrés à la terre, où les micro-organismes se chargeront de sa transformation.

Comment améliorer le sol de votre jardin ? La solution est d’épandre du compost mûr avant chaque nouvelle pousse ainsi que du paillis. Nourrir votre sol n’aura d’effet positif qu’à une condition : que l’eau et l’air circulent facilement. L’enrichissement du sol compacté aura exactement l’effet inverse de ce qui est espéré.

Comment nourrir la terre de son jardin ?

C’est le cas notamment des feuilles de plantes, du maïs moulu, du sang séché, des déjections de volailles, des tourteaux… Afin d’enrichir durablement le sol, et donc d’améliorer la qualité du sol, il faut recourir à des amendements humique comme le paillis, le compost, le fumier ou l’engrais vert.

Quand et comment enrichir la terre du potager ?

Quand : en automne et tout au long de l’année. Quantité : en couche de 5 à 10 cm d’épaisseur. Sur quoi : toutes les plantes et dans le potager. Gestes à adopter : comme en forêt, la couche de feuilles mortes protège le sol des rayons du soleil, des pluies battantes, du dessèchement et retarde l’action du gel.

Quand faire entretenir son jardin ?

Le ménage de printemps avant la floraison estivale En effet, c’est le moment idéal pour nettoyer le jardin, le désherber et tailler les arbres avant l’arrivée de l’été. C’est aussi le moment de préparer le terrain pour pouvoir commencer à planter.

Comment entretenir son jardin gratuitement ? Les CAT, Centres de Travail, proposent également des services d’entretien des espaces verts. Ces établissements médico-sociaux accueillent des personnes en situation de handicap mental, leur permettant d’exercer une profession dans une structure où elles sont soutenues et accompagnées au quotidien.

Quand préparer son jardin pour le printemps ?

A partir de mars, il faut commencer à préparer son jardin pour l’arrivée du printemps. Entre défrichement, nouvelles plantations et désherbage, vous ne serez pas dérangé !

Quand nettoyer son terrain au printemps ?

Dès que la température se réchauffe un peu, vous pouvez commencer à préparer votre terre pour le printemps ! Tout d’abord, nettoyez les dégâts causés par l’hiver et démarrez votre jardin. Vous pourrez ainsi profiter de votre espace de vie extérieur tout au long de la saison.

Comment bien préparer son jardin pour le printemps ?

Au début du printemps, incorporez au sol du paillis ou des feuilles vertes semées à l’automne, partiellement décomposées. Éliminer l’excédent de matière organique dans le tas de compost. Si aucun amendement n’est apporté à l’automne, fertilisez le sol avec un engrais végétal spécial à libération lente.

À Lire  Jardin, terre fertile pour de belles histoires