Assurance prêt immobilier et invalidité : quel contrat en 2022 ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La 26e Semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées, qui se déroule du 14 au 20 novembre, nous donne l’occasion d’aborder la question de l’assurance dans le cadre d’un crédit immobilier. L’invalidité est un risque accru aux yeux des assureurs et rend plus difficile l’accès aux assurances et au crédit immobilier. Voici nos conseils pour trouver une assurance emprunteur pour couvrir votre crédit immobilier lorsque vous êtes invalide.

Handicap : risque aggravé en assurance emprunteur

L’assurance prêt immobilier a pour but de couvrir la bonne fin du prêt, si en cas d’aléas de la vie (décès, invalidité et incapacité de travail voire perte d’emploi) vous vous trouviez dans l’incapacité de régler votre dette à la banque. . Elle s’ajoute à une autre sûreté (hypothèque, privilège ou cautionnement) qui intervient en cas de retard de paiement pour toute cause autre que celles couvertes par l’assurance.

Les compagnies d’assurance s’appuient sur plusieurs critères pour formuler la réponse d’assurance et déterminer le montant de la prime : Sur le même sujet : Assurance pour les voyages d’affaires.

Les informations relatives à la santé sont incluses dans le questionnaire d’assurance hypothécaire, un formulaire que chaque demandeur de prêt doit remplir. Ce document permet à l’assureur de mesurer le niveau de risque et doit être rempli de manière honnête et exhaustive sous peine de sanctions sévères (nullité du contrat d’assurance, réduction ou refus d’indemnisation) aux conséquences très lourdes pour le prêt. Vous devez signaler si vous avez un handicap et aviser la compagnie d’assurance de tout traitement en cours. Selon le degré d’invalidité, le médecin-conseil de la compagnie d’assurance évaluera le risque éventuel de complications.

Important : la notion de handicap est très diverse ; Il existe plusieurs types de handicaps plus ou moins invalidants. Quand on dit handicap, on pense souvent à une déficience motrice, visuelle, auditive ou mentale voire psychique, mais on oublie les maladies chroniques invalidantes, qui touchent pourtant un habitant de France sur cinq. Ces pathologies incluent le diabète, la sclérose en plaques, la mucoviscidose, les maladies cardiovasculaires, gastro-intestinales et respiratoires, l’insuffisance rénale chronique et le VIH. Depuis 2005, ces pathologies invalidantes, qui peuvent être passagères, permanentes ou évolutives, sont incluses dans la définition du handicap.

Si on ne peut pas se passer d’une assurance emprunteur en 2022, il est possible d’éviter la sélection médicale. La loi Lemoine supprime le questionnaire de santé sous la double condition que :

Si vous cumulez ces deux conditions, vous n’avez pas à remplir de questionnaire médical même en tant que travailleur handicapé. Souscrire une assurance en ligne simplifie le processus et ne permet pas à la compagnie d’assurance d’identifier, par exemple, une personne handicapée physique. Visuellement, l’assureur pourrait être tenté d’utiliser une tarification du risque avec des primes supplémentaires ou des exclusions de garantie.

A voir aussi :
Bonne nouvelle pour les agriculteurs : le Parlement a enfin voté la…

Les conséquences du handicap sur l’assurance emprunteur

Les personnes handicapées sont défavorisées par rapport au reste de la population et le domaine de l’assurance emprunteur n’échappe pas à cette discrimination. L’invalidité réduit les possibilités d’accès à l’assurance prêt immobilier et donc à la propriété. En fonction de l’invalidité, qu’elle soit postérieure à la naissance ou acquise à la suite d’un accident ou d’une maladie chronique, l’assurance est gratuite :

S’il n’y a pas de pathologie déclarée, une personne en fauteuil roulant n’aura pas droit aux mêmes garanties qu’une personne malentendante ou aveugle.

En cas de refus, adressez-vous à la Convention Aeras (Assurance et Prêt avec Risque de Santé Alourdi), un système opposé aux banques et assurances qui facilite l’accès à l’assurance et au crédit pour les personnes à risque aggravé par maladie ou invalidité. Cette convention institue notamment une garantie spéciale d’assurance invalidité (SRG), qui couvre les assurés qui ne sont plus en mesure de travailler pour cause de maladie ou d’accident et qui présentent un degré d’invalidité d’au moins 70 % selon le barème ci-joint. pensions civiles et militaires. Si ce SIG est approuvé, il n’inclut aucune exclusion liée à la pathologie spécifiée.

A noter que la réglementation vous permet de choisir librement l’assurance de votre crédit immobilier. Conformément à la loi Lagarde Assurance Emprunteur, vous pouvez conclure un contrat externe dans la grande majorité des cas moins cher que l’offre de la banque. La délégation est le plus souvent la solution pour accéder à l’assurance et au crédit, les banques étant très réticentes à couvrir les emprunteurs à haut risque, comme les personnes handicapées. Utilisez le comparateur d’assurance prêt immobilier pour trouver la formule la plus compétitive adaptée à votre handicap et à votre profil.

Lire aussi :
Horoscope Bélier Niveau d’humeur, super journée dans l’ensemble. En amour, les astres…

Dernières publications

Immobilier : les limites de l’accès à l’emprunt senior en 2022

Avoir un projet immobilier ne se limite pas aux jeunes générations. Après 50 ans, de nombreuses personnes souhaitent acquérir leur résidence principale ou secondaire, voire y investir pour percevoir des revenus locatifs. Mais accéder à un prêt se complique quelques années après la retraite, a fortiori déjà retiré de la vie active. L’assurance prêt immobilier fait partie des obstacles que doit surmonter tout senior souscrivant un prêt. Prêt logement senior : attention à la baisse des revenus à la retraite Les banques ont moins de préjugés vis-à-vis des seniors qui souhaitent financer l’achat d’un bien immobilier. L’âge est même un gage de fiabilité pour certains organismes bancaires. Les retraités, souvent dotés d’une épargne constituée au fil des ans, leur permettant d’apporter un apport personnel important, les seniors encore en activité peuvent accéder au crédit immobilier s’ils remplissent les critères d’endettement. Les salariés peuvent notamment augmenter leur apport personnel grâce à l’épargne salariale pour acquérir une résidence principale. Rappelons que le niveau d’effort ne peut excéder 35% du revenu net avant impôt (garantie de prêt incluse), mais cette donnée doit être évaluée sur toute la durée du prêt. Si le prêt intervient après la retraite, la question de la capacité de remboursement se pose lorsque les revenus baissent. En moyenne, la banque prendra en compte une baisse de 25% des revenus d’un emprunteur salarié, beaucoup plus pour les indépendants (TNS). L’établissement prêteur calculera la mensualité que le futur retraité pourra rembourser et ajustera le montant du prêt immobilier. Les prêts à taux fixe permettent de limiter les conséquences d’une baisse de revenus en modulant les mensualités : elles sont plus élevées pendant la période d’activité, mais sont réduites une fois à la retraite. offres basées sur la capacité de remboursement. Hypothèque privilégiée : durée de remboursement plus courte La norme hypothécaire impose une durée de remboursement maximale de 25 ans. A 50 ans, cette limite est soutenable, mais au-delà, les choses se compliquent. Demande bancaire que le prêt est remboursé sur 70 ans, les plus flexibles également sur 75 ans. La raison est simple : plus on vieillit, plus le risque de mourir prématurément avant d’avoir remboursé le prêt est grand. Même si la réglementation ne précise pas l’âge maximum pour louer un crédit immobilier, il est évident qu’un quinquagénaire s’endettera plus facilement qu’un 65 ans. La durée de remboursement sera réduite selon les critères d’endettement, c’est-à-dire une capacité de remboursement suffisante pour des mensualités élevées. L’assurance emprunteur : le frein à la souscription d’un crédit senior La souscription d’une assurance n’est pas une obligation légale en matière de crédit immobilier, mais sera exigée par la banque pour couvrir le prêt en cas de décès et d’invalidité. Si le prêt est souscrit pendant la période de travail, l’assurance comprend obligatoirement la garantie ITT (Incapacité Temporaire Totale de Travail), qui intervient en cas d’interruption de travail et complète les garanties de base (décès et perte totale et irréversible d’autonomie ). La couverture peut être complétée par les garanties IPP (invalidité partielle permanente) et IPT (invalidité totale permanente). Ces garanties incapacité/invalidité cessent à 65 ans, voire à 67 ans pour certains contrats, et même à 71 ans pour les plus généreux, comme l’Assurance prêt immobilier April. Selon les contrats, l’âge de souscription est de 60 ou 64 ans pour la RPIA, les garanties incapacité/invalidité et de 75 ou 85 ans pour la garantie décès. Assurances Les cautions individuelles proposées par des prestataires externes sont non seulement plus larges que les offres bancaires en termes d’âge limite d’adhésion et d’âge de résiliation des garanties, mais aussi moins chères, quel que soit le profil de l’emprunteur. Le questionnaire assurance prêt immobilier détermine le niveau de risque que représente l’emprunteur. Sur la base des informations fournies, la compagnie d’assurances formulera sa réponse et appliquera des tarifs ajustés, avec ou sans surprimes ou exclusions de garantie. Selon le profil, ce questionnaire sera complété par des examens médicaux (prises de sang, EK G, test de cotinine pour les fumeurs, etc.). Il est impératif de faire des simulations d’assurance de prêt immobilier pour voir le poids de l’assurance dans le TAEG (taux d’intérêt annuel effectif annuel). L’assurance représente en moyenne 30% du prix final du crédit immobilier, bien plus pour un emprunteur plus âgé, surtout s’il est pénalisé pour ses antécédents médicaux. Le taux d’intérêt du prêt ou le taux d’intérêt nominal sur lequel la plupart des emprunteurs se concentrent n’est que la partie visible de l’hypothèque. Aux intérêts s’ajoutent tous les frais liés à l’obtention d’un prêt : Frais de dossier, garantie (hypothèque, PPD ou caution), primes d’assurance de l’emprunteur le cas échéant, frais d’ouverture et de tenue de compte, parts dans le cas d’une banque mutualiste, les frais d’expertise immobilière et la commission du courtier, si ces frais déterminent l’affectation des fonds. L’assurance est le deuxième coût après les intérêts et augmente considérablement le coût total d’un prêt immobilier lorsque l’on est âgé, avec ou sans obligations médicales. Le taux moyen d’assurance emprunteur pour un sexagénaire est d’environ 0,45 % sur un virement et 0,90 % sur un prêteur, et au-delà de 70 ans, les taux montent fortement et les banques deviennent de plus en plus réticentes. La seule option est de contacter des compagnies d’assurance alternatives pour couvrir votre prêt préféré. La loi Lemoine, dont le premier bilan vient d’être dressé, entre en vigueur le 1er juin 2022 et supprime le redoutable questionnaire de santé pour les prêts inférieurs à 200 000 euros (400 000 euros pour deux avec une quotité d’assurance de 50% pour chaque tête) remboursés avant l’âge de 60 ans. À de rares exceptions près, les personnes âgées n’appartiennent pas à ce segment et doivent passer par le crible de la sélection médicale pour accéder à un crédit immobilier. La loi Lemoine a cependant renforcé le droit à l’oubli en permettant aux personnes guéries d’un cancer ou d’une hépatite C de ne pas mentionner leurs maladies antérieures dans un questionnaire de santé après 5 ans au lieu de 10 avant après la fin du protocole thérapeutique.

À Lire  Les trottinettes en libre-service bientôt interdites à Paris ?

Assurance prêt immobilier : premier bilan de la loi Lemoine 2022

La loi Lemoine pour un accès plus juste et plus facile à l’assurance de prêt immobilier, entrée en vigueur le 1er juin 2022, révolutionne le secteur en introduisant trois mesures phares : modifier le contrat à tout moment, mettre fin à la sélection médicale sous certaines conditions et renforcer le droit d’être oublié. Le rapport de l’Assemblée nationale dresse un premier bilan de cette loi quelques mois seulement après sa mise en application. Trois mesures phares de la loi Lemoine A l’initiative de la députée Patricia Lemoine, qui lui donnera son nom, la loi no. La loi n° 2022-270 du 28 février 2022 apporte un bouleversement majeur dans le domaine de l’assurance de prêt immobilier. Ce collatéral, qui est un produit limité pour l’emprunteur, a toujours été la proie des banques, générant des marges allant jusqu’à 70%. Malgré une législation qui soutient le libre choix du contrat et des offres alternatives deux à quatre fois moins chères que les contrats des groupes bancaires, 87% des dépôts vont entre les mains des prêteurs. La loi sur l’assurance de prêt Bourquin de janvier 2018, qui prévoyait pourtant une résiliation intra-annuelle à l’échéance, n’a pas réussi à briser la pression de la bancassurance sur le produit. Changer d’assurance emprunteur à tout moment Il fallait un texte visant à simplifier le processus de transition, accompagné du renforcement des sanctions contre les banques récalcitrantes. La loi Lemoine, entrée en vigueur le 1er juin 2022, facilite la modification de l’assurance de prêt immobilier en supprimant toute obligation de respecter un quelconque délai. L’emprunteur peut résilier le contrat à tout moment le lendemain de la signature de l’offre de prêt. Le changement d’assurance emprunteur à tout moment est disponible pour tout nouveau prêt à partir du 1er juin et pour tous les contrats existants à partir du 1er septembre. La loi Lemoine renforce également les obligations des banques, sous peine d’amendes administratives pouvant aller jusqu’à 15 000 € : La banque doit informer chaque année le client sur papier ou sur un autre support permanent de son droit de modifier à tout moment et les modalités de résiliation . La banque dispose de 10 jours ouvrables à compter de la réception de la demande d’échange pour formuler une réponse. V toute décision de rejet doit être explicite et doit contenir tous les motifs du rejet et indiquer le cas échéant les informations et garanties manquantes. La fin de la sélection médicale et du droit à l’oubli La loi Lemoine apporte deux changements supplémentaires concernant l’assurance des prêts immobiliers : Suppression du questionnaire médical pour les prêts inférieurs à 200 000 € (400 000 € pour un prêt total avec une couverture d’assurance de 50 % par tête ), remboursé avant que l’emprunteur n’atteigne l’âge de 60 ans ; L’extension du droit à l’oubli, désormais accessible après 5 ans au lieu de 10 ans après la fin du protocole thérapeutique, est désormais éligible aux patients atteints d’hépatite C comme aux patients atteints de cancer. Ces deux mesures favorisent l’inclusion de personnes auparavant stigmatisées par la maladie et leur permettent un accès plus facile à l’assurance et au crédit. La fin de la sélection santé donne droit aux concernés à des offres d’assurance moins chères parce qu’ils n’ont pas de primes supplémentaires dues à l’augmentation des risques santé, mais elle a un effet boomerang : meilleur accès à l’assurance crédit immobilier, mais baisse des taux en hausse. Depuis la promulgation de la loi Lemoine, les tarifs des assurances emprunteurs sur le segment des prêts inférieurs à 200 000 € ont augmenté en moyenne de 20 %, selon le retour d’expérience des courtiers en assurance de prêt immobilier. En supprimant l’option de votre Lorsqu’il s’agit de risques, la loi Lemoine a provoqué une inflation de certains contrats. Première satisfaction pour la loi Lemoine Le rapport instructif sur l’application de la loi Lemoine, remis le 9 novembre par les rapporteurs Philippe Naillet et Stéphane Vojetta de la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, confirme le retour d’expérience du milieu des intermédiaires. En effet, les taux d’intérêt ont augmenté de 20 à 25% pour les contrats où la réglementation interdit toute recherche d’information sur l’état de santé de l’emprunteur. Selon le document, 75% des assurances alternatives ont augmenté les prix des offres concernées par la fin du middle choix cyniques. Quatre mois après l’entrée en vigueur de la loi Lemoine, les retours sont largement positifs sur l’évolution de la composante contractuelle. Le rapport indique que le droit de résiliation à tout moment est généralement bien exercé. Les sociétés de bancassurance, comme les autres prestataires de services, ont « presque systématiquement et sans exception notable » correctement mis en œuvre les procédures et adaptations technologiques nécessaires à l’application de la loi Lemoine. Il en va de même pour le développement du droit à l’oubli. Le succès de la loi Lemoine 2022 est bel et bien réel. Les emprunteurs sont là et ont compris tous les intérêts financiers pour exercer leur droit de modifier le contrat en cours de prêt. Chez le courtier Magnolia.fr, les demandes de résiliation/remplacement ont triplé depuis le 1er septembre. Ce rapport de l’Assemblée évalue les premiers impacts de la loi Lemoine sur le processus de mutualisation des risques et sur l’élaboration des propositions tarifaires. D’autres viendront. Alors que l’accès au crédit immobilier s’est fortement resserré en 2022 avec le double effet de la hausse drastique des taux d’intérêt et des problèmes de taux d’usure, la loi Lemoine offre une opportunité à tous les emprunteurs et emprunteuses de mieux maîtriser le coût de l’assurance prêt immobilier. Grâce au comparateur d’assurance prêt immobilier, vous avez la possibilité de bien choisir votre contrat en 2022. Rivalisez avec des dizaines de contrats parmi les meilleures offres du marché et choisissez la formule la plus compétitive adaptée à votre situation.

À Lire  RC Exploitation : Comment cette assurance professionnelle vous protège-t-elle ? | L'assurance de comparaison

Santé : les pharmaciens autorisés à vacciner depuis le 7 novembre 2022

Les pharmaciens ont désormais le droit d’injecter les vaccins obligatoires dans leur officine. Jusqu’à présent, ils avaient l’autorisation de se faire vacciner contre la grippe saisonnière et le covid-19. Voici comment profiter de ce dispositif et des remboursements prévus par l’assurance maladie et votre mutuelle. Vacciné par mon pharmacien Les responsabilités des pharmaciens s’élargissent. A partir du lundi 7 novembre, ces professionnels pourront reprendre la vaccination des personnes avec une prescription médicale du produit. Cela s’applique aux patients âgés de 16 ans et plus, pour lesquels le plan de vaccination recommande 14 vaccins obligatoires et leurs vaccins de rappel : diphtérie, tétanos, poliomyélite, coqueluche, papillomavirus humain, infections invasives à pneumocoques, hépatites A et B, méningocoques des groupes sérologiques A, B, C, Y et W, rage. Jusqu’à présent, les pharmaciens ne pouvaient vacciner que le vaccin contre la grippe saisonnière et le vaccin covid. Les vaccins précités ne peuvent être injectés que par les professionnels de santé suivants : médecin, médecin généraliste ou infirmière sage-femme spécialisée, aux personnes âgées de plus de 15 ans sans prescription médicale préalable à l’acte d’injection. L’objectif de cette mesure, présente dans la convention pharmaceutique nationale signée en mars dernier, est d’améliorer le périmètre de la vaccination en France et de faciliter le parcours du patient qui souhaite se faire vacciner. En toile de fond de ce dispositif se trouve aussi la volonté de désengorger les cabinets des médecins généralistes en laissant cette prévention à un autre agent de santé qualifié. Les pharmaciens doivent être qualifiés et inscrits auprès de l’agence régionale de santé (ARS) pour effectuer les vaccinations obligatoires. L’accord prévoit également la création d’une redevance pour l’injection des vaccins prescrits ou lorsque le vaccin ne nécessite pas d’ordonnance. Comment se faire vacciner en pharmacie ? La procédure de vaccination par le pharmacien dépend de votre statut de patient et du vaccin concerné : Vaccin contre la grippe saisonnière : Si vous faites partie des personnes prioritaires, notamment les personnes âgées de 65 ans et plus, les femmes enceintes, les personnes obèses et les guêpes femmes atteintes de certaines maladies chroniques, vous avez reçu une invitation et un bon de remboursement de la caisse d’assurance maladie pour l’obtention du vaccin, vous pouvez vous le procurer gratuitement auprès de votre pharmacien. vaccin contre le covid-19 : toute personne à partir de 5 ans peut être vaccinée. Les enfants âgés de 5 à 11 ans peuvent être vaccinés contre le Covid-19 uniquement chez un médecin, une sage-femme, un centre de vaccination qui dispense des vaccinations pédiatriques ou dans un centre de santé. De 12 à 17 ans, la vaccination est autorisée en pharmacie. autres vaccins : une prescription médicale est requise pour les vaccinations en pharmacie autorisées pour les patients à partir de 16 ans. Quel est le remboursement des vaccinations en pharmacie ? Tous les vaccins, obligatoires ou recommandés, comme le vaccin contre la fièvre jaune, sont remboursés par l’assurance maladie au taux de 65%, le solde à régler pouvant être complété par la mutuelle par le biais d’un forfait préventif. Trois types de vaccins bénéficient d’un remboursement à 100% de la Sécurité Sociale : le vaccin ROR (rougeole-oreillons-rubéole) pour les moins de 17 ans et les bénéficiaires de l’AME (Assistance Médicale Nationale) ; vaccin contre la grippe saisonnière pour les personnes vulnérables vaccin covid pour tous. L’injection du vaccin est prise en charge : 70% si réalisée par un médecin ou une sage-femme lors d’une consultation 70% si réalisée par un pharmacien 60% si réalisée par un infirmier. Seules les personnes atteintes d’une maladie de longue durée (ALD) sont intégralement remboursées par la Sécurité sociale pour l’injection du vaccin. A partir du 7 novembre 2022, le prix de la vaccination en pharmacie est fixé à 7,50 € HT en France métropolitaine et à 7,88 € HT pour les départements et collectivités d’outre-mer. La Sécu paie donc 70% de ce prix, et votre mutuelle complète le remboursement. Vous souhaitez faire des économies sur une mutuelle santé en 2023 ou vous souhaitez connaître le tarif de votre mutuelle pour seniors en 2023 ? Visitez nos pages d’actualité santé pour mieux comprendre notre système de santé et en savoir plus sur les organismes complémentaires.

Assurance : la multiplication des licenciements individuels est une modalité triviale de réduction de taille | Miroir social
Lire aussi :
Dans le secteur de l’assurance, nos délégués, confrontés à des licenciements individuels…