Acheter un bien immobilier : côté budget, faites la comptabilité !

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Quel est le montant de votre apport personnel ?

Quel est le montant de votre apport personnel ?

Sur le papier, aucune loi ne vous oblige à financer une partie de votre achat immobilier par un apport personnel. Dans la pratique cependant, les banques lient presque toujours l’octroi d’un prêt à votre capacité à mobiliser une partie de votre épargne pour payer certains frais liés à l’opération (frais de notaire, frais de dossier, etc.). En général, précise Guillaume Dubosq, directeur de l’animation commerciale chez Cafpi, « les banques demandent à l’emprunteur d’apporter au moins 10 à 15 % du montant de la transaction. Lire aussi : Immobilier : les limites de l’estimation gratuite en ligne de la valeur d’un bien. Soit entre 20 000 et 30 000 euros pour un achat de 200 000 euros. » Vérifiez donc tous vos comptes : livret A, LDDS, PEA, plan d’épargne entreprise, etc.

Notre conseil : Ne les videz pas complètement, car en plus de cet apport personnel, de nombreuses banques demandent à leurs emprunteurs de constituer des provisions pour les urgences (en moyenne trois à six mois de salaire).

La solution de l’épargne salariale

Il est déconseillé de souscrire à un contrat d’assurance-vie ou à un plan d’épargne en actions (PEA) pour y apporter votre apport personnel si l’opération vous faisait perdre l’avantage fiscal lié à l’ancienneté de ces produits. En revanche, n’hésitez pas à débloquer votre épargne salariale. L’acquisition d’une résidence principale est un motif de résiliation anticipée d’un plan d’épargne entreprise, à condition que cette acquisition ne se fasse pas par l’intermédiaire d’une société immobilière (SCI).

Vidéo - Les retraités ont récupéré leur maison du peloton
Ceci pourrez vous intéresser :
Publié le 1 juin 2022 à 16h12 Source : JT 20h en…

Avez-vous droit à une aide à l’achat ?

En fonction de vos options et de l’appartement que vous souhaitez (neuf ou ancien, avec ou sans emploi, etc.), des prêts bonifiés et autres aides vous permettent de compléter votre financement si nécessaire. Problème : Ces aides financières sont nombreuses et très dispersées : « Il y a des aides de l’Etat, des départements, des régions, des mairies, des loges action, ou encore de certaines banques », énumère Sandrine Allonier, responsable de l’étude, pour les financer. Pour vous aider à vous repérer, certaines organisations comme Anil les répertorient sur leur site internet, Anil.org.

Notre conseil : Si vos bourses éligibles sont répertoriées, frappez à toutes les portes même après un ou plusieurs refus : « Les critères d’attribution ne sont pas les mêmes d’une bourse à l’autre. Par exemple, ils peuvent ne pas être éligibles au prêt à taux zéro*, mais peuvent être éligibles à une prime à l’achat ou à un prêt bonifié mis en place au sein d’une collectivité », rappelle Cécile Roquelaure, directrice d’études chez Borrow.

Deux aides d’Action Logement : un prêt et une prime

Vous souhaitez acheter votre résidence principale avec des revenus modestes ? Action Logement vous propose deux bourses sous certaines conditions :

Plus d’informations sur Actionlogement.fr

Tout dépend de vos revenus, de vos dépenses et… de vous. À quelques exceptions près, les banques sont désormais obligées de rejeter les demandes de prêt lorsque l’endettement de l’emprunteur dépasse un certain niveau. Concrètement, le montant de votre future mensualité hypothécaire, assurances comprises, augmentée des dépenses récurrentes (remboursement d’autres emprunts, abonnements, pensions alimentaires, impôts, etc.) ne peut excéder 35% des sommes que vous percevez chaque mois. (salaires, primes, revenus locatifs, etc.).

À Lire  Une inflation de 2 % est-elle possible ?

Notre conseil : Une bonne stratégie est de ne pas dépenser plus de 30 % dans des voitures neuves si la sienne n’est plus utilisable », explique Cécile Roquelaure.

Comment creuser un trou ? Médecine d'automne naturelle
Ceci pourrez vous intéresser :
Comme un canapé tacheté ou un gros micro-ondes, un évier bouché arrive…

Quelle est votre capacité d’emprunt auprès de la banque ?

Celui-ci varie en fonction de la durée du prêt souhaité, de son taux d’intérêt et de votre propre niveau d’endettement, qui détermine votre taux mensuel maximum. Pour avoir une idée du montant qu’une banque vous prêtera, utilisez un simulateur en ligne.

Notre conseil : soyez prudent avec le montant affiché par le simulateur. Cette dernière correspond aux informations que vous lui avez fournies vous-même. Surtout en ce qui concerne les taux d’intérêt. Cependant, vous ne connaîtrez le taux d’intérêt définitif qu’une fois votre dossier de crédit constitué et votre contrat d’achat signé.

Astuces

Une banque peut rejeter une demande de prêt. C’est le cas lorsque le saut de charge d’un emprunteur semble trop important, c’est-à-dire la différence entre son loyer actuel et sa future mensualité de prêt.

La construction de leur pavillon s'est arrêtée : le cauchemar de centaines de clients Maison Phénix
Ceci pourrez vous intéresser :
Après que le célèbre constructeur de maisons individuelles soit entré en séquestre,…

Votre [reste à vivre] sera-t-il suffisant ?

Votre [reste à vivre] sera-t-il suffisant ?

Afin de pouvoir accepter votre demande de prêt, votre conseiller bancaire passera en revue vos dépenses. objectif ? Déterminez si le montant qu’il vous reste chaque mois après le paiement de votre prêt mensuel est suffisant non seulement pour vous assurer une vie décente, mais aussi pour maintenir votre mode de vie actuel. Autrement dit, pour payer votre nourriture, vos factures diverses, vos transports, mais aussi vos vêtements et vos loisirs.

Notre conseil : Calculez plus ou moins précisément vos besoins financiers mensuels pour déterminer la limite de remboursement mensuelle que vous pourrez respecter sans vous sentir démuni.

Ceci pourrez vous intéresser :
Disney vient d’annoncer qu’une adaptation cinématographique de l’attraction phare « La Tour de…

Quelle est votre situation financière ?

Quelle est votre situation financière ?

Bien que la façon dont vous gérez votre argent n’affecte généralement pas votre solvabilité, elle joue un rôle important dans vos chances de crédit. L’avis de votre conseiller bancaire sur votre capacité à rembourser vos mensualités dépend en grande partie de la santé de vos comptes chèques. Si vous en abusez régulièrement, il y a de fortes chances qu’il refuse. Il en va de même s’il constate que vous avez multiplié les lignes de crédit.

Notre conseil : Pour augmenter vos chances, vérifiez vos dépenses dans les mois qui précèdent votre demande de prêt et assurez-vous qu’il n’y a pas d’achats spontanés. Aussi, si possible, remboursez tous vos prêts à la consommation. Une situation financière saine et sereine vous permet de négocier plus facilement certaines conditions de votre prêt (taux d’intérêt, pénalité de remboursement anticipé, etc.) avec votre banque.

Les frais supplémentaires à la charge de l’acquéreur

Acheter une propriété ne consiste pas seulement à payer le montant demandé par le vendeur. L’acquéreur doit payer des frais de notaire qui s’élèvent à environ 8% du prix d’achat dans l’ancien immeuble et 3% dans le nouveau. Ou le coût des garanties (hypothèques, cautions ou privilèges prêteurs) lorsqu’il emprunte pour financer son entreprise. Il peut également lui être demandé de payer des frais de courtage et des frais d’administration bancaire.

Quelles questions se poser avant d’acheter une maison ?

Questions à se poser avant de visiter

  • quel est le prix de la maison
  • Est-ce une maison neuve ou ancienne ? …
  • Où se situe exactement le bien ? …
  • Quelle est la superficie du bien ? …
  • Quels sont les travaux à prévoir ? …
  • A combien s’élève l’impôt sur la fortune ? …
  • Quels sont les frais de la maison ?
À Lire  5 signes que vous pouvez négocier le prix d'un bien

Quels documents demander avant d’acheter une maison ? le titre de propriété ; le dernier avis d’imposition, de taxe foncière et de taxe d’habitation du vendeur ; les documents relatifs aux travaux et modifications effectués sur le bien (permis de construire, permis de travaux, procès-verbal d’assemblée générale des copropriétaires, etc.).

Comment se positionner sur une maison ?

Dites-leur exactement ce que vous recherchez, quel budget vous avez, quels métiers vous êtes prêt à faire, quelle industrie vous préférez, etc. Une fois que vous avez trouvé le bien qui vous intéresse, positionnez-vous immédiatement.

Comment savoir si cette maison est la bonne ? L’emplacement est le critère le plus important pour définir un bon achat immobilier. Vous devez donc être très exigeant sur la situation géographique de votre bien (proximité de votre lieu de travail, proximité des commerces et des transports en commun, etc.).

Comment faire une offre de prix pour une maison ?

Les conditions pour faire une offre d’achat d’un bien Le prix d’achat proposé La durée de validité de l’offre qui est généralement comprise entre 5 et 10 jours. Comment le vendeur peut vous répondre (courrier recommandé, huissier, etc.) Votre délai de rétractation après acceptation de l’offre par le vendeur.

Quel est le salaire pour bien vivre ?

L’INSEEC a trouvé une différence de 13,7 % entre les hommes et les femmes. Le salaire moyen des femmes est de 1 639 euros, celui des hommes de 1 899 euros. Selon le service des statistiques du ministère des Solidarités (Drees), il en coûterait 1 760 euros pour vivre décemment en France.

3000 euros est-ce un bon salaire ? Si vous gagnez 3 700 € nets par mois ou plus, vous appartenez à une minorité encore plus faible de Français (10 %). Avec un salaire de 4000 euros, vous faites partie des 8% des Français les mieux payés. Avec 3000 euros, seuls 17% des salariés gagnent plus que vous.

Quel est le montant d’un bon salaire ?

Tous secteurs et postes confondus, le salaire moyen en France en 2019 était de 46 481 $ soit 39 250 € par an, selon l’OCDE. Alors que l’INSEE indique un salaire moyen de 2 238 €, le salaire médian est de 1 789 €.

Qu’est-ce qu’un bon salaire en 2021 ?

Près de 8 salariés sur 10 ont un salaire net mensuel compris entre le Smic (1 204 euros net moins les cotisations sociales) et 3 200 euros par mois. Les 10 % des travailleurs les moins bien payés gagnaient moins de 1 319 € nets, tandis que les 10 % des mieux payés gagnaient plus de 3 844 € par mois.

Quel salaire pour un prêt de 200 000 euros ?

Prêt de 200 000 € sur 15 ans avec un taux d’intérêt de 1,1 % et un taux d’assurance emprunteur de 0,34 %. La mensualité est fixée à 1 262 € par mois. Le salaire pour emprunter 200 000 € sur 15 ans à 1,1 % est donc d’au moins 3 786 €.

Quelle contribution à l’achat de 200 000 euros ? Avec une hypothèque de 200 000 euros, la caution doit donc être d’au moins 20 000 euros. Ce montant est nécessaire pour couvrir les frais accessoires tels que les frais de notaire, les frais de cautionnement et vos frais de dossier de prêt.

Quel crédit pour quel salaire ?

terme de créditAcompte de crédit (sans assurance)Revenu mensuel minimum du ménage pour emprunter 250 000 euros
10 ans (120 mois)0,85 %6 587 €
15 ans (180 mois)1,05 %4 550 €
20 ans (240 mois)1,25 %3 569 €
25 ans (300 mois)1,45 %3 012 €

Quel salaire pour pouvoir emprunter 200 000 euros ?

Pour emprunter 200 000 € sur 20 ans, il faut toucher un salaire minimum de 2 857 €. Votre capacité de prêt est alors de 200 155 €.