Assurance non-vie : Crédit Agricole en pourparlers avec Banco BPM

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La banque italienne Banco BPM est entrée en négociations exclusives avec le Crédit Agricole dans le métier de l’assurance dommages, ce qui permet au groupe français d’entrer au capital de la filiale Banco BPM Assicurazioni.

Crédit Agricole Assurances « a confirmé sa participation aux négociations exclusives visant à acquérir une participation majoritaire dans Banco BPM Assicurazioni, une importante filiale d’assurance non-vie de Banco BPM », a déclaré mercredi un porte-parole.

La veille, Banco BPM indiquait dans un communiqué que « dans le cadre du processus d’appel d’offres que la banque a lancé ces derniers mois pour évaluer la possibilité d’une coopération dans le secteur des assurances dommages (…), le conseil d’administration de Banco.BPM, après analyse des offres reçues, a décidé d’accorder à Crédit Agricole Assurances S.A. une période d’exclusivité. »

L’assurance dommages couvre les dommages matériels (habitations, voitures, etc.) et la responsabilité civile. La relation est étroite entre Crédit Agricole et Banco BPM depuis début avril, après que le Français a pris une participation d’environ 10% dans l’Italien, le troisième groupe bancaire italien en termes d’actifs (derrière Intesa Sanpaolo et UniCredit).

La banque française est ainsi devenue son premier actionnaire, après avoir essuyé un revers il y a deux mois dans le cadre du rachat de Carige Bank of Italy.

BPM Assicurazioni est actuellement une filiale de Banco BPM Vita, anciennement Bipiemme Vita, un groupe spécialisé dans l’assurance-vie dont Banco BPM a pris le contrôle cette année en évinçant le français Covéa. L’assureur français Axa, qui a été mentionné dans les médias comme un candidat potentiel au projet, s’est refusé à tout commentaire.