5 règles à retenir lors du choix d’un oreiller

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Vous avez l’impression de ne pas dormir suffisamment ? Vous avez peut-être un problème sous le cou. L’oreiller ne sert pas seulement à vous soutenir mais il est aussi le garant de votre qualité de sommeil. Suivez les conseils de Christine Pejaudier (directrice générale du Lit National), avant de trouver le bon. Si vous souhaitez en savoir plus cliquez ici

Règle n° 1 : avant d’acheter un oreiller, testez-le !

Vous ne pouvez que l’essayer, et ensuite vous pourrez décider de l’adopter ou non. Vous n’avez pas besoin de palper rapidement l’oreiller ou de le plier en accordéon pour déterminer son confort. Placez l’oreiller sur une surface plane et sentez-le. Voir l’article : Ce que l’on sait de la « Villa Monéjan », l’unique propriété des Macron. Vous devez vous assurer que votre futur partenaire soutient correctement votre tête. Pour réduire l’écart entre la hauteur du matelas et votre tête naturelle, l’oreiller doit s’enfoncer d’environ un tiers. Si l’oreiller répond à tous vos critères de confort, c’est déjà un bon point.

5 signes que vous pouvez négocier le prix d'un bien
Sur le même sujet :
Vous avez lu une annonce pour un bien qui vous plaît mais…

Règle n° 2 : faites la différence entre un oreiller de repos et un oreiller de sommeil

Recherchez-vous le sommeil profond ou la relaxation ? Nous devons avouer que c’est une question que nous ne nous sommes jamais posée. Mais les oreillers fonctionnent différemment selon que vous souhaitez dormir pendant huit heures, ou vous détendre en lisant le dernier Yasmina Khandra. Pour dormir, choisissez la forme rectangulaire. Elle est plus stable et peut soutenir votre tête tout en la maintenant à la même hauteur de la colonne vertébrale. Pour un sommeil zen, choisissez la forme carrée. Elle maintient non seulement votre tête dans une position confortable, mais aussi le haut de votre corps dans une position assise.

À Lire  Bassins à poissons. La construction du centre de santé est en cours

Conseils pour nettoyer et entretenir les canalisations
Voir l’article :
Mauvaise odeur, montée d’eau due à un blocage de canalisation, mauvaise eau…

Règle 3 : Choisissez en fonction de vos habitudes de sommeil

C’est votre confort qui va déterminer le choix de l’oreiller. Cependant, certains modèles peuvent tout de même être recommandés en fonction de la modification de la position pendant la nuit.

Vous dormez sur le ventre

Si vous passez vos nuits allongé sur le dos, un oreiller n’est pas nécessaire. Vos vertèbres resteront alignées, et vous ne solliciterez pas vos muscles de la déglutition et de la trachée. Un oreiller est indispensable si vous ne pouvez pas dormir sans lui. Il doit être doux (en duvet, par exemple) et plat (5-6 cm d’épaisseur), ainsi qu’un oreiller en laine avec un remplissage minimal.

Vous dormez sur le dos

L’oreiller ne doit pas être trop ferme. Il doit soutenir la nuque, mais ne doit pas la briser ni envoyer la tête en arrière. Évitez d’en faire trop. Un oreiller trop dur peut provoquer des migraines. N’oubliez pas que votre tête ne doit s’enfoncer qu’à environ 1/3 de sa longueur dans l’oreiller. Vous pouvez utiliser un oreiller en mousse à mémoire de forme pour soulager les problèmes de cou. Cependant, les matériaux synthétiques peuvent vous faire transpirer, alors que la laine, un tissu naturel, offrira le même confort.

Vous dormez sur le côté de votre lit

On en choisit un plus souple. Il doit couvrir non seulement la tête mais aussi le cou ainsi que l’oreille. La laine, qui n’est pas trop résistante, peut faire l’affaire.

Immobilier : négociations de retour ?
Lire aussi :
& # xD;Parce que le marché semble apaisant, les acheteurs peuvent trouver…

La règle ndeg4 est : Revenir aux matériaux principaux

Laine

C’est le seul tissu qui ne transpire pas. Cette fibre est extrêmement respirante, et elle s’adapte à la température de l’individu. Vous pouvez façonner la laine ou l’enlever pour obtenir le soutien parfait selon la façon dont vous voulez qu’elle soit sous votre cou.

À Lire  Lavelanet Domingo, le nouveau délégué technique du quartier

Mousse à mémoire de forme

Cet oreiller, également appelé ergonomique, est conçu pour s’adapter à la nuque afin de prévenir les douleurs. Le matériau synthétique vous fera transpirer et réagira à la température. Cependant, plus il fait chaud, plus il sera souple et plus il s’adaptera à votre cou. Les modèles en mousse à mémoire de forme ne conviennent pas aux personnes qui dorment beaucoup la nuit.

Plume et duvet

Il est préférable de ne pas choisir la plume plutôt que le duvet. En effet, ce dernier est totalement dépourvu de plumes. Il offre un confort maximal. Il existe de nombreuses densités, allant du très doux au très ferme, selon les besoins de chacun. L’origine de l’oie/du canard détermine la qualité.

Synthétique

Il est facile à laver et à sécher. Cependant, comme toutes les matières synthétiques, il peut vous faire transpirer.

4 conseils en or pour calculer le juste prix d'une maison
Sur le même sujet :
Publié le 18 janvier 2022, 8h00 Mis à jour le 3 février…

Règle ndeg5 – Apprenez à vous en débarrasser après quelques années supplémentaires

S’il est recommandé de changer son linge de lit tous les dix ans, il est plus courant de remplacer son oreiller tous les trois-cinq ans. Un oreiller affaissé peut entraîner un manque de soutien de votre tête.

Pour éviter que l’oreiller ne s’aplatisse au bout d’un an, tapez-le de chaque côté chaque matin pour lui redonner sa forme. Vous gagnerez ainsi une année entière !

Il ne vous reste plus qu’à évacuer tout le stress et l’anxiété avant de vous endormir.