Banque en ligne : découvrez cette astuce toute simple pour recevoir des bonus XXL

Rédactrice passionnée, Sara vous présente les nouveaux faits d'actualité 

Banques en ligne : comment se rendent-elles séduisantes ?

Banques en ligne : comment se rendent-elles séduisantes ?

Lorsque les banques en ligne entrent sur le marché, elles doivent convaincre les consommateurs de s’y joindre. Ce n’est pas une tâche facile. L’idée de choisir une banque digitale terrifie certains qui n’imaginent pas qu’ils ne pourront pas se rendre dans une banque physique pour parler à un conseiller. Ceci pourrez vous intéresser : Les finances se compliquent !. Pour d’autres, la peur de pirater leur compte parce qu’il existe sur Internet est terrifiante. Ce serait oublier que toutes les banques physiques disposent d’un espace numérique.

Dès lors, pour convaincre, les banques en ligne choisissent des offres incroyables. Cartes bancaires gratuites, gestion de compte gratuite, parfois gros bonus pour les nouveaux membres… De quoi convaincre même les plus réticents qui se rendent compte que grâce aux banques en ligne les économies réalisées depuis plus d’un an leur permettent d’avoir un plus grand pouvoir d’achat.

Ainsi, au fil des années, le nombre de clients français clients des banques en ligne n’a cessé d’augmenter, tout comme le nombre d’offres des banques en ligne. Chaque année quand le classement des banques les moins chères met en avant les banques internet, et quand la crise frappe la France, il n’est pas rare qu’elles se tournent vers elles.

Pourquoi la Chine baisse ses taux d'intérêt alors que d'autres banques mondiales les augmentent
Voir l’article :
C’est une stratégie différente de celle adoptée par toutes les banques du…

Comment fonctionnent les bonus ?

Comment fonctionnent les bonus ?

La plupart des banques en ligne offrent des bonus de bienvenue. Selon l’ouverture du compte sélectionné, plusieurs bonus sont offerts et il est fortement recommandé de lire les termes et conditions d’accès aux bonus. Les banques exigent généralement certaines transactions bancaires de votre part. Par exemple, il peut vous être demandé de déposer un certain montant sur votre compte à l’ouverture. Il en va de même pour les cartes bancaires, généralement gratuites : il faut parfois l’utiliser au moins une fois par mois, sinon on vous facturera le mois où vous ne l’aurez pas utilisée.

Nous conseillons aux consommateurs intéressés par la recherche de la meilleure offre de choisir un comparateur en ligne. Ce dernier vous aide à trouver rapidement la meilleure banque, vous évitant ainsi un long travail de recherche et de comparaison.

Que vous soyez client d’une banque en ligne ou d’une banque traditionnelle, il faut dans tous les cas se méfier des arnaques visant à vider ses comptes.

Une LOA low-cost de 10 ans pour passer à un véhicule Crit'Air 0 ou 1
Ceci pourrez vous intéresser :
BNP Paribas Personal Finance annonce un bail de très longue durée inédit…

Une promesse de remboursement pour vider vos comptes 

Les arnaques se suivent et se rappellent. Le concept reste toujours le même. Les voleurs se font passer pour une organisation bien identifiée (ici, la CPAM, la principale caisse d’assurance maladie). Ils envoient un message disant qu’un gros remboursement devrait être effectué (une belle somme de 642 euros ici). Ils encouragent alors les victimes à cliquer sur un lien qui apparaît dans le message puis à fournir leurs coordonnées bancaires pour recevoir un remboursement.

Mais ce remboursement n’existe pas, et les victimes ne verront jamais cette couleur. En revanche, ils risquent une mauvaise surprise lorsque leur compte bancaire est vide. Si dans ce cadre vous recevez l’e-mail suivant (comme conseillé par Paris Normandie), merci de le signaler immédiatement comme spam : « Après les derniers calculs pour la performance de votre entreprise, nous vous informons que vous recevrez un remboursement de 642 € « .

Pour éviter les arnaques, rappelez-vous juste cette leçon : ne saisissez jamais vos coordonnées bancaires personnelles sur Amela. Le site principal de la caisse d’assurance maladie a mis en garde le 21 septembre ses assurés sociaux, conscients de la présence « d’acquisitions téléphoniques frauduleuses usurpant leur nom ». La CPAM précise également que « votre contact d’assurance maladie ne vous demandera jamais vos coordonnées bancaires ou votre mot de passe, même temporaire ».

Toutefois, si vous avez un doute sur le message que vous avez reçu, nous vous conseillons de vous rendre sur Ameli.fr sans passer par le lien présent dans l’email ou le SMS. Par vos propres moyens. Si vous avez vraiment besoin d’effectuer un retour, vous trouverez toutes les informations dans votre espace personnel. En revanche, si aucune information ne ressort, vous éviterez une arnaque bien connue.

Fraude sur Internet : Deux femmes voient leurs comptes bancaires vidés et ne se font pas rembourser leur argent
Sur le même sujet :
Par SudOuest.frPublié le 06/11/2022 à 16:5142 000 euros pour l’un, 10 000…