Aubergenville : face à l’inflation, la ville supprime l’entrée en …

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La suppression des droits d’entrée à la cafétéria dans les écoles d’Aubergenville a été votée fin décembre lors du dernier conseil municipal. Décision prise par l’assemblée municipale.

L’entrée de la cantine a été réalisée dans huit écoles maternelles ou élémentaires d’Aubergenville.

La décision a été actée lors du conseil municipal du 20 décembre 2022. Le conseil a été approuvé à une large majorité du conseil municipal, seuls deux élus étaient contre, Véronique Wernlé-Liorzou et Philippe Gommard, avec six abstentions.

Hausse des prix ou suppression de l’entrée : les parents ont dû choisir

Pour ces derniers, la pilule a du mal à passer. Voir l’article : Comment faire cuire une pizza surgelée au micro-ondes ?.

A l’heure où tout le monde s’accorde sur l’importance de manger des fruits et légumes, d’une alimentation équilibrée et variée, où l’obésité devient un problème majeur de santé publique, l’école doit avoir un rôle éducatif dans ce domaine. Manger sainement, c’est accompagner les enfants pour les encourager et leur donner envie de tout essayer.

De la part de la majorité, cette décision est justifiée par la hausse de prix demandée par le prestataire Ekilibra.

Le prix d’un repas est de 3,73 € à 3,90 € en maternelle et de 3,80 € à 3,97 € en primaire. Puis on s’est dit qu’il fallait demander à nos parents ce qu’ils voulaient faire. Soit payer plus en gardant cinq items (entrée, plat protéiné, accompagnement, laitage, dessert) soit payer le même prix qu’avant avec moins d’entrées ou de laitages.

Mathématiques, lecture et alimentation : ce que la cuisine enseigne aux enfants | Ardoise.com
Voir l’article :
Si vous aidez vos enfants en cette ère d’apprentissage à distance, il…

« Il y avait un gâchis alimentaire »

Par l’intermédiaire des délégués des parents, qui ont été reçus par le maire, des échanges ont eu lieu dans différents groupes scolaires. La Mairie a alors mené une enquête auprès des parents délégués.

À Lire  Voici ces recettes rapides à réaliser avec des tomates et profitez de leurs bienfaits.

Sur les 77 électeurs inscrits, 48 ​​ont choisi l’option de supprimer l’inscription avec une réduction de prix de 17 centimes (pour revenir au prix en vigueur avant septembre 2022 N.D.L.R.).

Bien sûr, il n’y avait pas de consensus à 100%. Mais personne n’est venu nous voir pour nous dire que c’est inacceptable. Au contraire, beaucoup de parents nous ont dit qu’il y avait du gaspillage alimentaire, que leurs enfants ne consommaient pas d’amuse-bouche à la cantine. C’est un argument auquel nous étions sensibles. Et tout cela ne remet pas en cause l’équilibre nutritionnel des repas, qui reste conforme à la réglementation du Groupe d’Etude des Marchés Collectifs de l’Hôtellerie et de la Nutrition (GEMRCN) et à la loi Egalim.

Il ne suffit pas de convaincre Philippe Gommard qui dénonce le « choix scandaleux ».

L’élu Lutte Ouvrière appelle également à « une attaque contre la toute-puissance des grands groupes financiers, industriels et commerciaux qui profitent des hausses de prix qu’ils font peser sur les collectivités et le monde du travail ».

Cet article vous a-t-il été utile ? Notez que vous pouvez suivre 78acta dans la zone Mes actualités. En un clic, après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Ceci pourrez vous intéresser :
La rédaction du Parisien n’a pas participé à la réalisation de cet…