Assurance habitation : est-ce nécessaire pour une location saisonnière ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Quelles sont les règles en matière d’assurance habitation ?

Quelles sont les règles en matière d’assurance habitation ?

Les propriétaires ne sont pas tenus d’assurer leur logement. A noter toutefois que cette démarche peut être imposée par certains règlements de copropriété, pour les logements collectifs. De plus, les copropriétaires doivent souscrire au moins une assurance responsabilité civile. En cas de sinistre, le propriétaire qui habite son logement et qui n’a pas souscrit de contrat d’assurance appartement doit supporter lui-même les frais de dommages et de réparations.

Le locataire, en revanche, est tenu de fournir l’appartement. Le propriétaire qui loue son logement doit s’en assurer en présentant une attestation d’assurance lors de l’entrée dans les lieux puis tous les ans par la suite.

Concernant la location saisonnière, il n’y a aucune obligation d’assurance, ni de la part du propriétaire, ni de la part du locataire. Ceci pourrez vous intéresser : Annulations et retards de vols cet été : cinq conseils pour planifier un voyage.

Vers une résiliation simplifiée des contrats d'assurance ?
Lire aussi :
Lois Rakotonoera – publié le28.06.22 et 10:50Contrat d’assurance auto, habitation ou mutuelle…

S’assurer le temps des vacances

S’assurer le temps des vacances

Selon un sondage Ifop pour Interhome France, 55% des Français prévoient de partir en vacances cet été. 44% ont choisi la France, 11% envisagent de partir à l’étranger. Si l’Espagne arrive en tête de liste des destinations hors de France, l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine sont les préférées des touristes séjournant à l’intérieur de nos frontières. En matière d’hébergement, les Français optent pour des campings haut de gamme, des meublés, des appartements ou des gîtes.

La plupart des contrats d’assurance multirisques habitation comportent une clause « garanties annuelles », rappelle la plateforme Meilleurtaux. Une clause qui protège contre les accidents et les dommages survenus lors d’un séjour de moins de trois mois. En l’absence d’une telle clause ou afin de mieux se protéger, certains propriétaires peuvent choisir de s’assurer et/ou assurer leurs locataires pour la saison touristique. Si cela est stipulé dans le contrat, le propriétaire-locataire d’un hébergement de tourisme équipé peut également exiger une assurance personnelle de ses visiteurs.

Sur le même sujet :
Depuis mars, le Centre de soins, d’accompagnement et de prévention des dépendances…

Airbnb, Gîtes de France : des assurances intégrées ou obligatoires

Airbnb, Gîtes de France : des assurances intégrées ou obligatoires

Si vous optez pour une assurance spéciale vacances, vous devrez alors préciser le lieu, les dates et la nature du bien. Une solution qui peut être pertinente en cas de vacances en groupe, avec enfants, fille au pair, femme de ménage et si le matériel disponible sur place est cher et/ou dangereux.

Comme pour les locations sur des plateformes comme Airbnb, le prix comprend une couverture pour les locataires en cas de sinistre dans le logement. Les propriétaires de logements en location peuvent souscrire une garantie AirCover. Côté Gîtes de France, les loueurs doivent obligatoirement souscrire une assurance responsabilité civile ou une assurance villégiature.

Assurance moto en Belgique : que voulez-vous savoir ?
Lire aussi :
Comme un véhicule à quatre roues, une moto doit être assurée auprès…

À Lire  Auto : pourquoi une assurance au kilomètre peut être rentable