5 éléments structurants du développement du marché des chaînes thématiques – Image

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Dans le cadre de son 25e anniversaire, l’Association of Conventional Channel Service Publishers (ACCES), qui a officiellement dévoilé lundi soir sa nouvelle identité visuelle et son nouveau site internet, a également dévoilé un panorama des activités et évolutions de la chaîne. l’ultime volonté de tracer des voies « qui montrent que leur avenir est sans doute plus favorable qu’on ne le dit souvent ». Ainsi, partant du constat que les chaînes payantes représentent « un chiffre d’affaires de 1,2 milliard d’euros en 2021 (soit 15% de l’audiovisuel français), 83 millions d’euros investis dans la production cinématographique et audiovisuelle, 4 537 CDI et 1 920 salariés avec interruptions et 22 millions de foyers abonnés . comme 114 chaînes thématiques », une étude de NPA Conseil et Dataxis révèle 5 éléments « structuraux » de leur marché « pour apporter un éclairage positif » sur leur avenir.

D’abord, avec la poursuite du développement de l’initialisation, qui d’ici 2026 comptera 2,9 millions de foyers supplémentaires qui souscriront à des offres de télévision payante « alors que la France est déjà le pays où leur pénétration est la plus forte », insistent les auteurs de l’étude. L’augmentation, qui permettra à la couverture des éditeurs « d’évoluer à mesure que Médiamétrie annonce le lancement d’une nouvelle mesure d’audience (dite hybride) ». Ensuite, le développement de l’OTT donnera aux chaînes la possibilité de « se distribuer plus facilement », notamment via des applications dédiées d’accès direct à leurs propres abonnés. « OTT permettra également aux détaillants d’étendre leur empreinte et d’atteindre plus de clients », soulignent-ils. De même, le secteur entend miser sur les exportations, mais, selon eux, « les obligations concernant le paiement des éditeurs doivent être assouplies pour faciliter cela.

À Lire  Courtage : Mercer France acquiert GeFi Assurance

Dans le même temps, la 5G devrait « fortement » booster le développement de l’OTT, faciliter l’auto-distribution, enrichir les contenus sportifs, live, e-sport et gaming, « des domaines où les éditeurs français sont très présents ». La 5G est aussi « un immense vecteur d’évolution des contenus grâce au développement de la réalité virtuelle, de la réalité mixte et de la réalité augmentée ». Enfin, le développement de l’AVOD à travers de nouvelles plateformes et des formats « innovants » (Free Ad Supported Streaming TV) est une réelle perspective de nouveaux revenus « si l’on en croit les résultats sur le marché américain ».