Assurance voyage : ces idées reçues pourraient vous coûter cet été

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

PRATIQUE – Avant de partir en vacances, assurez-vous d’être à jour de votre assurance voyage. Car dans ce domaine, les idées reçues ont la vie dure…

Je suis déjà couvert par ma carte bancaire

Je suis déjà couvert par ma carte bancaire

Il n’est pas rare que les touristes français pensent qu’ils sont déjà assurés pour leur voyage grâce au contrat d’assurance inclus dans leur carte bancaire. En effet, les cartes bancaires « classiques » ou « Premium » (carte Visa Premium, Mastercard Gold, Visa Infinite…) vous protègent en France mais n’incluent pas forcément une assurance adaptée pour séjourner à l’étranger. L’assurance liée au paiement des frais médicaux à l’étranger est très souvent très faible pour les cartes classiques.

Avec les cartes bancaires « Premium », les garanties incluses sont plus avantageuses mais les limites de remboursement restent inférieures à celles de certaines assurances voyage internationales. Par exemple, avec Visa Classic ou Mastercard, le remboursement des frais médicaux est souvent plafonné à 11 000 € par personne. Ceci pourrez vous intéresser : Transport aérien | Comment acheter son voyage avec instabilité. Or, aux États-Unis, le coût moyen d’une hospitalisation après un accident ou une chute est de 13 000 €. Ainsi le plafond peut être atteint rapidement, voire dépassé ! Quant à la carte Visa Premium, elle couvrira les frais médicaux jusqu’à 155 000 € (contre 200 000 € – 300 000 € pour certaines assurances voyage). Les garanties annulation de voyage, indemnisation bagages et retard de transport sont très limitées, voire absentes pour les cartes bancaires « entrée de gamme ». Sur les cartes bancaires « Premium », ces couvertures sont présentes mais là encore avec des plafonds plus bas.

Enfin, il est important de savoir que les cartes bancaires posent des conditions plus restrictives sur la notion de « famille » et le terme « relation ». Pour les cartes bancaires « Premium », seuls le titulaire, son conjoint (conjoint, PACS) et ses enfants fiscalement à charge sont inclus. « Attention dans le cas des couples non mariés, des couples non pacsés, voire dans le cadre des familles recomposées. Idem si vous partez en voyage avec vos amis. Ils ne seront pas pris en charge par l’assurance de votre carte bancaire », précise Catherine Dibouès, Responsable Marché Mobilité-Loisirs chez Marketing aamp ; Numérique par Allianz Partners.

Lire aussi Assurance voyage : Covid-19, cartes Visa et MasterCard… Les réponses à vos principales questions

Vous pouvez rapidement acheter de la ferraille d'un bateau de croisière à ... NFT
Voir l’article :
Posté le 04.08.2022 à 18:00Cruise Line Norwegian Cruise Line lance sa nouvelle…

Je bénéficie de la sécurité sociale

Je bénéficie de la sécurité sociale

Les Français ont la chance d’avoir un système de protection sociale très avantageux. Ce n’est pas pareil dans tous les autres pays. La nécessité de souscrire une assurance voyage spécifique s’apprécie donc en fonction de la destination choisie. En cas de voyage en Europe, vous devez demander votre Carte Européenne d’Assurance Maladie (CEAM) 15 jours avant le départ, qui vous permettra de bénéficier d’une assurance frais médicaux basée sur le coût des tarifs locaux. « S’il y a des vacances hors d’Europe, il peut y avoir des accords entre États pour la prise en charge des frais médicaux, mais ce n’est pas le cas pour toutes les destinations. Et il est fréquent qu’une partie des frais médicaux engagés sur le site restent néanmoins à la charge du voyageur », précise Guillaume Aksil, avocat en assurance.

Dans les pays où il existe une convention avec la Sécurité Sociale, cette dernière, et votre assurance maladie en sus, prendront en charge vos frais médicaux à hauteur de leur propre barème. Mais dans de nombreuses destinations (dont l’Europe), les frais d’urgence (hospitalisation, frais médicaux, examens, honoraires, etc.) sont prohibitifs. De ce fait, le montant qui vous reste à votre charge (différence entre le total des frais médicaux et les montants pris en charge par la Sécurité Sociale et les mutuelles) est souvent très élevé. « Pour les pays où il n’y a pas de convention avec la Sécurité Sociale et/ou avec votre mutuelle, si vous n’avez pas souscrit d’assurance maladie, tous les frais médicaux ou hospitaliers seront à votre charge. Votre rémunération » confirme Catherine Dibouès.

A lire aussiVoyage : « L’assurance annulation semble être une nécessité »

Voyager sans prendre l'avion : des lieux accessibles en bateau depuis la France
Ceci pourrez vous intéresser :
PRATIQUE – Corse, Sardaigne, Baléares ou Irlande… Ces îles sont directement accessibles…

Je peux compter sur mon ambassade

Je peux compter sur mon ambassade

Les ambassades et consulats s’occupent principalement des ressortissants français résidant dans le pays d’accueil. Si vous visitez le pays et rencontrez des problèmes, voici ce qu’ils peuvent faire pour vous :

« En revanche, les consulats et les ambassades ne vous accorderont aucune aide financière directe. Tous les frais liés au retour à domicile, à la consultation médicale, à l’hospitalisation, aux frais de justice (caution pénale, avocat) seront à votre charge et ils ne seront jamais reportés », a prévenu Catherine Dibouès.

A lire aussiVoyage et Covid-19 : comment choisir la bonne assurance ? Notre tableau comparatif

Voyage en Pologne, le pays des mille lacs
Sur le même sujet :
SENS – Au nord-est du pays, les provinces de Warmie et de…

La médecine d’urgence ne coûte pas cher

La médecine d'urgence ne coûte pas cher

Le coût des frais médicaux d’urgence à l’étranger est souvent largement sous-estimé par les voyageurs français, qui connaissent bien la protection offerte par la Sécurité sociale. « Cependant, il existe de nombreuses destinations où les frais médicaux sont très élevés. C’est bien sûr vrai en Amérique du Nord ou en Australie, mais pas seulement », se souvient Catherine Dibouès.

Exemples de frais médicaux dans des destinations touristiques prisées en France (chiffres Allianz Partners) :

Lire aussi Etats-Unis, Japon, Nouvelle-Zélande… Ces pays où il vaut mieux prendre une assurance voyage complémentaire

En cas de problème, je serai systématiquement rapatrié en France

En cas de problème, je serai systématiquement rapatrié en France

En cas de problème de santé, même mineur, il n’est pas garanti de pouvoir sauter dans le premier avion. Même si cela était possible, ce ne serait pas sans coût. Dans de nombreux cas, votre état de santé peut nécessiter une hospitalisation/immobilité jusqu’à ce que vous puissiez voyager à nouveau et rentrer chez vous. « Par exemple, il n’est pas possible de voler avec une entorse ou une jambe cassée, ou au contraire avec des précautions bien précises et uniquement avec un avis médical favorable, sinon la compagnie aérienne peut refuser votre hébergement » précise Catherine Diboues.

Si vous souhaitez anticiper un retour en France pour vous faire soigner et que votre état de santé vous permet de prendre l’avion, régler vos billets au dernier moment entraînera certainement des frais importants. Et si votre billet n’est pas modifiable, vous devrez en acheter un nouveau au plein tarif. La souscription d’une assurance voyage spécifique vous permet de bénéficier de garanties de prise en charge notamment : organisation de votre retour en France par des médecins, prise en charge de frais de transport supplémentaires si vous devez voyager allongé, réservation d’un nouveau billet d’avion si vous ne pouvez plus utiliser le vôtre, prise en charge de vos frais médicaux sur place…

Lire aussi Accident et maladie lors d’un voyage : être renvoyé ou se faire soigner sur place ?

Attraper le Covid en voyage n’a pas d’impact

En plus de permettre l’accès aux pays rendus obligatoires, l’assurance Covid est fortement recommandée, dans la mesure où elle permet le paiement des frais médicaux en cas de contamination à l’étranger. « Nous savons désormais que les conséquences du virus peuvent conduire à une hospitalisation en réanimation dans les cas les plus graves. Donc souscrire une assurance Covid est très utile », explique Guillaume Aksil. La liste des garanties est longue : téléconsultation médicale 24h/24, prise en charge de tous les frais médicaux liés au Covid, prise en charge des frais d’achat d’un nouveau billet aller-retour (en cas de retard dû au Covid), prise en charge des frais annexes (hébergement, restauration) en quarantaine juste avant de rentrer en France…

Avant votre départ, nous vous invitons à prendre connaissance de l’évolution de la situation épidémiologique liée au coronavirus ainsi que des mesures sanitaires en vigueur dans votre pays de destination. Ces informations sont régulièrement mises à jour dans la rubrique « Conseils aux voyageurs » du site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et sur notre carte.

Lire aussi Attestation d’assurance Covid-19, nouvelle clé de voyage

À Lire  L'Autorité thaïlandaise du tourisme est prudemment optimiste quant aux voyages intérieurs