Assurance à déclencher en cas d’incendie

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Quelle assurance s’applique en cas d’incendie? Quelles sont les démarches à effectuer ? « La réponse varie selon les situations, explique Armand Bréant, responsable du risque agricole de Groupama. Des contrats de dommages aux biens, de responsabilité civile ou de garantie des biens personnels peuvent survenir. « 

Quelles assurances ?

Quelles assurances ?

En cas de dommages aux végétaux, il est nécessaire de se référer à une assurance professionnelle multirisque qui comprend la garantie ou l’événement des dommages aux biens liés à l’incendie, notamment la perte de rendement. Les dommages causés à ses voitures autonomes suite à un incendie sont couverts par l’assurance automobile, sauf si elle souscrit une garantie incendie.

Si un appareil fermé (par exemple : une machine) subit un incendie, c’est son contrat, appelé « flotte d’équipements » chez Groupama, qui entre en jeu même si l’appareil appartient à Cuma. A voir aussi : RCP Responsabilité civile professionnelle en soins infirmiers : faut-il s’assurer ?.

Par contre, s’il y a un incendie dans la moissonneuse-batteuse Cuma dans le champ, c’est le contrat Cuma qui commence à fonctionner.

Si vous êtes le responsable d’un incendie qui se propage aux habitations ou aux habitations voisines, votre responsabilité civile s’engage dans la procédure de garantie des dommages causés à autrui.

Assurance habitation : contraintes et obligations - Izf
Sur le même sujet :
Ça y est, votre bien de rêve (maison ou appartement) est enfin…

Quelles démarches ?

Quelles démarches ?

La déclaration de sinistre doit être faite dans les cinq jours à son assureur. Elle doit décrire la nature de l’événement, les circonstances dans lesquelles l’incendie s’est déclaré, les personnes impliquées (ETA par exemple), ainsi que l’estimation initiale du sinistre (objets et matériaux).

En cas de dommage matériel, le spécialiste intervient dans les jours suivant la déclaration de sinistre. En cas de perte de récolte, l’assuré doit attendre l’appel de l’expert pour procéder à la récolte ou à la récolte. Ce dernier décidera des bandes de contrôle pour stocker l’art. « Quand il y a une petite blessure, on n’envoie pas d’expert », précise Groupama. Nous nous appuyons sur la déclaration de l’assuré avec photographies pour régler avec lui le montant des dommages. »

Voir l’article :
Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 27 juillet…

Quel dédommagement ?

Quel dédommagement ?

En cas de perte de rendement, l’expert estime le rendement potentiel du champ en fonction de ce qui peut rester sur pied. « Le prix retenu dans le calcul des dommages est celui du jour du sinistre », indique l’assureur.

Pour les dommages matériels, deux cas sont possibles :

Lire aussi :
En quelques années, le nombre de trottinettes électriques dans nos villes a…

Quelques rappels préventifs

Quelques rappels préventifs

« Tout matériel agricole nécessite un entretien régulier avant et après chaque récolte », rappelle Quentin Hameau, directeur de la sécurité de Groupama. Des extincteurs et un réservoir d’eau, si le cultivateur de paille est prêt à les utiliser, doivent être à portée de main pendant la récolte et le cultivateur doit avoir un plan pour appeler rapidement à l’aide.

En cas d’incendie dans les bâtiments, l’expert rappelle les points importants suivants :

« Groupama a aussi jusqu’à 100 protections qui peuvent aller gratuitement aux assurés », souligne l’assureur.

> Lire aussi : Sécurité : 4 conseils d’un pompier sur un feu de récolte (20/07/22)

Notaire public : très réglementé... et à l'origine responsabilité civile
A voir aussi :
La responsabilité civile des notaires est très réglementée. Bien que les contrats…

À Lire  Petit budget : 4 conseils pour l'assurance auto