Apprenez à tailler facilement un hortensia avec ces conseils de jardinage

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Vous n’aurez jamais trop d’hortensias dans votre jardin ! Cette magnifique plante qui se décline en de multiples couleurs et de charmantes variétés est l’une des stars de la saison estivale. De plus, la mission de le multiplier est en fait assez agréable et facile. Vous faites partie des jardiniers les plus actifs qui trouvent constamment de bonnes occasions d’enrichir leur collection de plantes ? Alors cet article est fait pour vous ! Car aujourd’hui, on vous explique comment tailler un hortensia dans les moindres détails.

Zoom sur toutes les astuces nécessaires pour apprendre à tailler un hortensia

Sommaire

Quand bouturer les hortensias ?

Quand bouturer les hortensias ?

Pour commencer, il est important de choisir le moment idéal pour cette aventure. Voir l’article : A Saint-Affrique, les jardins de distribution offrent une belle opportunité de partage autour du potager. En principe, il existe deux types de boutures : herbacées (printemps) et ligneuses (hiver).

Pour la plupart des jardiniers, la période printemps-été est idéale pour faire des boutures d’hortensias. C’est à ce moment que la plante pousse rapidement, commence à feuilleter et que ses nouvelles tiges durcissent. Normalement, la propagation avec ce type de tiges est beaucoup plus facile. La raison ? À ce stade, les boutures d’hortensias sont plus sujettes à l’enracinement.

D’autre part, la fin de l’automne et le début de l’hiver sont également de bons moments pour faire des boutures. Cette fois, on parle encore de boutures ligneuses (provenant de tiges déjà mûres et fermes). Généralement, ce type de boutures est plus difficile et le processus lui-même plus lent.

Choisir le bon moment pour bouturer les hortensias

Remarque : Les deux méthodes sont possibles. Néanmoins, la propagation printemps-été est beaucoup plus simple et avec une plus grande probabilité de succès. En fait, la plupart des experts recommandent de faire des boutures à la fin de l’été. Ainsi, les boutures seront à la fois de la saison en cours mais déjà semi-mûres. Ils seront alors toujours moelleux mais avec une base boisée. Cela protège les boutures de la pourriture.

Préparations

Préparez-vous à l’avance pour travailler rapidement sans laisser sécher les tiges

Équipement

Pour agir expressément, rien de mieux que de préparer à l’avance tout ce dont vous aurez besoin. Sur ce point, les outils que nous utilisons sont les suivants :

Utiliser des outils de jardinage standard pour mener à bien le projet

Concernant la méthode de coupe des hortensias, une petite précision est à apporter. En tant qu’arbustes à tiges ligneuses, ils sont pris différemment des autres plantes. Ainsi, les enraciner dans l’eau n’est généralement pas une méthode appropriée et donne rarement de bons résultats. Au lieu de cela, les boutures sont insérées dans des pots remplis de terre. Ceux-ci doivent être conservés dans des conditions favorables.

La méthode pas à pas

Comme expliqué plus haut, il est important de saisir le moment idéal pour augmenter les chances de succès. Il est donc conseillé de travailler tôt le matin. Vous bénéficierez ainsi d’un environnement frais et humide, avant que la chaleur et le fort soleil ne prennent le relais. Les boutures prises tôt le matin sont mieux comparées aux tiges qui deviennent chaudes et déshydratées pendant la journée.

Optez pour de nouvelles tiges saines (provenant de la croissance de l’année en cours). Ils sont d’un vert plus clair que les tiges plus âgées. Aussi, privilégiez les tiges non fleuries mais avec au moins 3 paires de feuilles.

Couper les tiges avec 3 paires de feuilles ou plus

Pour cette étape, vous devez utiliser un sécateur pointu. Coupez la tige au-dessus du nœud (là où la tige se ramifie). Les nœuds représentent la zone où les nouvelles racines vont se former. Chaque bouture doit généralement mesurer environ 10 à 15 cm de long.

La bouture doit mesurer au moins 10 cm de long et contenir au moins trois paires de nœuds

4/ Supprimer les feuilles inutiles

Retirez les paires de feuilles qui se trouvent sur les nœuds. Ne laissez que l’ensemble supérieur de feuilles. De nouvelles racines se formeront à partir des nœuds dont vous venez de retirer les feuilles.

Retirez toutes les feuilles superflues pour permettre aux nœuds de prendre racine

4.1/ Tailler les feuilles larges (facultatif, pour les variétés à feuilles larges)

Soit dit en passant, si vous travaillez avec une variété d’hortensias à feuilles larges, vous pouvez également envisager de couper un peu des feuilles restantes sur le dessus de chaque bouture. De cette façon, la quantité d’eau nécessaire pour soutenir le feuillage est réduite. Cela aide la bouture à développer plus facilement ses racines. Cette étape est applicable pour des feuilles d’environ 8 cm ou plus.

Si nécessaire, coupez les feuilles restantes en deux (quand elles sont grandes)

Comme nous le comprenons, la méthode de l’eau ne fonctionne pas avec les boutures d’hortensias. Pour cela, les boutures doivent être plantées directement dans le sol.

5.1 Sur ce point, la majorité des jardiniers choisissent de traiter d’abord les boutures avec de l’hormone d’enracinement. Il s’agit d’une étape facultative, mais qui peut considérablement améliorer le processus d’enracinement.

5.2 Remplissez les récipients (environ 15 cm de large) avec du terreau humide stérile ou un mélange de perlite et de tourbe à parts égales. Évitez les sols riches ou les sols de jardin, car un excès de nutriments peut faire pourrir les boutures.

5.3 À l’aide d’un crayon, faites des trous dans le sol. Laissez environ 5 cm de distance entre les trous. Insérez les boutures, une tige par trou. Le terreau doit recouvrir au moins 2 nœuds de la tige. Enfin, tassez doucement le sol pour fixer les boutures.

5.4 Pour conserver l’humidité et créer une sorte de mini-serre, recouvrez chaque contenant d’un sac en plastique. Vous pouvez insérer un bâton dans le pot pour éviter que le sac ne touche les feuilles des boutures.

À Lire  Un nouvel emplacement pour la Cité du Chocolat-Valrhona

Remarque : Il est très important d’éviter que les boutures ne se dessèchent avant de les mettre dans les pots. Pour cela, il faut travailler assez rapidement et aussi à l’abri de la lumière directe du soleil. Normalement, si vous faites plusieurs boutures, vous pouvez les envelopper dans des serviettes en papier humides, puis les sceller dans un sac en plastique jusqu’à ce que vous les rempotiez.

Prenez des boutures d’hortensias dans des pots remplis de terre, pas dans de l’eau

Une fois que vos boutures sont déjà bien établies, vous pouvez les repiquer. Attendez encore les signes d’une croissance saine et forte ! Ensuite, il ne vous reste plus qu’à les mettre dans des pots plus grands puis au jardin (lorsque la météo est déjà favorable).

Assurer un environnement favorable aux boutures

En général, le temps d’enracinement dépend de plusieurs facteurs (température, humidité, etc.). Elle varie généralement de 2 à 4 semaines (ou parfois plus). Afin de tester la progression, on peut tirer une bouture très doucement. Si vous sentez une légère résistance, ce sont les nouvelles racines. Un autre signe que la coupe a pris est l’apparition de nouvelles feuilles.

Conseil jardinage de Marie Marcat : l'odeur de la terre mouillée
A voir aussi :
Après les températures extraordinaires de ces dernières semaines, la terre a retrouvé…

Quelle bouturer au printemps ?

Quelle bouturer au printemps ?

Au printemps, vers mai-juin, des boutures dites herbacées (avec de jeunes tiges) sont réalisées. Cela concerne par exemple : aster, campanule, géranium, ciste, héliopsis, lupin, plumbago, véronique, surfinia…

Quelle plante tailler en avril ? A bouturer, au printemps Antémis, asters, géraniums, fuchsias, dahlias, capucines, clématites, glycines… La période s’y prête relativement bien avant les fortes chaleurs estivales et au démarrage de la végétation.

Quelle est la meilleur période pour faire des boutures ?

Les mois de mars, avril et mai, lorsque les plantes d’intérieur commencent à sortir de leur léthargie hivernale sous l’influence de jours de plus en plus longs, sont particulièrement propices au bouturage, mais vous pouvez continuer à bouturer jusqu’au début de l’automne.

Quelle bouture faire en mars ?

Que faire germer en mars ?

  • Les rosiers. 2 membres ont coupé des roses en mars.
  • Chèvrefeuilles. 1 membre a prélevé des boutures de chèvrefeuille en mars.
  • Chrysanthèmes. 1 membre coupe des chrysanthèmes en mars.
  • Les gazanias. …
  • Groseilles à fleurs. …
  • Kalanchoes. …
  • Kalanchoes daigremontiana. …
  • Lavandes.

Quel mois pour faire des boutures ?

Les boutures herbacées réalisées durant les mois de mai et juin s’enracinent rapidement, au bout de 2 ou 3 mois selon les espèces. Repiquer ensuite à l’automne à leur emplacement définitif, au jardin ou en pot.

Quelle bouture faire en mars ?

Que faire germer en mars ?

  • Les rosiers. 2 membres ont coupé des roses en mars.
  • Chèvrefeuilles. 1 membre a prélevé des boutures de chèvrefeuille en mars.
  • Chrysanthèmes. 1 membre coupe des chrysanthèmes en mars.
  • Les gazanias. …
  • Groseilles à fleurs. …
  • Kalanchoes. …
  • Kalanchoes daigremontiana. …
  • Lavandes.

Biganos : Dimanche, tous aux jardins avec La Molène
Ceci pourrez vous intéresser :
Par Jean-Pierre Despeyroux Publié le 05.04.2022 sur 13h43. Mis à jour le…

Comment bien faire une bouture ?

Comment bien faire une bouture ?

La coupe traditionnelle

  • Prenez une tige non lignifiée de 10-15 cm de long.
  • Retirez les feuilles de la moitié inférieure de la tige.
  • Plantez cette tige dans un mélange de terreau et de sable.
  • Gardez humide, de nouvelles racines pousseront.
  • Après quelques mois, repiquer en pleine terre.

Comment faire des boutures dans l’eau ? Dans un verre transparent, placez la bouture dans de l’eau â si possible, placez également un morceau de charbon de bois pour éviter la pourriture future des racines; sinon changez l’eau régulièrement. Lorsque les premières racines apparaissent, surveillez les boutures.

Quel est le meilleur moment pour faire des boutures ?

Les boutures herbacées réalisées durant les mois de mai et juin s’enracinent rapidement, au bout de 2 ou 3 mois selon les espèces. Repiquer ensuite à l’automne à leur emplacement définitif, au jardin ou en pot.

Comment faire des boutures de plantes ?

Plusieurs plantes se propagent uniquement ou plus facilement par les feuilles. La feuille est ensuite placée dans ou sur le sol, selon la plante, après avoir coupé les nervures de la feuille à quelques endroits. La feuille est ensuite fixée sur le sol humide puis traitée comme les autres boutures.

Quand et comment faire des boutures ?

Les boutures sont un peu délicates et s’effectuent en avril-mai. couper les extrémités des tiges herbacées à 10 cm. retirer les feuilles de la base. Piquer les tiges dans une mini-serre dans un mélange de tourbe et de sable, après avoir fait un trou pilote.

Comment Sait-on qu’une bouture a pris ?

Comment savoir si les boutures ont fonctionné ? Les boutures ne prennent pas tout le temps. Vous aurez réussi si, après 3 à 4 semaines, vous observez une nouvelle croissance au niveau des yeux.

Comment accélérer une bouture ?

Si le grain ne tient pas tout seul, placez une petite ligature en raphia. Placez ensuite votre bouture dans le sol et gardez le substrat humide. Au fur et à mesure que le grain d’avoine germe, il produit de l’auxine qui semble bénéficier aux tissus de croissance de la bouture et favoriser ainsi la formation de racines adventives.

Pourquoi ma bouture ne prend pas ?

Pourquoi? En effet, les racines qui se forment dans l’eau s’acclimatent à un milieu aquatique. Lorsque vous transférez la bouture au sol, les racines aquatiques, incapables de s’adapter au changement, meurent et la mauvaise bouture doit recommencer à zéro, développant des racines terrestres.

VIDÉO - Jardinage : comment donner le goût à vos enfants ?
Sur le même sujet :
Publié le 17 juillet 2022 à 18:15 Source : JT 20:00 WEPublié…

Comment faire une bouture d’une plante verte ?

Comment faire une bouture d'une plante verte ?

Pour les arbustes, coupez les feuilles en deux pour permettre à la plante de se concentrer sur la formation des racines. Remplissez vos pots de terreau et glissez-y la bouture jusqu’au deuxième nœud dans un petit pot rempli de terreau humide.

Quelles plantes puis-je bouturer dans l’eau ? Les boutures dans l’eau sont également possibles pour de nombreuses plantes d’extérieur : aucuba, bégonia, bignone, datura, fuchsia, géranium, hortensia, impatiens, laurier rose, lierre, lilas, menthe, potentille, sauge…

Comment faire des boutures avec des plantes vertes ?

Les boutures de plantes d’intérieur sont très faciles à faire : il suffit de couper une tige ou de récolter une pousse. Mettez la bouture dans l’eau et. Attendez le développement des racines.

Quelles sont les plantes d’intérieur que l’on peut bouturer ?

Philodendron, cactus, monstera, dracaena, yucca, ficus, plantes succulentes… Saviez-vous que presque toutes les plantes d’intérieur qui ont une tige peuvent être propagées par bouturage ? La multiplication des plantes fait même partie des petits plaisirs des amoureux des plantes.

Quand bouturer les plantes d’intérieur ?

À l’intérieur, vous pouvez faire des boutures à tout moment. Cependant, idéalement, il est préférable de faire nos boutures lorsque la plante est en croissance, ce qui facilite la reprise du bouturage, c’est-à-dire de la fin de l’hiver (fin février) à la fin de l’été (fin août).

À Lire  Que diriez-vous du jardinage lunaire?

Quand bouturer les plantes d’intérieur ?

À l’intérieur, vous pouvez faire des boutures à tout moment. Cependant, idéalement, il est préférable de faire nos boutures lorsque la plante est en croissance, ce qui facilite la reprise du bouturage, c’est-à-dire de la fin de l’hiver (fin février) à la fin de l’été (fin août).

Quand période idéale pour faire des boutures ?

Les mois de mars, avril et mai, lorsque les plantes d’intérieur commencent à sortir de leur léthargie hivernale sous l’influence de jours de plus en plus longs, sont particulièrement propices au bouturage, mais vous pouvez continuer à bouturer jusqu’au début de l’automne.

Comment faire des boutures de plantes d’intérieur ?

Il suffit de couper une tige ou de récolter un rejet, de mettre la bouture dans l’eau et d’attendre que les racines se développent. Lorsqu’elles sont suffisamment longues et solides, la bouture peut être plantée. Il faut juste en prendre soin comme n’importe quelle autre plante.

Avec les "puffs", cigarettes électroniques jetables, l'industrie du tabac cherche à séduire les enfants
A voir aussi :
Récemment, pousser la porte d’un bureau de tabac signifiait tomber sur des…

Quel est le meilleur moment pour faire des boutures ?

Quel est le meilleur moment pour faire des boutures ?

Les mois de mars, avril et mai, lorsque les plantes d’intérieur commencent à sortir de leur léthargie hivernale sous l’influence de jours de plus en plus longs, sont particulièrement propices au bouturage, mais vous pouvez continuer à bouturer jusqu’au début de l’automne.

Quel mois pour faire des boutures ? Les boutures herbacées réalisées durant les mois de mai et juin s’enracinent rapidement, au bout de 2 ou 3 mois selon les espèces. Repiquer ensuite à l’automne à leur emplacement définitif, au jardin ou en pot.

Pourquoi ne pas bouturer dans l’eau ?

Pourquoi? En effet, les racines qui se forment dans l’eau s’acclimatent à un milieu aquatique. Lorsque vous transférez la bouture au sol, les racines aquatiques, incapables de s’adapter au changement, meurent et la mauvaise bouture doit recommencer à zéro, développant des racines terrestres.

Quelle plante peut faire des boutures dans l’eau ? Certaines plantes faciles à bouturer dans l’eau : Coleus, impatiens, lierre, fuchsia, passiflore, bégonia, misère, menthe, datura… D’autres moins faciles : Aucuba, noctambules, laurier rose, sauge grahamii, potentille, lilas , saule, bignone, hortensia, géranium, …

Pourquoi mes boutures ne font pas de racines ?

si vous arrosez trop vos boutures (si le sol est constamment humide), les racines pourrissent avant d’avoir eu le temps de se propager, la plante survit mais rien ne se développe…

Comment faire repousser des racines ?

Coupez la racine sélectionnée délicatement, soigneusement, déterrez-la en gardant le plus de racines fines possible dessus et débarrassez-la de la terre. Coupez des sections de 5 à 10 cm de long, sachant que plus la racine est fine, plus la section devra être longue.

Comment stimuler les racines ?

âMettez 1 tasse de lentilles dans un bol puis ajoutez 4 tasses d’eau (les lentilles doivent être complètement immergées). âLaisser tremper 8 à 12 heures et couvrir le bol d’un torchon. â Agiter le mélange à la main pendant quelques minutes et recueillir l’eau qui a macéré dans un autre récipient.

Comment favoriser l’enracinement dans l’eau ?

Le bouturage dans l’eau est la méthode la plus simple, efficace, économique, ludique et particulièrement adaptée aux jardiniers en herbe, avec un simple bout de tige placé dans l’eau pour déclencher l’apparition des racines.

Comment favoriser le développement des racines ?

âMettez 1 tasse de lentilles dans un bol puis ajoutez 4 tasses d’eau (les lentilles doivent être complètement immergées). âLaisser tremper 8 à 12 heures et couvrir le bol d’un torchon. â Agiter le mélange à la main pendant quelques minutes et recueillir l’eau qui a macéré dans un autre récipient.

Comment faciliter l’enracinement ?

Une bonne hydratation de la motte dans de l’eau à température ambiante pendant une à deux heures avant la plantation est essentielle. Ensuite, « habillez les racines » en coupant leurs extrémités pour favoriser la production de radicelles. Pralinez-les pour les protéger et les fortifier (arbustes et rosiers).

Comment favoriser l’enracinement des boutures ?

La présence d’acide indole butyrique dans l’aspirine favorise le développement racinaire des boutures. Dissoudre quelques pastilles dans un peu d’eau puis imbiber la base des boutures avec cette pâte.

Pourquoi mes boutures ne s’enracinent-elles pas ? si vous arrosez trop vos boutures (si le sol est constamment humide), les racines pourrissent avant d’avoir eu le temps de se propager, la plante survit mais rien ne se développe…

Comment favoriser l’enracinement dans l’eau ?

Le bouturage dans l’eau est la méthode la plus simple, efficace, économique, ludique et particulièrement adaptée aux jardiniers en herbe, avec un simple bout de tige placé dans l’eau pour déclencher l’apparition des racines.

Comment faciliter l’enracinement ?

Une bonne hydratation de la motte dans de l’eau à température ambiante pendant une à deux heures avant la plantation est essentielle. Ensuite, « habillez les racines » en coupant leurs extrémités pour favoriser la production de radicelles. Pralinez-les pour les protéger et les fortifier (arbustes et rosiers).

Comment favoriser le développement des racines ?

âMettez 1 tasse de lentilles dans un bol puis ajoutez 4 tasses d’eau (les lentilles doivent être complètement immergées). âLaisser tremper 8 à 12 heures et couvrir le bol d’un torchon. â Agiter le mélange à la main pendant quelques minutes et recueillir l’eau qui a macéré dans un autre récipient.

Comment booster les boutures ?

La recette : laver et sécher les racines. Hachez-les finement puis laissez-les macérer 24 heures dans l’eau. Faites ensuite tremper vos boutures pendant 24 heures dans cette eau riche en hormones avant de les planter*.

Comment utiliser l’aspirine pour le bouturage ?

Ajoutez de l’aspirine ordinaire à un verre d’eau et enracinez-y la bouture. Ajoutez une aspirine de force régulière à un verre d’eau et trempez-y la bouture pendant 1 heure avant de la repiquer dans du terreau.

Quel engrais pour les boutures ?

Vos boutures gagneront en vigueur et pousseront mieux. Procédez avec prudence en appliquant d’abord un engrais liquide, tel que l’engrais universel de Substral Naturen.

Comment faciliter l’enracinement ?

Une bonne hydratation de la motte dans de l’eau à température ambiante pendant une à deux heures avant la plantation est essentielle. Ensuite, « habillez les racines » en coupant leurs extrémités pour favoriser la production de radicelles. Pralinez-les pour les protéger et les fortifier (arbustes et rosiers).

Comment favoriser le bouturage ?

Il n’est donc pas étonnant que la plupart des jardiniers trempent les graines de tomates dans une solution d’aspirine avant de les planter. Propagez vos plantes avec du miel ! Si vous préférez ne pas opter pour l’hormone d’enracinement commerciale, vous pouvez tremper les extrémités de vos boutures dans un peu de miel.

Quel engrais pour enracinement ?

Aucun engrais n’est nécessaire pour stimuler l’enracinement dans la plupart des sols, mais si vous voulez ajouter du compost ou un engrais assez pauvre en phosphore (un tout-usage de type 4-4-4, 5-3-2, etc. conviendrait) lorsque planter, il n’y a pas de problème.