Assurance auto/moto et Covid-19 – UFC-Que Choisir interdit de fumer…

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Sept mois après avoir annoncé la manne de 2,2 milliards d’euros économisés par les assureurs auto/moto suite à la fermeture de l’été, l’UFC-Que Choisir dénonce le tabagisme professionnel alors que les prix grimpent à 2 % en moyenne l’an prochain. L’organisation souhaite le retour de primes élevées aux assurés et les appelle à encourager la concurrence, notamment au profit des assureurs éthiques.

Confinements et accidents de la route : 2,2 milliards d’euros bel et bien à rétrocéder !

En avril 2020, l’UFC-Que Choisir a appelé le Gouvernement à annuler le redressement des soldes d’assurance auto/moto engagés du fait de la fermeture estivale en ramenant les primes à 50 euros par voiture et 29 dollars par moto. Notre première estimation d’économies annuelles de 2,2 milliards d’euros, validée par le ministre de l’Economie et des Finances1, est pleinement étayée par les faits2, puisque avant même la deuxième interpellation, les accidents de la route ont déjà baissé de 14% sur l’ensemble de l’année.

L’alibi du rebond inattendu des accidents et du déconfinement3, utilisé par les assureurs pour nier toute reprise, contredit donc clairement aujourd’hui la réalité de la réalité4. La hausse indéfinie des prix, annoncée jusqu’à 2% en moyenne en 20215, est donc incompréhensible car inacceptable. A voir aussi : Indépendants, voici 20 solutions pour vous aider à gérer votre entreprise. De plus, il fait fi de l’engagement de baisse des primes ou de la baisse du nombre d’accidents pris légalement et publiquement par le président de la Fédération française de l’assurance6 (FFA) !

Il se lance à fond dans le scooter et ouvre sa boutique à Laon
Ceci pourrez vous intéresser :
Quelle est la trottinette électrique la plus puissante de 2022 ? Avec…

Réduction de primes : des remises accordées en catimini

Réduction de primes : des remises accordées en catimini

Le bilan d’UFC-QueChoisir est clair, et partagé par Bercy7 : l’assuré a droit en cas de réduction du risque en cours de contrat à une réduction du montant de ses revenus. S’il ne le fait pas, il peut résilier son contrat8. Et dans ce cas, la persévérance paie ! Bien que 600 000 clients aient téléchargé notre lettre générale pour réduire leur paiement du fait de la couverture, les assureurs refusent de restituer ouvertement ce mana, comme les garanties Allianz ou Crédit Mutuel, les autorisations, sur fraude et par voie de demande, les réductions personnelles. .

Sur le même sujet :
Nous avons récemment publié des informations importantes à connaître sur la comptabilité,…

Halte au « malus de fidélité »

Halte au « malus de fidélité »

Afin de s’affranchir du remboursement des capitaux excédentaires, les experts ont fait valoir que « l’équilibre » du secteur était menacé par l’effondrement des marchés financiers9. Leur forte reprise au cours de l’année a permis d’éviter ce risque10, d’autant plus que les échanges boursiers sont deux fois plus lourds que les lourds investissements nécessaires pour acheter de nouveaux clients (principalement la publicité, la publicité, etc.)11.

À Lire  Assurance-vie : les épargnants en ligne mieux informés sur les frais

À cet égard, notre liste d’évolutions depuis la fin de la clôture montre que la tendance ne s’est pas arrêtée, au contraire. Surtout, l’étude confirme le pot de fleurs : les assureurs financiers sont capables d’assurer des rendements. Ils ne se contentent pas de le transmettre à leurs fidèles clients. Ils sont mis en perspective.

Parmi les 12 grands assureurs auto/moto, la fiabilité est très prisée. En effet, sept entreprises, qui n’ont officiellement pas rendu un sou à leurs clients, mettent tout en œuvre pour tromper les prospects, notamment ceux qui cèdent de nombreux contrats en même temps. A cet égard, Axa et MAAF se démarquent malheureusement avec la réduction de quatre mois de la cotisation à 200 euros. Le problème est que ces taux réduits sont financés par des assurés de confiance.

Pire encore, cette « pénalité de loyauté » met à mal le principe de la couverture d’assurance. Pour l’assurance, la prime n’est pas seulement déterminée en fonction de la demande attendue à payer. Elle peut aussi varier en fonction de la peur de voir son client se diriger vers un autre assureur, quelle diversion ! Si l’on sait que les familles pauvres ont tendance à rechercher moins de concurrence12, on comprend mieux qui paie le prix d’un tel comportement.

Compte tenu des importantes économies engendrées par la fermeture, l’UFC-Que Choisir, décidée à restituer à l’assurance la franchise :

RiskAssur : La flambée des prix des matières premières augmente les besoins en assurance-crédit des entreprises (par RiskAssur, le magazine Rischi e Assicurazioni)
Ceci pourrez vous intéresser :
éèè’éàèéééé’éèé’ééçé’ééè’èé’éé’éèéé’é’éééçé’ééçé’ééè’èé’éé ’ áéééé & amp; éàééï ‘& amp; é’éáéééé & amp; éàééï…

Notes

Notes

(1) Lettre du Ministre de l’Economie et des Finances au Président de l’UFC-QueChoisir, 09/06/2020.

(2) Mise à jour de nos prévisions pour avril. Méthodologie, sources et informations trouvées dans l’étude jointe au communiqué Assurance auto/moto et Covid-19, 2,2 milliards d’euros à reverser aux assurés !, UFC-QueChoisir, 27/04/2020. Les statistiques d’accidents enregistrées sont celles de l’Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) au 31/10/2020. Pour le mois de novembre, l’organisme maintient une estimation d’une baisse de 30 % des accidents.

À Lire  Cyberattaques : les entreprises doivent s'assurer pour être assurées

(3) « Le cas chinois nous montre […] que la fin du blocus a vu une forte augmentation de l’utilisation de la voiture ». Lettre ouverte du président de la FFA au président de l’UFC – Que Choisir, 30/04/2020.

(4) Entre mars et juin 2020, les accidents ont diminué de 45 % en moyenne par rapport à leur plus haut de 10 ans. Voir ONISR n°.

(5) Une hausse moyenne de 1,5% à 2% est prédite par le Cabinet Faits et Chiffres, évoqué notamment dans « Prix élevés des assurances auto et habitation en 2021 : « Rien ne peut le justifier aujourd’hui » », 17/09/2021 , LCI.fr, consulté le 10/11/2020.

(6) « Si les primes cumulées obtenues dépassent les prêts remboursés, cela sera répercuté sur les tarifs de l’année 2021 ». Lettre ouverte du président de la FFA au président de l’UFC – Que Choisir, 30/04/2020.

(7) Lettre du Ministre de l’Economie et des Finances au Président de l’UFC-QueChoisir, 09/06/2020.

(8) Article L. 113-4 du code des assurances. Si l’assuré n’est pas d’accord avec la réduction de la prime, l’assuré peut résilier son contrat. La demande sera faite après 30 jours.

(9) « Depuis de nombreuses années, les résultats techniques de l’assurance automobile sont négatifs et […] l’équilibre ne peut être atteint que grâce aux produits financiers de nos actifs qui […] risquent de faire faillite cette année » . Lettre ouverte du président de la FFA au président de l’UFC – Que Choisir, 30/04/2020.

(10) Les marchés « actions » représentent le quart de l’exposition du marché financier en 2019. Au 10 novembre 2020, les marchés ont retrouvé des niveaux proches de ceux d’avant la crise (le CAC 40 ne reculant que de 2 % par rapport à celui-ci .moyenne 2019).

(11) Les coûts d’acquisition se sont élevés à 2,7 milliards d’euros contre 1,1 milliard d’euros pour les résultats financiers du segment. Statistiques du marché français de l’assurance en 2019, ACPR.

(12) A la question « Avez-vous changé d’assurance auto au cours des 12 derniers mois ? « , il apparaît que les allocataires des minima sociaux les utilisent 18% moins souvent que la population dans l’Etat d’obtention des services financiers pour les ménages vivant en dessous du seuil de pauvreté, CREDOC du CCSF, 2020.

Les acteurs impliqués dans le développement de la mobilité flexible souhaitent faire du vélo un moyen de transport prioritaire.
A voir aussi :
Les acteurs du développement de la mobilité douce veulent faire du vélo…