Accident de scooter à Lyon : l’ambulancier est toujours retenu par la police

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Au courant

le 22/08/2022 à 21:00, mise à jour le 24/08/2022 à 07:31

Connu pour de multiples infractions au code de la route, l’ambulancier qui a renversé deux mineurs lundi n’avait plus que 2 points sur son permis de conduire probatoire.

Le chauffeur de l’ambulance privée qui a accidentellement renversé et tué deux mineurs circulant à scooter à Lyon lundi est connu pour avoir commis de multiples infractions au code de la route, a indiqué le parquet mardi 23 août.

A lire aussiScooters : derrière les accidents, le casse-tête réglementaire

El hombre, actualmente bajo custodia policial para « determinar las circunstancias exactas » del accidente, es « conocido por haber cometido varias infracciones de tráfico sancionables con multas fijas, pérdida de puntos en el permiso de conducir y suspensión de su permiso de conducción », detalló le parc. Appartement lyonnais. Cependant, a-t-il noté, « il avait un permis de conduire valide », même s’il n’avait « pas plus de 2 points sur 8 ».

Lundi, peu après 18h00, les secours sont intervenus dans un accident mortel de la circulation sur le quai Maréchal Joffre, dans le 5e arrondissement de Lyon. Une jeune fille de 15 ans et un garçon de 17 ans qui roulaient ensemble en trottinette dans une voie réservée aux bus et aux deux-roues non immatriculés ont été percutés par une ambulance privée qui allait intervenir. Les services d’urgence ont trouvé la jeune fille morte, tandis que le jeune homme est décédé après une tentative de réanimation.

L’ambulancier et son compagnon de route, en état de choc, ont été conduits à l’hôpital Édouard Herriot. Le parquet de Lyon a précisé que le contrôle d’alcoolémie effectué sur le conducteur était négatif et qu’un contrôle de drogue a été analysé mardi soir. Selon les informations de RTL, l’ambulancier a un total de 28 infractions à son actif et est titulaire d’un permis probatoire. Le parquet de Lyon a ouvert une enquête sur le chef d’homicide involontaire confié à la DDSP du Rhône.

À Lire  Les flottes automobiles deviennent de plus en plus chères pour les entreprises

Le maire écologiste de la capitale des Gaules, Grégory Doucet, a adressé mardi sur Twitter ses condoléances aux familles et proches des victimes, évoquant un accident « dramatique ». Les conclusions de l’enquête « permettront d’identifier de nouvelles mesures à prendre pour améliorer la sécurité routière à Lyon », a-t-il conclu.

VOIR AUSSI – Trottinettes limitées à 10 km/h « dans tout Paris », annonce la mairie de Paris