Aveyron : Pascal Mazet, Conseil régional, « c’est d’abord un travail collectif »

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le Decazevillois analyse sa première année comme conseil régional.

Infirmier auxiliaire au centre hospitalier de Decazeville et secrétaire du service CGT Santé, Pascal Mazet, a été élu conseiller régional du PCF il y a un an. Bilan de cette première année de mandat.

« La présidente Carole Delga m’a confié plusieurs responsabilités en rapport avec mes domaines d’intérêt et d’action : la santé (membre de la commission santé ; conseiller délégué à la formation sanitaire et sociale ; représentant permanent au conseil de direction du GIP santé avec Carole Delga et Vincent Bounes). ), sport (membre de la commission des sports ; membre de la conférence régionale des sports) et ruralité (membre de la commission montagne et développement rural ; membre du PNR Régional Aubrac et Millau Grands Causses) », précise Pascal Mazet qui points forts:

« En matière de sport, il s’agit d’être au plus proche des associations pour leur donner tous les moyens dont dispose la Région, professionnels ou amateurs. Quant aux jeunes, ils représentent la région dans les Conseils d’administration du haut. les lycées de Decazeville, Aubin, Villefranche-de-Rouergue et deux lycées de Rodez, soit huit lycées, sont également le relais de la Région dans ces huit lycées pour diverses actions dont la distribution d’ordinateurs Ordi’Lib au lycée et donner toutes les informations relatives à la Carte Jeune. Personnellement, je m’implique aussi auprès des parents et des écoles qui se battent pour garder leurs classes », précise l’élu PCF.

Dossiers et terrain

Dossiers et terrain

« S’agissant de l’organisation régionale, je remercie tout particulièrement Stéphane Bérard, conseiller régional et maire de Capdenac, qui m’accompagne régulièrement sur le terrain et me fait partager son expérience, lors de rencontres avec les élus des communes et communauté, à l’écoute à eux et donner toutes les informations sur l’aide de la Région qu’ils peuvent demander. Voir l’article : Un numéro d’urgence pour joindre un dentiste au 93 le week-end.

À Lire  Conseils fitness : notre top 5 pour un meilleur été.

« Je fais également partie du Comité Régional du Tourisme et je suis membre de l’agence française des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.

« La santé est aussi un problème majeur, surtout sur notre territoire qui est de plus en plus confronté à la désertification médicale. Il y a la question de l’hôpital de Decazeville où la région va jouer son rôle pour aider à son attractivité et à la reconstruction des bâtiments touchés par l’incendie du fin mai La région investit également dans la création d’un centre de santé à Livinhac-le-Haut et Saint-Santin, dans le cadre du GIP Santé, qui permettra, moyennant la rémunération de trois médecins, de répondre aux besoins de la population du Vallée du Lot et soulager ainsi les médecins du Bassin très sollicités ».

Enfin, Pascal Mazet revient sur l’économie, notamment le dossier Sam : « Avec le président Delga et Stéphane Bérard, nous sommes toujours mobilisés pour que le site puisse avoir un avenir industriel. La région travaille beaucoup dans l’acquisition de biens immobiliers ». Je suis toujours en contact avec les anciens employés de Sam et je resterai toujours proche d’eux. » Et de conclure : « Conservé dès cette première année de mandat un travail collectif avec en Aveyron une équipe d’élus régionaux de la majorité (1), solidaire et dynamique. Nous sommes des élus locaux au service des citoyens. La Région. n est présente non seulement en métropole, mais aussi dans toutes les zones rurales ».

Avis d'information : UFC-Que Choisir déconseille fortement ces produits anti-moustiques, ne les utilisez pas
A voir aussi :
L’été sera bientôt à vos portes ! Cette saison est synonyme de…