Au Liban, un voleur de banque a été traité en héros

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Il a été publié

08/12/2022 à 19h04, mis à jour hier à 14h25.

ACTUALITE – La question de Bassam Cheikh, qui souhaitait pouvoir accéder à ses économies pour payer les soins de son père, a soulevé des inquiétudes.

Le braqueur de banque l’a accueilli en héros et le public l’a soutenu lors de sa prise d’otage ? L’incident s’est produit dans la ville de Hamra, l’une des principales artères de la ville de Beyrouth.

La photo de Bassam Cheikh Hassan, 40 ans, longue barbe, chemise noire, est apparue presque immédiatement à la télévision et sur les réseaux sociaux où il a menacé les employés de la Banque fédérale avec son arme et s’est immolé par le feu parce qu’il n’était pas autorisé à entrer. bœuf. son propre argent. Trois coups de feu au plafond ont confirmé le danger. Plusieurs clients de la banque ont été retenus en otage pendant plusieurs heures, en raison de la menace de déversement de carburant dans l’agence et du tabac du bandit. Ils ont finalement été relâchés sains et saufs à 18 heures après une longue discussion. Bassam Cheikh a immédiatement reçu 35 000 dollars et est retourné dans sa famille, avant de se rendre aux forces de sécurité qui l’ont escorté sans arrestation sous la joie du peuple qui l’a félicité en tant que « héros ». .

Lire aussi Liban : deux ans après l’explosion du port de Beyrouth, la vérité est étouffée

« Rendez-lui son argent », ils…

Cet article est réservé aux abonnés. Vous avez 85% pour le savoir.

La liberté est illimitée, tout comme votre passion.

À Lire  Franck Imbert prend la direction du réseau Corporate and Private Banking Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes - LE [Lyon-Entreprises]

Continuez à lire votre article pour 0,99 € le premier mois