Alcool, sexualité, vêtements… Voici les règles que les fans doivent respecter au Qatar

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Afin de profiter du tournoi qui débute ce dimanche 20 novembre au Qatar, les supporters doivent suivre les règles fixées par le pays hôte. Alcool, sexe, comportement… On prend des choses.

Quels conseils avez-vous pour les supporters du Mondial-2022 ? Pour la consommation d’alcool, le sexe, les vêtements ou le comportement, les visiteurs au Qatar (du 20 novembre au 18 décembre) seront tenus de prendre des précautions supplémentaires lors du plus grand événement au monde.

Seules les personnes munies de billets pour le match étaient autorisées à entrer au Qatar à partir du 1er novembre, accompagnées de trois invités qui doivent s’acquitter d’un droit d’entrée de 500 riyals qatariens (140 euros), sauf pour les enfants de moins de 12 ans.

A l’issue de la phase de poules, le 2 décembre, il ne sera plus nécessaire d’avoir un billet pour entrer dans le pays.

En revanche, il sera toujours obligatoire de s’inscrire en ligne pour obtenir une carte Hayya, qui s’apparente à un visa. Vous devrez également vous acquitter d’une taxe de 500 QAR (140 euros) pour les enfants de plus de 12 ans.

Avoir un hébergement, réservé sur la plateforme officielle des organisateurs ou ailleurs, est obligatoire pour les spectateurs séjournant plus de 24 heures.

C’est un revirement de dernière minute : deux jours avant l’ouverture du tournoi, le Qatar a décidé d’interdire la consommation d’alcool autour du stade de la Coupe du monde et de la limiter aux fan zones établies à Doha.

Coupe du monde : le Qatar fait volte-face et interdit l’alcool autour du stade

La consommation d’alcool est autorisée pour les non-musulmans de plus de 21 ans mais est strictement contrôlée. Il n’est pas permis de l’emporter dans vos bagages, même pour acheter du « duty free ». Les résidents peuvent les trouver dans un magasin dédié qui n’est pas ouvert aux visiteurs. Les spectateurs peuvent boire dans de nombreux hôtels internationaux, où une bière ou un verre de vin peuvent coûter 10 euros et un cocktail plus de 15 euros.

À Lire  'Puff' : Cette cigarette électronique jetable, dont les ados raffolent, inquiète les toxicomanes

Les drogues sont également illégales. « Attendez-vous à de lourdes peines (prison, amende, expulsion, NDLR) pour avoir pris même le plus petit », explique l’ambassade du Royaume-Uni.

L’ambassade des États-Unis leur recommande également de vérifier si ses traitements sont légaux, « en particulier les stimulants et les analgésiques » et de se fier à sa lettre.

Il est également déconseillé d’importer de la viande de porc ou des produits pouvant être « perçus comme pornographiques » (vidéos, jouets sexuels).

Le voile n’est pas obligatoire pour les femmes. En revanche, il est recommandé à chacun de s’habiller « modérément » en public, en se couvrant des épaules jusqu’aux genoux. Dans les bâtiments officiels, cette règle est utilisée. Dans les endroits où vivent des étrangers, elle n’est pas respectée.

Compte tenu de la température (15 à 30 degrés) et de l’utilisation de la climatisation, il est recommandé d’avoir des vêtements chauds.

Avoir des relations sexuelles hors mariage est interdit sur le papier, mais les professionnels de la santé ne demandent pas aux femmes qui souhaitent se faire soigner si elles sont mariées, même si elles sont enceintes.

Les ambassades recommandent aux victimes de viol d’organiser des services devant les autorités.

Malgré les lois criminalisant les relations homosexuelles, le site de cartes Hayya assure qu' »il n’y a pas de restrictions » qui empêchent « les amis célibataires de sexes différents ou les couples mariés (y compris LGBTQ+) de rester dans la même pièce ».

« La vie privée au Qatar est très respectée », déclare l’ambassade britannique. Cependant, il prévient, comme les organisateurs, que montrer de l’amour en public, quel que soit son sexe ou son orientation sexuelle, « peut être considéré comme offensant ».

« Des activités telles que des manifestations, des rassemblements de grands groupes, le prosélytisme ou la promotion de l’athéisme et l’expression de critiques du gouvernement qatari ou de l’islam peuvent être poursuivies », a déclaré l’ambassadeur américain.

La FIFA rappelle que les drapeaux arc-en-ciel sont les bienvenus dans les stades, mais le Qatar a appelé à la prudence à l’extérieur.

Il est également interdit de prendre des photos de personnes sans leur permission, ainsi que des organisations gouvernementales et militaires et des chantiers de construction, ainsi que de jeter des ordures et de cracher dans la rue.

À Lire  Canicule intense et prolongée dans la région : rappel des précautions à prendre par chacun

Le bureau consulaire est ouvert jusqu’au 25 décembre de 10h à 22h. dans la zone centrale de West Bay, à l’extérieur de la station de métro DECC.

Le Qatar, qui « gère les embouteillages », encourage les visiteurs à profiter des transports en commun, gratuits pour les détenteurs de billets munis de leur carte Hayya.

Le métro (qui dessert cinq des huit aéroports) sera ouvert à partir de 6 heures du matin. à 3 heures du matin tous les jours sauf le vendredi, où il ne commence qu’à 9 heures. Les déplacements en bus seront étendus aux stades, aux aéroports, aux autres zones résidentielles et aux principaux centres de supporters.

Des taxis et des VTC sont également disponibles.

Sur certaines routes, des voies sont réservées aux bus, taxis, véhicules médicaux et officiels. Ceux qui les prêtent sans autorisation risquent une amende de 500 QAR (140 euros).

Il n’y aura pas de football dans les journaux uniquement pendant la Coupe du monde au Qatar

Aucun vaccin ni test PCR ou antigénique n’est requis pour entrer au Qatar. Il n’est pas non plus nécessaire de télécharger l’application de recherche Ehteraz, qui n’est requise que par les organismes de santé.

Le masque, lui aussi, est obligatoire dans les centres de santé.

Sur place, il n’est pas nécessaire de réaliser le test, sauf en cas de symptômes ou à J+1 après contact avec le patient.

Toute personne infectée devra s’isoler pendant cinq jours, puis porter un masque pendant cinq jours.

Tous les hôpitaux, centres médicaux, cliniques et pharmacies sont accessibles aux visiteurs et les soins de santé d’urgence sont gratuits dans les hôpitaux publics pour les titulaires de la carte Hayya.

Le numéro de téléphone d’urgence au Qatar est le 999 et la ligne médicale directe est joignable au 16000.