6 conseils de jardinage simples pour avoir la main verte

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Grâce à ces astuces simples et peu coûteuses, vous allez enfin pouvoir susciter l’admiration et devenir un as du jardinage.

JARDINAGE – Saviez-vous que vos déchets alimentaires peuvent faire des merveilles pour vos balcons, terrasses et salons ? Connaissez-vous la meilleure technique pour faire germer un noyau d’avocat ?

Tout le monde n’a pas la main verte ou n’a pas eu l’occasion d’apprendre les bases du jardinage auprès de ses parents ou grands-parents. Avoir son propre potager, aménager une véritable jungle dans son appartement ou décorer son balcon sont devenus, surtout depuis la prison, des passe-temps que beaucoup d’entre vous ont adoptés. Grâce aux conseils simples de jardiniers amateurs expérimentés et surtout passionnés, les éloges et les félicitations vous reviennent.

Sommaire

Faire germer des noyaux

Faire germer des noyaux

Avec la grande mode gourmande des sandwichs et autres toasts à l’avocat, vous pouvez réutiliser les noyaux d’avocat pour la germination. A voir aussi : La sécheresse menace en Occident : plus de trucs et astuces au jardin !. Ouvrez votre bac, retrouvez le noyau du dernier avocat que vous avez cuisiné en guacamole ou sur des toasts.

Lavé, pelé et enveloppé dans une serviette en papier humide, poussez-le dans un sac de rangement hermétique et… oubliez l’endroit sombre.

Après quelques semaines et des expériences plus ou moins réussies, vous verrez comment le noyau germe et donne même quelques racines. Il est maintenant temps de les tremper dans un récipient en verre rempli d’eau. Des pousses, puis des feuilles apparaîtront. Satisfaisant, non ? Cette technique est diffusée dans de nombreux comptes, comme le compte de 40ans4enfants, Marie-Laure, une mère et créatrice de contenu qu’elle partage dans ses histoires.

Cette technique de germination convient également aux mangues, litchis et autres noyaux de fruits que vous avez consommés. L’avantage des noyaux de mangue est une germination plus rapide, essayez-le avec des enfants ou des personnes impatientes !

9ème édition des Journées des Plantes à la Maladrerie - Beauvaisis.fr
A voir aussi :
9ème édition des Journées des Plantes à la Maladrerie Les vendredi 9,…

Réussir ses semis

Réussir ses semis

Le printemps est aussi le moment des semailles et des repiquages. Certains d’entre vous ont peut-être semé des graines de radis dans le jardin de leurs grands-parents ou même déposé des lentilles ou des haricots secs sur un coton imbibé d’un pot de yaourt ? Avec plus ou moins de succès, vos plantes ont poussé et maintenant vous devez en sacrifier certaines pour en planter d’autres. Miss Crazy Plants, passionnée de jardinage outdoor et indoor qui adore partager ses astuces sur ses stories Instagram, vous donne ci-dessous ses conseils pour réussir. En particulier, vous devriez sortir vos plateaux de semis à l’extérieur lorsque les graines commencent à germer pour leur donner plus de lumière. Cela évite aux semis de « tourner », c’est-à-dire de pousser en tiges fines et longues, ce qui les fragiliserait et augmenterait ainsi le risque d’échec lors du repiquage en pleine terre.

C'est la rentrée : votre calendrier et agenda de jardin 2023 sont là !
Sur le même sujet :
Après l’été 2022 particulièrement sec, qui a sans doute entraîné une certaine…

Réaliser des boutures

Réaliser des boutures

MissCrazyPlants, un compte Instagram dédié exclusivement au jardinage de Marie-Laure, aime enseigner et mettre en ligne. « La deuxième plante que je coupe le plus, ce sont les roses. Puis de petits arbres fruitiers. Plus pour expérimenter avec les enfants que pour faire des économies », explique-t-il.

Sa technique est simple : plantez les bâtons de rose que vous avez prélevés sur la plante « mère » et plantez-les directement dans des pommes de terre ou, après avoir planté la base, dans du miel. Une fois que le plan est fait et que quelques bourgeons apparaissent, vous pouvez les transplanter dans le sol.

« L’inconvénient, c’est que les pommes de terre poussent aussi », s’amuse-t-il.

Rénovez votre espace extérieur avec Ledoux Jardin
Lire aussi :
Patrimoine de l’Unesco Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1982, la…

Tenter l’hydroculture

Tenter l’hydroculture

Et s’il y avait assez d’eau pour faire pousser presque tout ce qui vous tombe sous la main dans la cuisine ? Rien de plus simple à vérifier. Prenez une patate douce, de préférence bio pour éviter que les pesticides ne nuisent au développement de la plante, et faites-la tremper dans un bocal rempli aux 3/4 d’eau. Il ne faudra que quelques jours pour que les racines apparaissent, puis les pousses et enfin une magnifique grimpante très élégante.

De nombreuses plantes vertes tolèrent parfaitement la culture hydroponique, à condition qu’elles soient régulièrement approvisionnées en quantité suffisante pour se renforcer, soit à l’aide d’engrais naturels, soit achetés en magasin. Parmi les vedettes des salons et des porches, on trouve le pothos, qui est très facile à prélever avec des boutures, puis il peut vivre sa meilleure vie dans l’eau ou se replanter dans le sol.

Conseils de jardinage de Marie Marcati : Le nouvel entretien des pelouses
Sur le même sujet :
L’époque des pelouses vertes parfaitement tondues et uniformes est révolue. Aujourd’hui, la…

S’essayer à la fertilisation

S’essayer à la fertilisation

Le recyclage des déchets alimentaires est également très utile pour nourrir les semis et fertiliser les plantes. Lina, ingénieur paysagiste et amoureuse des plantes, partage ses astuces pour fabriquer de l’engrais naturel à partir de peaux de banane sur son compte TikTok Botanique pragmatique. Ces vidéos sont parmi les plus partagées. Ne jetez pas les peaux de banane après le dessert ! Coupez-les en petits morceaux et laissez-les macérer dans l’eau pendant 48 heures. Moins efficace que le compostage, mais ce mélange est riche en azote, fer et potassium, que vos plantes adoreront « boire » !

Sur TikTok, Pierre, agriculteur, jardinier amateur et auteur du livre Réussir son potager (Ed. Marabout), adepte de la simplicité et d’un retour aux méthodes ancestrales, propose la même astuce pour fertiliser ses plantes d’intérieur ou son potager, mais précise que vous pouvez également obtenir le fond du lait en bouteille pour nourrir les plants de tomates. « Le calcium dans le lait est un nutriment que les tomates adorent. » Et en parlant de calcium, n’oubliez pas de broyer les coquilles d’œufs pour les mélanger à de la terre dans des pots ou des rangées de salades.

Récupération et recyclage des déchets alimentaires

Avant de réutiliser les déchets organiques, pensez à tout ce que vous pourrez sortir de la poubelle, comme le filet à pommes de terre de Lina, qui sera une station idéale pour vos boutures de plantes.

Pierre va encore plus loin en transformant une coquille d’œuf en seau pour les futurs semis.

La belle saison peut donner envie de crudités et de salades vertes. Si vous en mangez, ne jetez pas les grains !

Offrez-leur un petit bain d’eau à température ambiante dans une tasse et laissez la nature faire son œuvre, en quelques jours ces niais de déchets organiques renaîtront comme un phénix de leurs cendres. Vous pouvez ensuite les faire pousser pour les manger ou récolter leurs graines pour vos semis.

« Les laitues plantées ne vous donneront pas celles que vous avez achetées et replantées, mais vous pouvez essayer ces quelques pousses ou les laisser fleurir pour récolter des graines puis semer l’année suivante pour obtenir la laitue de vos rêves ! », explique Pierre.

Si vous n’avez pas de composteur, de lombriculteur ou de marmites, répétez cette opération pour les bases végétales (poireaux, carottes, céleri, etc.) à partir desquelles vous pourrez récolter et utiliser des pousses ou parfumer une sauce ou une soupe.

Même le semis, le stockage des graines, la plantation, le bouturage et la maîtrise totale de la chaîne de production ne demandent que du temps et de la patience si l’on suit des conseils simples et peu coûteux.

À voir aussi sur Le HuffPost : Comment Thomas Pesquet essaie de faire pousser des plantes sur l’ISS

Afin de profiter d’un jardin fleuri et bien entretenu au printemps et en été, il est nécessaire de prendre soin de vos plantes. Et c’est principalement à cause de la taille. Pour cela, ayez toujours une tondeuse avec vous. Il vous aidera à éliminer les fleurs fanées, les branches fatiguées ou le bois mort.

Quelles plantes Faut-il vaporiser ?

Voici une liste de nombreuses plantes qui aiment le brouillard :

  • Croton (Codiaeum) : régulièrement.
  • Caladium : Occasionnel.
  • Pilea : occasionnel.
  • Les Fougères : régulier.
  • Fittonia : très régulière.
  • Spathiphyllum : régulièrement.
  • Ctenanthe : régulièrement.

Comment pulvériser les plantes ?

Quelle plante mettre dans une pièce humide ?

Les plantes tropicales qui absorbent l’humidité Spathiphyllum, palmier nain ou encore nepenthes sont idéales pour cela. Vous pouvez les planter dans un pot ou les suspendre au plafond pour éliminer l’humidité qui monte. Cela aide à prévenir la moisissure causée par l’air humide.

Quelles plantes qui débarrassent l’humidité dans la maison sont à cultiver sans hésiter ?

Que vous choisissiez le palmier dame, le palmier d’arec, le palmier bambou ou le palmier roseau, ils sont tous excellents pour éliminer les polluants de l’air intérieur, en particulier le formaldéhyde. Les palmiers sont également faciles à entretenir.

Est-ce que les plantes absorbent l’humidité ?

Non seulement les plantes absorbent l’humidité, mais elles procurent également paix et tranquillité. Découvrons les plantes qui vous faciliteront la vie. Fougère de Boston : La fougère de Boston est une plante d’intérieur préférée.

Comment nourrir la terre ?

Les additifs utilisés sont le fumier, toujours très mûr, la paille, les tontes, le compost. Progressivement, ces éléments seront broyés et incorporés au sol, dans lequel des micro-organismes se chargeront de sa transformation.

Comment nourrir le sol naturellement ? C’est notamment le cas du fumier végétal, du maïs broyé, du sang séché, des fientes de volailles, des tourteaux… Afin d’enrichir durablement le sol et ainsi d’améliorer la qualité du sol, il est nécessaire de se tourner vers des ajouts d’humus tels que paillis, compost, fumier ou engrais vert .

Quand et comment enrichir la terre du potager ?

Les engrais verts peuvent enrichir le sol nu avant la plantation ou à l’automne. Après la dernière récolte, semez du colza, du seigle, du trèfle rouge… Ces plantes produisent rapidement une masse importante de matière végétale, aux racines développées qui cultivent le sol en profondeur.

Quand enrichir la terre du potager ?

Quand : en automne et toute l’année. Combien : en couche de 5 à 10 cm d’épaisseur. Sur quoi : toutes les plantes et au potager. Fonction : comme dans une forêt, une couche de feuilles mortes protège le sol du soleil, de la pluie, du dessèchement et empêche l’action du gel.

Quand retourner la terre du potager au printemps ?

Retourner le sol pour créer un potager Il est préférable de le faire le plus tôt possible. Au tout début du printemps suivant, enlevez les restes de paillis pour faire du compost et laissez le sol se réchauffer. A vous ensuite de déterminer la nature de votre sol.

Comment enrichir la terre du jardin naturellement ?

Fonctionnement : le fumier permet une fertilisation rapide et forte des nouveaux sols (argileux, pauvres en humus) en leur apportant de l’humus et des éléments rapidement absorbés par les cultures. Il vaut mieux utiliser du « vieux » fumier, âgé de 1 à 2 ans (les pailles ne sont pas bien visibles) et il vaut mieux ne pas l’enfouir très profondément.

Comment améliorer la terre de son jardin ?

La solution est de saupoudrer un peu de compost mûr avant chaque nouvelle culture et paillage. Nourrir le sol n’aura d’effet positif qu’à une seule condition : que l’eau et l’air circulent facilement. L’enrichissement du sol compacté aura exactement l’effet inverse de celui attendu.

Comment enrichir une terre pauvre naturellement ?

Le compost mûr, à la fois additif et fertilisant, est avant tout un ferment chargé de bactéries, idéal pour ensemencer des sols pauvres. Le thé de compost est préparé en trempant un sac en tissu avec du compost dans un seau d’eau, en ajoutant un peu de sucre pour nourrir les bactéries et en mélangeant.

Quelles sont les techniques d’amélioration de la production végétale ?

La solution pour fertiliser le sol est d’ajouter des engrais chimiques directement utilisables par les plantes. Utilisation de produits phytosanitaires : ces produits permettent une production végétale maximale des espèces cultivées en détruisant les parasites et les espèces concurrentes.

Qu’est-ce que l’amélioration de la production agricole ? Augmenter la superficie des parcelles cultivées pour faciliter le traitement et l’utilisation de machines motorisées. céréales, mais aussi dans les farines animales des abattoirs.

Quelle sont les techniques agricoles ?

Les agriculteurs utilisent des engrais verts, des cultures de couverture, des bandes enherbées conçues, des labours en sillons, des monticules/murs rocheux et du fumier, toutes des techniques qui sont soigneusement adaptées aux conditions locales par l’expérimentation.

Quelles sont les techniques agricoles traditionnelles ?

il est basé sur la polyculture, puisque plusieurs types de céréales ou de légumes sont cultivés à la ferme ; il combine l’agriculture et l’élevage, car en plus des cultures, des animaux sont également élevés ; n’utilise que des engrais organiques comme le fumier.

Quels sont les deux types d’agriculture ?

Les méthodes agricoles les plus connues sont l’agriculture conventionnelle et l’agriculture biologique.

Qui a le cœur sous la main ?

Le terme vient du 18ème siècle et fait référence au cœur comme siège des émotions. Il constate qu’une personne a son cœur, c’est-à-dire des émotions et des sentiments, sur sa main, en d’autres termes, qu’il est prêt à offrir.

Qui est cassé ? Un sentiment de dégoût, de répulsion, provoqué par l’insupportable, le repoussant, l’humiliant : sa lâcheté a provoqué l’étranglement.

Qu’est-ce que veut dire avoir le cœur sur la main ?

On peut avoir le cœur rapide, on peut avoir un cœur de pierre, un cœur d’or, un cœur d’artichaut, on peut avoir le cœur lourd, on peut avoir le cœur sur le bord des lèvres : mais là, avoir un cœur sur la main signifie : être généreux.

Quelle est l’expression avoir du cœur au ?

En voici quelques-unes : – Ayez le cœur dans le ventre : ayez du courage. – Ayez (ou mettez) du cœur dans votre travail : soyez courageux, travaillez avec enthousiasme. – Avoir le cœur serré, le cœur lourd, le cœur lourd : être triste, avoir mal.

Comment Appelle-t-on quelqu’un qui a le cœur sur la main ?

être généreux; être enclin à une grande générosité

Comment Appelle-t-on quelqu’un qui a le cœur sur la main ?

être généreux; être enclin à une grande générosité

Comment Appelle-t-on une personne qui prend tout à cœur ?

C’est ce qu’on appelle l’émotionnel. L’émotivité est la première caractéristique des personnes qui se laissent gouverner par leur cœur. Certaines études suggèrent même que ce « corps principal » est susceptible d’influencer leur prise de position sur des sujets sensibles voire leur soutien aux associations caritatives.

Qui a le cœur sur la main ?

Le terme vient du XVIIIe siècle et fait référence au cœur comme siège des émotions : il représente qu’une personne a son cœur, c’est-à-dire des émotions et des sentiments, sur sa main, en d’autres termes, qu’elle est prête à offrir ; on imagine aussi une main tendue, symbole encore plus fort de solidarité et…

Quelle main sur le cœur ?

Ainsi, selon le titre 36 du Code des États-Unis, « chaque citoyen doit se lever, enlever son chapeau, faire face au drapeau et placer sa main droite sur son cœur pendant l’hymne national. S’ils ont une coiffe, placez-la sur votre épaule gauche de manière à ce que votre main droite soit dessus…

Quelle est la ligne d’amour ?

Ligne de cœur : amour et émotions La ligne d’amour traverse la paume horizontalement. La ligne de tête est juste en dessous, la ligne d’amour concerne la sensualité, la sexualité, les énergies émotionnelles et la vie amoureuse. S’il commence sous le nombril, cela signifie que vos relations vous dérangent.

Quelle main pour lire l’avenir ?

La chiromancie est l’une des techniques de divination les plus répandues. Si vous voulez découvrir la personnalité dans les lignes de votre main, il faut observer la main gauche : « on naît gaucher, on devient droitier », explique Marc Angel. « La main gauche est d’où nous venons, la main droite est où nous allons. »

Quand mettre du fumier dans le jardin ?

Le fumier est un intrant essentiel pour l’amélioration des sols. En général, le fumier doit être appliqué au jardin deux fois : au début de l’automne et à la fin de l’hiver, en mars. Cependant, assurez-vous de ne mettre le fumier sur le jardin qu’après qu’il se soit décomposé pour éviter la brûlure des cultures.

Quel légume n’aime pas le fumier? Au potager, ne plantez pas d’oignons, d’ail, d’échalotes et de carottes sur des parcelles qui ont été fertilisées.

Quand épandre le fumier dans le jardin ?

La ponte s’effectue en automne voire au début de l’hiver. Le fumier de cheval est une matière légère et chaude. Il est donc excellent pour les sols argileux, compacts et humides, qui les illumineront et les réchaufferont.

Quel légume ne supporte pas le fumier ?

Ne plantez pas d’oignons, d’ail, d’échalotes et de carottes sur une terre qui a été fertilisée… En revanche, les légumes gourmands à cycle long vous remercieront. Ce sont des citrouilles, des concombres, des courgettes, ainsi que des melons, des tomates et, bien sûr, du chou.

Quand Peut-on Epandre du fumier ?

La période d’épandage du fumier est la même que pour les cultures d’automne, sauf pour le colza. Pour les cultures de printemps, l’épandage dure de début juillet à mi-janvier, sauf pour l’épandage de fumier et de lisier de volaille qui peut se prolonger jusqu’à fin janvier.

Quelle quantité de fumier pour un jardin ?

Quand épandons-nous du fumier et combien par m2 ? A l’automne, épandez du fumier à raison de 100 à 300 kg par 100 m2 (soit 1 à 3 kg par m2) sur un sol grossièrement travaillé et laissez-le en surface, car ce matériau, surtout s’il est très couvert de chaume, a besoin d’oxygène se décomposer.

Quel légume n’aime pas le fumier ?

Pour quels légumes appliquer le fumier Oignons, ail, échalotes et carottes ne doivent pas être placés dans des parcelles qui ont été fertilisées… En revanche, les légumes voraces qui ont un cycle long seront reconnaissants. Ce sont des citrouilles, des concombres, des courgettes, ainsi que des melons, des tomates et, bien sûr, du chou.

Quelle quantité de fumier par m2 ?

Alors, quelle quantité de fumier de cheval faut-il apporter par m2 ? La première année, une bonne dose est de 3 kg de fumier de cheval décomposé, et la deuxième année, 1 kg par m2.

Quand mettre du fumier pour les tomates ?

Plus précisément, mettez du fumier à moitié mûr sur le sol à l’automne. De cette façon, le gel et la pluie le traverseront au printemps, ce qui facilitera l’action des vers de terre, qui l’incrusteront progressivement dans le sol.

Quel fumier pour tomate ?

1 – Le fumier de cheval Au printemps, bien composté, vous pouvez l’épandre sur le potager en libérant progressivement les sources de potassium et d’azote. Il sera également utile comme paillis au pied des plantations les plus exigeantes (citrouilles, tomates).

Comment mettre le fumier pour les tomates ?

Vos tomates n’auront peut-être pas besoin d’engrais si vous ajoutez une bonne quantité de fumier composté à une profondeur de 8 à 12 pouces (20 à 30 cm) lors de la plantation. Le fumier est riche en nutriments mais souvent pauvre en phosphore. Ajouter un peu de farine d’os pour équilibrer.

À Lire  VIDÉO - Jardinage : comment donner le goût à vos enfants ?