Assurance-vie – Le classement des performances 2022 – Actualités

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Après des années de taux bas, un tournant s’amorce dans le monde de l’assurance-vie en euros. La grande majorité des entreprises qui ont commencé à publier leurs tarifs, notamment les mutuelles, repassent généralement au-dessus de la barre des 2% de rendement net, voire 2,5% pour certaines. Un niveau quasiment inatteignable en 2021.

Les gagnants provisoires

Les mutuelles se portent clairement bien en ce début d’année, enregistrant presque toutes des hausses de taux de rendement d’au moins 0,4 point de base. Leur taux moyen se situe ainsi autour de 2 %. La palme revient pour l’instant à la mutuelle MACSF qui annonce un taux de rendement net de 2,5%. Une nuance cependant : de nombreux bancassureurs et assureurs privés traditionnels n’ont pas encore communiqué leurs résultats 2022. Ceci pourrez vous intéresser : Saint-Tropez : les contrôles de scooters se multiplient. Celles qui ont commencé à le faire affichent des résultats moyens supérieurs à ceux de 2021 (entre 1,2 % et 2 % %), mais globalement moins ambitieux que ceux des mutuelles.

A noter que le fonds Vivaccio de La Banque Postale, dont le rendement a atteint des fonds abyssaux (autour de 0,65%), n’est plus commercialisé. Pas beaucoup de rendement pour l’instant non plus des contrats d’assurance-vie en ligne, à l’exception du contrat Linxea Zen, ce fonds en euros dont le rendement progresse sensiblement (de 0,86 % à 1,30 %). Il convient également de rappeler que le niveau du taux annoncé n’est pas seulement lié à la performance des fonds d’assurance-vie en euros mais également à la politique commerciale de l’assureur, qui peut décider de puiser un peu plus dans ses réserves certaines périodes afin de d’afficher un taux plus attractif pour attirer de nouveaux épargnants.

À Lire  FGAO : un nouveau président

Lire aussi :
Le texte inclut comme piste principale la réduction de la durée d’indemnisation…

Hausse en trompe-l’œil

Les bons résultats des premiers taux annoncés doivent néanmoins être relativisés au regard de la forte inflation de l’an dernier (6%) qui in fine conduit actuellement à un appauvrissement des épargnants. Les livrets réglementés, notamment le livret A, s’en sortent mieux aujourd’hui que l’assurance-vie pour les rendements versés. Le livret A a récemment affiché un taux de 3 %. Logique : son taux est revalorisé directement en fonction de l’inflation. Mais cela ne devrait pas nécessairement durer. Ceci pourrez vous intéresser : « Mon contrat a été résilié en raison de RÉCLAMATIONS »: …. Car les taux annoncés par les compagnies d’assurance-vie sont liés à la performance réalisée sur l’année écoulée des obligations d’Etat (et de certaines actions souscrites en parts minoritaires) dans lesquelles les fonds en euros ont investi. Cependant, ces taux ne sont pas réajustés directement en fonction de l’inflation. Ils varient en fonction des taux des nouvelles obligations souscrites chaque année. Les effets de l’inflation se font donc sentir beaucoup plus lentement.

Cependant, rien n’est réglé. On dit déjà qu’on pourrait assister à un certain ralentissement de l’inflation dans les mois à venir. Les obligations sécurisées pourraient connaître une nouvelle augmentation de la demande.

Taux de rendement 2022 de 23 contrats d’assurance vie*

Source : Établissements. Ceci pourrez vous intéresser : Cyclistes : attention au choix d’une assurance moto !. NC : non communiqué.* Tarifs nets de frais de gestion mais bruts de prélèvements sociaux et frais sur versements.

À Lire  Vélo et trottinette : le casque bientôt obligatoire ?

Ceci pourrez vous intéresser :
Il y a près de 20 ans, le résident de Westfield, dans…