Adoptez les bons gestes pour votre voiture par temps chaud | Utilisateur – LaTribuneAuto.com

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Avec un thermomètre qui dépasse les 30°C, les prochains jours seront sous le signe de la vigilance.

Risque de déshydratation, volant chaud, habitacle surchauffé… Les automobilistes commencent à souffrir dès l’apparition des premières canicules.

La plupart des Français ne le savent pas, mais les épisodes de fortes chaleurs peuvent avoir des conséquences désastreuses pour votre véhicule, notamment pour les vitres.

Des gestes simples pour aborder les périodes de chaleur :

Dans la mesure du possible, essayez de garer votre véhicule à l’ombre pour éviter que la température à l’intérieur de l’habitacle ne monte.

Lorsque la température extérieure est de 25°C, il suffit de 40 minutes pour que la température intérieure d’une voiture exposée en plein soleil atteigne 40°C (Étude Mobilité TCS Consulting, Emmen, Doctech : 5244.01.fr/RBL, Date : 25.06.2019). 2019). 2015).

Cette surchauffe est renforcée par les corps de couleur foncée qui peuvent absorber jusqu’à 20°C de plus que les couleurs claires.

Souvent à plein régime pour rafraîchir l’habitacle, la climatisation doit être mise en marche progressivement.

Le choc thermique causé par le contact de l’air froid avec un pare-brise chaud risque de fissurer le pare-brise s’il est impacté et non réparé.

En règle générale, l’écart entre la température de climatisation et la température extérieure ne doit pas dépasser 6°C.

Pierre-Yves Mayeux, Responsable Technique National Carglass, partage quelques conseils simples à appliquer pour protéger votre voiture et votre pare-brise des coups de chaleur :

« Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas laisser les fenêtres entrouvertes lorsque la voiture est garée dans la rue pendant plusieurs minutes ou heures sans surveillance. En effet, non content de ne pas suffire à ventiler un véhicule stationné en plein soleil, cela augmente les risques de vol.

Avant de reprendre le volant, l’automobiliste doit penser à bien aérer son véhicule en ouvrant complètement les vitres pendant au moins 3 minutes.

Lorsqu’il n’y a pas de place à l’ombre, l’automobiliste doit placer un pare-soleil à l’extérieur du véhicule, sur le pare-brise pour le protéger de l’exposition directe au soleil : en effet, le pare-brise se dilate sous l’effet de la chaleur et c’est alors il risque de se fissurer. L’adoption d’une protection solaire réfléchissante permet de réduire la température intérieure de 10°C ! Sans ombre, il est préférable de garer le véhicule de manière à ce que le pare-brise soit face au soleil.

Anticipez en réparant les impacts potentiellement présents sur le pare-brise avant qu’ils ne deviennent, sous l’effet des chocs thermiques répétés, des fissures nécessitant le remplacement de l’ensemble du pare-brise.

Faites vérifier votre batterie, sensible aux températures extrêmes, au froid mais aussi et bien souvent méconnu, au chaud pour éviter les pannes au mauvais moment, par exemple sur le chemin des vacances »

Image parFlorian Pircher de Pixabay

À Lire  Dog-rando : 7 bonnes raisons et astuces pour randonner avec son chien cet été !