Anne Pasteger : « Le point commun de l’hyper, c’est la notion d’intensité »

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Un guide pratique pour ceux qui, managers et salariés, se sentent en décalage dans le domaine professionnel.

Avez-vous l’impression de vous sentir différent, en décalage ? Pour tout ressentir plus intensément ? Avez-vous un besoin impérieux de chercher du sens dans tout ce que vous faites ? Avez-vous des problèmes de communication avec vos collègues ? Le guide conçu par Yasmina Dumont et Anne Pasteger devrait vous intéresser.

Anne Pasteger, à qui s’adresse ce livre ?

Aux salariés et chefs d’entreprise qui sont en décalage avec les autres au travail en raison d’un certain mode de fonctionnement, que nous qualifions d' »hyper ». Plusieurs caractéristiques permettent d’identifier ces profils : un besoin de sens, des valeurs fortes, un mode de réflexion rapide, un important besoin de stimulation, des sens spécialement développés, des sentiments ressentis de manière très intense et une façon différente de la communication. . Il y en a d’autres, comme le besoin de contrôle, le perfectionnisme et l’intuition développée, mais ce sont les plus importants. Mais surtout, le point commun de « l’hyper », c’est la notion d’intensité.

Ce concept est-il plus large que « HP » ?

Oui, cela permet de cibler un public plus large et de sortir d’un certain carcan. On complète le profil « HP(I) » en parlant d’hyperstimulabilité intellectuelle, psychomotrice (débordement d’énergie), sensorielle (liée à un ou plusieurs sens), émotionnelle (hypersensibilité, avec une grande empathie) ou imaginale (créativité au sens le plus large). . Ces hyperstimulabilités sont souvent regroupées en « hyper », car elles sont liées.

Vous devez d’abord vous accepter comme « hyper » avant de pouvoir identifier vos points forts et vos points faibles ?

Oui, mais je dirais plutôt « essayer de s’accepter ». Cela peut prendre du temps. Il faut en quelque sorte faire le deuil de la personne que l’on croyait être, puis se demander qui on veut être dans le futur, avec quelles valeurs, utiliser ses forces… et intégrer son « hyper » mode de fonctionnement. Accepter ses ombres permet aussi de relativiser et d’apprendre à vivre avec.

À Lire  Bien-être animal : L214 dénonce les pratiques d'élevage "cruelles" de l'aviculteur de PMA

Pourquoi avez-vous choisi d’obtenir à la fois le point de vue du patron et celui de l’employé ?

S’adresser à tous dans la vie professionnelle. Confronter les points de vue est plus enrichissant pour le lecteur, et comprendre l' »hyper » façon de travailler permet de mettre en place un cadre adéquat pour chacun, quelle que soit sa position hiérarchique.

Vous donnez des indices et des exemples concrets.

Cette page « trucs et astuces » était importante pour nous, pour ancrer la théorie dans la réalité. Le but ultime est d’essayer de mieux se comprendre, de trouver le juste équilibre entre travail et vie privée, d’atteindre un certain bien-être.

Parmi les merveilleux conseils, vous mentionnez différents types d’aliments !

Absolument. Nous avons identifié le besoin de se nourrir énergétiquement (bien dormir, respirer consciemment, bien manger, se déplacer pour évacuer, se promener), socialement (autant besoin de s’isoler que de voir le monde), intellectuellement (besoin d’apprendre à tout âge ), spirituel (trouver du sens) et émotionnel ou sensoriel (se connecter aux sentiments et aux différents sens). Cela vaut bien sûr pour tout le monde, mais encore plus pour les « hyper ».

« Profil déplacé au travail ? Déployez vos hyperpotentiels », par Anne Pasteger et Yasmina Dumont, éditrices. Edipro, 270 pages, 29,99 euros.

Sommaire

Aussi en Livres

Entretien Éric-Emmanuel Schmitt: «L’humanité vit toujours sur le fil du rasoir»

Avec sa saga « La Traversée des Temps », le romancier Éric-Emmanuel Schmitt explique les failles de la société d’aujourd’hui en interrogeant le passé. Ceci pourrez vous intéresser : Voici les 8 signes d’une dette de sommeil.

Entretien Emilienne Malfatto: «Du côté des vainqueurs comme des vaincus, la guerre détruit tout»

Découvrez nos conseils lecture pour vos enfants

Entretien Lionel Duroy: «Il faut passer par la fiction pour exprimer les rapports complexes»

A voir aussi :
[1] Castelnovo, A., Ferri, R., Punjabi, N. M., Castronovo, V., Garbazza, C.,…

À la Une

François De Brigode dévoile qui est l’invité le plus détestable qu’il a reçu sur son plateau

Lara Fabian embarrassée par une question sur Poutine: «On m’a dit qu’il était amoureux de vous»

«Les 12 coups de midi»: Jean-Luc Reichmann fait face à une situation inédite en plateau (vidéo)

«Les orages de la vie»: Stéphane Pauwels cash envers son remplaçant Christophe Dechavanne (vidéo)

Le visage métamorphosé de Simon Cowell, juré de «America’s Got Talent» inquiète ses fans (vidéo)

Jonathan, la plus vieille tortue au monde, fête ses 190 ans

A voir aussi :
Biographie – Biologiste médical à la retraite. Liens d’intérêt – Auparavant :…