Au Luxembourg : Rute est passé de la dépression à la création d’entreprise

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Luxembourg : Rute a quitté la dépression et a créé une entreprise

Au Luxembourg: Rute est passée de la dépression à la création d’entreprise

ESCH-SUR-ALZETTE – Sauvée d’une dépression spirituelle, une habitante d’Esch-sur-Alzette a choisi de commercialiser des produits qui l’ont aidée à se soigner. Sur le même sujet : Créer une entreprise : les principales erreurs à éviter.

« La propagation du Covid-19 a été une opportunité pour moi », a déclaré Rute Baio. En quelques années, Echoise a connu plusieurs aventures. Une dépression a nécessité une hospitalisation en 2017, la naissance de son premier enfant en 2020, son licenciement et enfin, le démarrage de son entreprise, une boutique en ligne spécialisée dans les produits spirituels et de bien-être.

« Mon hospitalisation m’a fait sentir que la vie est courte. Il faut vivre ses rêves et avoir le courage de les réaliser », confie Rute, quelques mois après avoir lancé son site de e-commerce, Spiritual Mindset. Son soulagement, basé sur la méditation, la relaxation et l’hypnose, lui a ouvert les yeux. : « Pourquoi ne commercialisez-vous pas mes produits de la vie quotidienne ? », se demande-t-elle.

Même si elle était très intéressée par la spiritualité, elle n’était pas appréciée de se lancer dans les affaires, jusqu’à ce qu’elle soit renvoyée du poste de secrétaire à la santé. Lors de sa première nomination à l’ADEM, elle en a profité pour exercer. « J’ai recommencé à zéro. Je n’en savais rien et je ne savais pas vers qui me tourner », a-t-elle déclaré. Elle est autodidacte et formée.

À Lire  ▷ [Interview] Comment faire grandir une marque historique dans le...

« Beaucoup de gens s’intéressent à la spiritualité et à la bonté. »

Lire aussi :
Que vous soyez un spécialiste du marketing ou non, vous devez connaître…

«De plus en plus de gens s’intéressent à la spiritualité et au bien-être »

Quelques mois plus tard, elle publie son site e-commerce et démarre son activité dans Pop-up Esch, un concept de magasin éphémère dans la rue piétonne, à deux pas de chez elle. Il vend de l’encens, des bougies, des livres et attire à la fois les nouveaux clients et les clients fidèles. A voir aussi : Migration vers Google Analytics 4 : comment se préparer avant juillet 2023. « De plus en plus de gens s’intéressent à la spiritualité et au bien-être », a-t-elle déclaré.

La prochaine étape? La médecine holistique, qu’elle pratique, pour traiter le stress, l’insomnie, les maux de dos, les migraines, etc. « J’aimerais ouvrir ma propre boutique permanente, vendre ces produits de bien-être et proposer mes propres services de soins », a-t-elle ajouté. Un choix du cœur… et celui de l’esprit.

Microcrédit et accompagnement des créateurs d’entreprise qui ne peuvent pas obtenir de crédit

Microlux propose des petits prêts jusqu’à 25 000 euros et des formations, pour accompagner les porteurs de projets dans leur processus de création et de développement de votre entreprise, Luxembourg et Arlon. Au cours des cinq dernières années, microlux a accordé plus de 180 microcrédits permettant la création de plus de 230 emplois.

Nouveau à partir de janvier 2022, les créateurs d’entreprise ont la possibilité d’obtenir, en plus du microcrédit régulier, un crédit à taux zéro, sans garantie et avec des remboursements différés jusqu’à 24 mois.

À Lire  Région Wajir pour la création d'entreprise

Lire aussi :
Le parrain – l’Ecole d’Ingénieurs et l’Université de Caen est partenaire du…