9 conseils pour booster naturellement votre système immunitaire

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

© Shutterstock / Aleksandr Gogolin

1/9 –

Pratiquer le lavage nasal Cela semble loin de l’immunité et pourtant en pratiquant le lavage nasal, on prévient de nombreuses maladies ! « La plupart des microbes respiratoires pénètrent dans l’organisme par le nez », rappelle Anne Dufour. Egalement le matin et le soir, pour prévenir les infections, faites un lavage nasal à l’eau de mer ou au sel physiologique. Un très bon moyen d’être moins malade.

Par Anne-Sophie Glover-Bondeau le 03 octobre 2022 à 16h12.

Un système immunitaire bien équilibré est idéal pour maintenir une bonne santé. Il existe des moyens naturels pour équilibrer votre immunité.

« A partir du moment où nous n’avons pas une hygiène de vie saine, c’est-à-dire une alimentation saine, variée et équilibrée, suffisamment de sommeil et un certain contrôle du stress, nous risquons d’avoir un système immunitaire affaibli, même sans symptômes », pointe Anne Dufour, auteur. de nombreux livres santé et forme dont Je booste mon immunité naturelle aux Editions Leduc.s (novembre 2022).

Le risque est de développer une infection à chaque rencontre avec un agent pathogène (virus, bactérie, etc.). Mais attention, il ne s’agit pas de booster durablement votre immunité ! « Si vous avez un système immunitaire hyperactif, vous risquez d’avoir des super-inflammations ou des allergies », explique notre expert, qui insiste sur la notion d’équilibre du système immunitaire.

Pour y parvenir, la première chose à faire est de revoir votre alimentation. « Il s’agit de consommer des produits bruts riches en vitamines et minéraux, petites mains de notre immunité et composés anti-inflammatoires », explique Anne Dufour. En automne et en hiver, n’oubliez pas les aliments riches en vitamine C (fruits et légumes, consommés crus ou cuits, dans les soupes, gratins, crudités…) et en vitamine D (jaunes d’œufs, abats, cabillaud).

« Il est aussi essentiel d’agir à l’extérieur : si on est en contact avec moins de microbes, on tombe moins malade », souligne l’expert. Cela nécessite par exemple un geste essentiel : se laver les mains. « 80 % des microbes passent par des mains sales », rappelle l’auteur.

Abonnez-vous à la Newsletter Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités

© Shutterstock / Images tendances

2/9 –

Mangez moins de sucre et moins de sel Le sucre est un ennemi de notre système immunitaire pour plusieurs raisons. « Il perturbe la flore intestinale, donc nos défenses, il perturbe le fonctionnement des globules blancs et il augmente le développement de certains microbes », explique Anne Dufour. Le sel ne le rend pas meilleur ! « C’est un agent inflammatoire et un perturbateur immunitaire important et méconnu », pointe notre spécialiste. « Si vous suivez un régime méditerranéen, vous ne consommerez plus trop de sucre et de sel », recommande Anne Dufour. Ce régime vous fournit également tous les nutriments nécessaires.

3/9 –

Boire du thé Pour équilibrer votre système immunitaire, pensez au thé blanc, vert ou noir. « Le thé est riche en composés phytochimiques, les flavonoïdes, qui augmentent le nombre de globules blancs », explique Anne Dufour. Attention, cet effet ne se produit que si vous consommez votre thé sans lait et sans sucre !

4/9 –

À Lire  Découvrez 10 conseils pour maintenir la santé du cerveau Fondation pour la recherche sur la maladie d'Alzheimer