Artus – Comment les USA continuent de se financer

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Prolongé Un nouveau congé sous la forme d’investissements étrangers dans le pays apparaît, lié à la perte d’excédent extérieur dans la zone euro.

Depuis la crise de la zone euro, de 2010 à 2012, le financement du déficit extérieur des États-Unis – entre 2% du PIB américain et 6% du PIB – a été payé par l’investissement, les États-Unis, les revenus commerciaux des pays de l’OPEP et de la zone euro.

En effet, la crise de la zone euro a été causée par la suspension des investissements étrangers dans certains pays de la zone euro – Allemagne, Pays-Bas – dans l’économie de la zone euro avec des déficits extérieurs.

Depuis 2009, depuis la création de l’euro, les comptes courants de l’Allemagne et des Pays-Bas ont financé les comptes courants des autres pays de la zone euro. Depuis 2010, l’Allemagne et les Pays-Bas ont prêté leurs comptes courants (externes) excédentaires à d’autres pays en dehors de la…

je suis d’accord avec toi

Points illimités

Vous êtes en train de lire : Artus – Comment l’Amérique va continuer à se financer

Comment apprendre (ou réapprendre) à voir la vie en rouge ? Comment retrouver le plaisir de profiter du temps ? Comment peut-il être interdit ? La plupart du temps, on s’interdit de vivre aujourd’hui pour mieux espérer un lendemain imaginaire… D’où l’intérêt de lire les auteurs qui ont présenté ce numéro spécial.

À Lire  Qu'est-ce qu'une banque responsable ? Les 7 critères retenus par les Français