A Saint-Marcel, un employeur offre une maison à son employé

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Pour ses 102 ans, la société de transport de Saint-Marcel (Saône-et-Loire) a lancé un jeu pour ses salariés. En conséquence, le grand gagnant deviendra propriétaire de la maison.

Dans ce groupe de transports, la tension a duré plusieurs semaines. Pendant les 102 ans de l’entreprise, 600 employés ont eu l’opportunité de mettre une newsletter dans la boîte à rêves. Un seul d’entre eux obtiendrait son souhait. La gagnante s’appelle Christelle et on lui offre… Une Maison !

C’était un rêve devenu réalité pour ce représentant du service à la clientèle. « J’ai failli m’évanouir. J’étais complètement abasourdie, sans voix. Je n’aurais jamais pensé que je serais l’heureuse gagnante », avoue-t-elle.

En compagnie de Christelle, les félicitations, ainsi que les petites blagues des collègues, n’échappent pas. « Elle devrait nous apporter des croissants et organiser l’emménagement, mais pour l’instant elle a rempli le premier pari », plaisante un collègue.

Dans une trentaine d’endroits en France, chacun a joué le jeu avec des préférences différentes. « Moi, il y avait un appartement lors de l’installation », raconte l’employé. « Je voulais avoir une voiture de sport », raconte un autre. « J’ai demandé un appartement en Corse », annonce un de ses confrères.

Si quelqu’un demandait que 10 000 euros soient virés sur son compte bancaire, ce ne serait pas possible.

Président de BMV Transports et Logistique

Il n’y avait pas de limite budgétaire, mais le président de ce groupe de transport comptait sur le bon sens des salariés pour que leurs souhaits ne déstabilisent pas l’entreprise. « Ce sont des métiers difficiles où chaque centime compte chaque jour. L’entreprise se porte bien aujourd’hui car chaque salarié est efficace au quotidien », a déclaré le président Jean-Alexandre Manche.

À Lire  Tours : à dix jours de la fin de sa peine, il coupe son bracelet électronique

Actuellement locataire, Christelle sera bientôt propriétaire. Cette dernière pensait également voyager au Canada, mais elle peut être heureuse d’avoir changé son souhait.