Assurance de prêt : dans quels cas êtes-vous protégé ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Quelles sont les garanties qui composent l’assurance de prêt ? (Crédits photos : Adobe Stock -)

Soutenue par un prêteur hypothécaire, la compagnie d’assurance de prêt prend en charge le remboursement de la banque en cas de défaut sur le prêt. Mais quels sont les scénarios spécifiques qui peuvent être pris en charge ? Comprenez-vous les concepts de handicap ou d’incapacité? Voici les explications dont vous avez besoin pour faire un choix éclairé quant aux garanties qui vous protégeront en cas de problème.

Quelles sont les différentes garanties proposées dans une assurance emprunteur ?

Quelles sont les différentes garanties proposées dans une assurance emprunteur ?

A l’origine, l’assurance prêt immobilier était une déclinaison de l’assurance décès. En cas de décès du prêteur, elle place donc le capital extraordinaire auprès de l’établissement prêteur.

Soyez prudent, surtout s’il y a des prêts. A voir aussi : Professionnels : ne prenez pas l’assurance RC Pro à la légère !. Dans ce cas, la compagnie d’assurance prend en charge le remboursement selon ce que l’on appelle la « quotité assurée ».

Par exemple, dans un couple, si l’un des conjoints est assuré à 50% et l’autre à 100%, en cas de décès du premier, l’assurance couvrira 50% du capital, et si c’est l’autre qui décède , cette fois l’assurance couvre 100% (la totalité) du capital extraordinaire.

Cependant, vous êtes

assurance prêt immobilier

Général : Philippe Donnet est le général du groupe
Sur le même sujet :
La principale réunion du groupe Generali qui s’est tenue le 29 avril…

Comment fonctionnent les garanties complémentaires de l’assurance crédit immobilier?

Comment fonctionnent les garanties complémentaires de l'assurance crédit immobilier?

va au-delà de la simple assurance-vie et votre assureur peut vous proposer des garanties complémentaires pour améliorer votre couverture.

En ce qui concerne la garantie décès, vous devez définir la part assurée pour les garanties couvertes.

Ainsi, en général, l’assurance prêt habitation comporte au moins, pour que la banque la garde suffisante, une garantie décès, mais aussi une garantie invalidité permanente partielle ou totale (IPP ou IPT), une garantie perte totale et irréversible de la garantie autonomie (PTIA) et une incapacité temporaire totale de travail (ITT).

Derrière des noms et acronymes parfois compliqués se cachent des garanties qui s’activent après la santé du prêteur et les conséquences sur sa capacité à travailler et donc à rembourser son crédit immobilier.

Incapacité Temporaire Totale de Travail (ITT) :

Assurance La Réunion : Comparez les devis auto, santé et habitation
Ceci pourrez vous intéresser :
Les assurances obligatoires à La Réunion Comme en France métropolitaine, certaines assurances…

A savoir

A savoir

Attention à l’âge limite !

L’ITT est établie si l’assuré se trouve temporairement dans l’incapacité d’exercer son activité professionnelle habituelle ainsi que toute autre activité pouvant lui procurer un revenu suite à une maladie ou un accident.

Assurance-vie : qui recevra l'argent de mon contrat si le bénéficiaire décède devant moi ?
A voir aussi :
L’assurance vie est un outil de transmission de patrimoine. Mais… Qu’advient-il si…

Comment le taux d’invalidité est-il calculé ?

Comment le taux d'invalidité est-il calculé ?

Un handicap permanent:

Selon le degré on parle d’Invalidité Permanente Partielle (IPP) ou Totale (IPT) :

– On parle d’invalidité partielle permanente (IPP)

si l’assuré, du fait d’un accident ou d’une maladie et après stabilisation de son état, ne peut plus exercer aucune activité professionnelle et son degré d’invalidité est déterminé entre 33 et 66%, selon le barème déterminé par l’assureur.

– On parle d’incapacité permanente totale (IPT)

Voir l’article :
Publié le 16 juin 2022 à 10h16, mis à jour le 27…

A savoir

A savoir

Un barème propre à chaque assureur

si, par accident ou maladie, et après stabilisation de son état, l’assuré est reconnu inapte à toute activité professionnelle lui apportant un revenu, avec un taux d’invalidité fixé à plus de 66%, selon le barème de l’assureur.

Comment faire respecter une garantie ?

Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) :

Qui prend en charge la garantie ?

Aussi appelée invalidité absolue et définitive (IAD), la PTIA est considérée comme une invalidité au taux de 100%, car elle est déterminée lorsque l’assuré se trouve dans un état particulièrement grave, qui nécessite le recours permanent à un tiers pour 3 des 4 jours ordinaires. actes de la vie courante qui sont : faire, bouger (s’asseoir, se coucher et se lever), manger, se laver.

Comment faire valoir la garantie légale de conformité ?

Il est également possible de souscrire à d’autres garanties complémentaires : par exemple, l’assurance crédit immobilier proposée par Boursorama à ses clients peut couvrir le décès, l’invalidité, l’incapacité mais aussi la perte d’emploi.

Comment prouver un défaut de conformité ?

La plupart des contrats fixent une limite d’âge au-delà de laquelle ces garanties ne fonctionneront plus. La retraite peut aussi mettre fin à la validité de certaines garanties : Pensez à lire attentivement votre contrat pour en être sûr.

Quel est le rôle de l’assurance emprunteur ?

Le calcul du degré d’invalidité est crucial pour savoir s’il s’agit d’une invalidité permanente partielle (IPP) ou d’une invalidité permanente totale (IPT) et activer la couverture appropriée.

Cependant, les assurés ignorent souvent comment ce degré d’invalidité est évalué.

Pourquoi prendre une assurance emprunteur ?

Tout d’abord, il faut rappeler que le taux d’invalidité calculé par votre assureur n’est pas le même que celui calculé par l’assurance maladie. Ils portent le même nom mais dépendent d’une échelle et d’une procédure différentes.

Qui est couvert par l’assurance emprunteur ?

Quant à votre assurance emprunteur, si vous êtes victime d’une maladie ou d’un accident, la compagnie attendra d’abord que votre état de santé se soit stabilisé pour l’évaluer.

Quelle garantie est prioritaire ?

Ensuite, un médecin-conseil de la compagnie d’assurance est invité à examiner votre dossier médical et à demander s’il juge nécessaire un complément d’information ou un examen. Il rédige alors ses recommandations, basées le plus objectivement possible sur le barème médical préétabli par l’assureur.

En fonction de ce taux, l’assuré entrera (ou non) dans l’une des catégories décrites ci-dessus, et les garanties correspondantes seront déclenchées.

Quelles sont les garanties pour un prêt ?

Si vous n’êtes pas d’accord avec le degré d’invalidité déterminé par le médecin-conseil de votre assureur, vous avez le droit de demander un deuxième avis, mais celui-ci est à votre charge.

Pourquoi prendre un PPD ?

Le barème utilisé pour déterminer le degré d’invalidité est propre à l’assureur et peut donc varier d’une compagnie à l’autre. Il peut être consulté dans les conditions générales du contrat.

Quels sont les 2 types de garanties que peut prendre le banquier ?

Stéphane Coignard (redaction@boursorama.fr)

  • Vous devez prouver que : le problème vous empêche d’utiliser normalement la propriété ; Vous avez utilisé ou entretenu le produit de manière normale, en suivant les recommandations du fabricant ou les termes de la garantie.
  • Qui est responsable, le vendeur ou le fabricant ? Le vendeur est assumé responsable jusqu’à preuve du contraire. Au titre de la garantie légale de conformité, le vendeur est responsable de tous les règlements dans un délai de 2 ans. Il ne peut refuser de couvrir la remise qu’en prouvant qu’elle est liée à votre utilisation du produit.
  • Le vendeur professionnel est seul responsable de garantir la conformité vis-à-vis de son client. Il ne peut pas le retourner au fabricant. Cependant, le vendeur peut alors se tourner vers son fournisseur ou le fabricant du produit.
  • Mise en œuvre de la garantie légale de conformité La garantie légale de conformité est assurée par le vendeur. Par conséquent, en cas de non-conformité, le consommateur devra contacter le vendeur. L’acheteur peut demander la réparation ou le remplacement du bien non conforme.

À Lire  Ressources humaines : les nouveaux contours de la politique salariale