Assurer l’accès de tous à des soins ambulatoires de qualité

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Selon le Haut Conseil, le travail d’équipe structuré dans lequel des professionnels travaillent ensemble au quotidien devrait devenir la pratique majoritaire à moyen terme. © lenetsnikolai – stock.adobe.com

Mesures immédiates contre la pénurie de médecins Pour faire face à la crise actuelle (exacerbée par la pandémie de Covid-19), le HCAAM recommande : maintenir les médecins actifs (plus de 65 dans les zones en difficulté). Le report de l’âge de la retraite ou le cumul de l’emploi et de la retraite doit, en tout état de cause, s’effectuer dans des conditions attractives et allégées (engagement à durée limitée, choix des horaires, des salaires, etc.) ; mettre en place les conditions d’exercice de la préparation du relais par les jeunes professionnels (hébergement des étudiants et stagiaires en stage) ; soulager les praticiens des activités administratives et de coordination. Pour aller vers un nouveau modèle d’organisation, le HCAAM recommande de diffuser plus largement une équipe de premier niveau, composée de médecins assistants, d’infirmiers et d’assistants qui travaillent en étroite collaboration au quotidien au service des patients qu’ils ont en commun. Pour aider les médecins, de nouveaux rôles ont été créés tels que ceux d’assistants médicaux et d’infirmières en pratique avancée. Ces fonctions visent à améliorer la qualité des soins, mais aussi à répondre à la demande croissante des patients à l’heure où le nombre de médecins en exercice diminue. Vers une organisation collective par territoire Selon le HCAAM, le travail en équipe structurée, dans lequel des professionnels se connaissent, travaillent ensemble au quotidien, partagent des données utiles à leur activité grâce à l’interopérabilité des systèmes d’information, doit devenir dans dix ans la voie de la plupart des armées . La loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé a créé les collectifs territoriaux des professionnels de santé. Le HCAAM souligne l’importance de son développement sur l’ensemble du territoire. Selon le Conseil supérieur, ces organismes sont les plus appropriés pour garantir l’accès à des soins de qualité pour tous. Développement numérique La mise en place du dossier médical partagé (DMP) et de « Mon espace santé » permet également de faciliter les échanges entre les patients et leur équipe de santé, de stocker et partager les informations en toute sécurité. Aussi, avec la crise sanitaire, la téléconsultation est entrée dans les habitudes des patients et des médecins.

À Lire  La mention « comme neuf » est interdite sur les produits reconditionnés commercialisés en France

Des mesures immédiates contre la pénurie de médecins

Des mesures immédiates contre la pénurie de médecins

Pour faire face à la crise actuelle (exacerbée par la pandémie de Covid-19), le HCAAM recommande : Voir l’article : Dans quelle mesure le vendeur professionnel a-t-il le devoir de conseiller.

maintenir les médecins en activité (plus de 65 dans les zones en difficulté). Le report de l’âge de la retraite ou le cumul de l’emploi et de la retraite doit, en tout état de cause, s’effectuer dans des conditions attractives et allégées (engagement à durée limitée, choix des horaires, des salaires, etc.) ;

MotoGP Italie Mugello : Pramac présente ses nouvelles couleurs - Paddock GP
A voir aussi :
L’équipe Pramac Racing a profité de ce Grand Prix d’Italie sur le…

Vers une organisation collective par territoire

Vers une organisation collective par territoire

mettre en place les conditions d’exercice de la préparation du relais par les jeunes professionnels (hébergement des étudiants et stagiaires en stage) ;

soulager les praticiens des activités administratives et de coordination.

Pour aller vers un nouveau modèle d’organisation, le HCAAM recommande de diffuser plus largement une équipe de premier niveau, composée de médecins assistants, d’infirmiers et d’assistants qui travaillent en étroite collaboration au quotidien au service des patients qu’ils ont en commun. Pour aider les médecins, de nouveaux rôles ont été créés tels que ceux d’assistants médicaux et d’infirmières en pratique avancée. Ces fonctions visent à améliorer la qualité des soins, mais aussi à répondre à la demande croissante des patients à l’heure où le nombre de médecins en exercice diminue.

Pour faire face à la crise actuelle (exacerbée par la pandémie de Covid-19), le HCAAM recommande :

À Lire  C'est certain : on va moins loin en scooter qu'en avion ou en train ! Mais faut-il alors négliger de les sécuriser ?

Mairie : les tarifs des cantines scolaires au menu des élus
Lire aussi :
Lors de sa séance du 9 août, le conseil municipal a adopté…