Besançon. Cross Memorial Day : grave pénurie de professionnels de santé qualifiés

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

A l’occasion de la Journée du Souvenir Trans, le 20 novembre, diverses animations sont organisées ce samedi et dimanche aux cinémas Pixel, Scops et Mégarama de Besançon. Une occasion d’échanger sur la prise en charge médicale difficile des patients transgenres qui font face à une pénurie de professionnels formés.

&#xD ;

Auteur –

&#xD ;

18 novembre 2022 à 7h00

&#xD ;

| mis à jour le 18 novembre 2022 à 9h47

Un an d’attente pour un rendez-vous

– Temps de lecture : Lire aussi : Faute de propreté dans son cabinet, un dentiste de l’Eure radié par le conseil de l’ordre.

Lire aussi :
Après leur vaccination, les hommes et les femmes peuvent souffrir de divers…

« Beaucoup de maladresse, voire de la peur, du rejet ou de la stigmatisation dans le soin »

&#xD ;

Conférences, ateliers, projections… A l’occasion de la journée du souvenir de la transe, ce dimanche 20 novembre, diverses animations sont organisées tout au long du week-end au Pixel, Scops et Mégarama à Besançon. Le but de cette journée est de commémorer les victimes de transphobie, « assassinées ou suicidaires », explique Stéphanie Barbot, présidente de Nouvel esprit, l’association à l’initiative de ces deux journées avec le collectif XYZ et Transcende. « La semaine dernière, une personne qui a commencé sa transition à Besançon et est partie à Strasbourg a mis fin à ses jours », a glissé le président.

Ce contenu est bloqué car vous n’avez pas accepté les cookies et autres traceurs.

À Lire  Vitré : pourquoi les urgences hospitalières seront fermées quatre jours en juin