Banque, assurance, forfait mobile… 3 nouveautés inattendues pour vous aider dans votre pouvoir d’achat

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Des frais de résiliation fortement réduits, la possibilité de changer plus facilement de fournisseur et l’obligation d’être remboursé plus vite par sa banque en cas de fraude… Ce sont plusieurs dispositions, examinées à compter de lundi par l’Assemblée nationale, qui pourraient bientôt entrer en vigueur au bénéfice de votre pouvoir d’achat.

Depuis lundi, les députés examinent le projet de loi sur les mesures d’urgence pour protéger le pouvoir d’achat, que le gouvernement a présenté le 7 juillet. Ce texte contient plusieurs mesures très attendues, notamment la réforme de la prime Macron versée par les entreprises qui pourrait atteindre 6 000 euros par salarié, une baisse des cotisations sociales pour les indépendants, une augmentation de 4 % des prestations sociales, mais aussi une augmentation de 3 % des allocations logement. Sur le même sujet : Bitcoin : qui est le mystérieux créateur de cette crypto-monnaie ?. Cette loi prévoit plusieurs mesures inattendues, mais dont le but est de protéger le portefeuille des particuliers. Les voici.

Les effets pervers de la prime Macron

La banque est passée à la ligne BforBank, ce qui est son objectif
Sur le même sujet :
Comment joindre BforBank telephone ? Contacter Bforbank par téléphone Si le client…

Mettre fin facilement aux contrats

Mettre fin facilement aux contrats

Un bouton « annuler » proéminent sur n’importe quel site Web qui vend un abonnement ? Ce système, mis en place en Allemagne à partir du 1er juillet 2022, pourrait bientôt arriver en France.

À Lire  Les entreprises de services complets n'offrent pas de conseils holistiques

« Cette disposition affectera la concurrence, permettant aux consommateurs de résilier facilement le contrat dans un contexte inflationniste afin de choisir un contrat plus favorable, notamment en termes de prix. La préservation de la liberté de choix du consommateur et de sa capacité à inclure la concurrence dans le jeu est une condition déterminante du maintien de son pouvoir d’achat », explique le projet de loi.

Si ces dernières sont adoptées, cette mesure s’appliquera aux contrats quotidiens, comme les abonnements à des magazines, au gaz, à l’électricité, à la téléphonie ou à internet. La mesure entrerait alors en vigueur début 2023.

Wikipédia cesse d'accepter les dons de crypto-monnaie pour des raisons environnementales
Lire aussi :
Wikipédia va à contre-courant sur les crypto-monnaies. L’ONG qui édite l’encyclopédie en…

Les frais de résiliation amputés

Les frais de résiliation amputés

Ce projet de loi a fait l’objet de nombreux amendements, dont plusieurs ont été adoptés en commission. L’une d’elles stipule que « lorsque le consommateur résilie un contrat d’abonnement téléphonique ou Internet en cours plus de 12 mois avant la date d’expiration, les frais de résiliation imputés à la deuxième année sont annulés à hauteur de 25 %. »

« La résiliation du contrat entraîne parfois le paiement d’indemnités de résiliation, notamment lorsque l’abonnement est valable 24 mois, puis vous devez vous acquitter d’un remboursement des mensualités restantes pour la première année, auxquelles vous devez ajouter 25 % des indemnités restantes. pour la deuxième année », expliquent les auteurs de l’amendement qui donc en deuxième année, ils entendent mettre fin à ces 25% de frais restants, qui « grèvent significativement le porte-monnaie du consommateur, et donc son pouvoir d’achat. »

À Lire  LA BANQUE SCOTIA ÉTABLIT LE RECORD EUROMONEY 2022, INCLUANT LA MEILLEURE BANQUE GAGNANTE AU CANADA

Avantages : Offres en ligne les moins chères pour limiter les frais bancaires

Dans le même sens, un autre amendement a été adopté selon lequel les personnes inscrites dans la procédure de surendettement peuvent résilier le contrat téléphonique ou internet sans frais supplémentaires. Pour en bénéficier, vous devrez fournir « une preuve concrète à votre fournisseur d’accès Internet ou mobile. »

La Banque centrale d'Australie reconnaît que l'écart par rapport à l'objectif visé est inacceptable et préjudiciable.
Ceci pourrez vous intéresser :
Dans le cadre d’un examen de son objectif de rendement, la Reserve…

Remboursement facilité en cas de fraude bancaire

Les banques misent sur l’indice. Ils tardent régulièrement à rembourser leurs clients victimes de fraude bancaire, comme c’est le cas de ces clients de LCL qui ont témoigné sur le forum MoneyVox.

Les trois amendements adoptés visent à obliger les banques à indemniser plus rapidement les victimes. Si les banques ne s’y conforment pas, « les sommes dues porteront intérêt au taux légal majoré de 10 points. Au-delà de 30 jours, les pénalités augmenteront de 20% par mois de retard », précisent les articles déposés.

« Si ces montants ne représentent pas un montant très élevé pour la banque, ensemble, ils seraient extrêmement dissuasifs », souligne Matthieu Robin, chef de projet secteur financier à l’UFC-Que Choisir, interrogé par Capital. Actuellement, il n’y a pas de sanctions contre les banques qui ne respectent pas le délai. »

Classement des banques les moins chères au 1er juillet 2022

Samsung lancera son échange de crypto-monnaie en 2023
Ceci pourrez vous intéresser :
Stimulé par une nouvelle législation favorable à l’industrie sud-coréenne des crypto-monnaies, Samsung…