Achat en ligne d’occasion : 6 conseils pour ne pas se faire arnaquer

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Meubles, électroménager, livres, vêtements… Difficile de savoir comment bien faire ses achats d’articles d’occasion sur internet. Que vous passiez auprès d’un professionnel ou d’un particulier, vos droits ne sont pas les mêmes. Voici comment s’y retrouver et quelques conseils pour le faire en tout sécurité.

Vous avez l’habitude d’acheter en ligne d’occasion et vous avez rencontré des problèmes désagréables. Si votre acquéreur est une personne physique, vous n’aurez pas les mêmes droits que si vous achetiez un terrain à un spécialiste en Europe. Ceci pourrez vous intéresser : Voiture d’occasion : conseils pour obtenir un bon prix. Voici 6 conseils du Centre Européen des Consommateurs France pour éviter les fraudes !

1- Commencez par lire le volume total des ventes (CGV) du deuxième volume des ventes. On le sait, ce ne sera pas une lecture agréable, mais cela vous permettra de savoir si la fondation fonctionne comme un simple consultant si vous avez la possibilité de bénéficier de services d’aide et de protection et ci-dessous à quelles conditions.

2- Maintenir la description du produit. Si vous n’avez pas toutes les informations, prenez le temps de contacter le client pour connaître la recette, l’état, la présence ou l’absence de la notice. Certains produits ne peuvent pas être légalement vendus à la vente (pour lutter contre la fraude).

3- Vérifiez le prix et surtout quand il est confirmé ou en vente. Attention, si vous achetez un produit en dehors de l’Union Européenne, pensez à vérifier s’il y a des taxes ou frais de douane supplémentaires à payer.

4- Pensez également à vous renseigner sur les frais de service ou commissions facturés par le système que vous utilisez.

Néobanques : les offres les moins chères pour gérer son budget

5- Effectuez vos paiements sur un site sécurisé (https + symbole de cadenas dans l’URL). Vous avez également la possibilité d’utiliser une sauvegarde sécurisée.

6- Et enfin, pensez à demander l’addition lorsque cela est possible. Le fait de savoir si vous bénéficiez toujours d’une certification légale de conformité et certifié en vente professionnelle, c’est que vous êtes le nouveau propriétaire du produit. Pour information, cette certification est inférieure à 2 ans pour les produits neufs et inférieure à 1 an pour les produits dupliqués (2 ans en France). Dans certains pays de l’UE comme la France, ce mandat suit le produit, quels que soient les acheteurs finaux.

Voitures d’occasion : 8 conseils pour vendre sans accroc

Comment savoir si une voiture a été stockée trop longtemps ?
Ceci pourrez vous intéresser :
Laisser une voiture au ralenti trop longtemps peut être très dommageable. Mais…

Le droit de rétractation inexistant si vous achetez auprès d’un particulier

Le droit de rétractation inexistant si vous achetez auprès d'un particulier

Voulez-vous être accueilli avec un nouveau téléphone, une nouvelle veste ou un livre et vous voulez acheter des vêtements de seconde main ? Aucun problème ! Mais faites attention à qui vous achetez. En ligne, avec un expert, vous avez le droit de déduire 14 jours à compter de la réception de votre produit. Avec un particulier, vous n’avez pas la possibilité de retourner votre commande si elle ne vous convient pas, même si vous êtes passé sur des annonces intégrées.

Le Bon Coin : attention aux arnaques en utilisant le paiement sécurisé du niveau

Ceci pourrez vous intéresser :
Kith célèbre les 50 ans de BMW Motorsport avec une voiture entièrement…

À Lire  Que faire de votre ancienne voiture ?