Bien bouger protège aussi notre cerveau !

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Bouger, faire du sport a de nombreuses vertus ! Mais saviez-vous que l’exercice est également utile pour protéger et renforcer notre cerveau ? On vous explique.

Faire du sport pour notre cerveau est un véritable dopant naturel, un élixir de jouvence, un traitement presque aussi efficace qu’un antidépresseur. En faisant de l’exercice physique pendant la journée, vous pouvez mieux dormir. C’est pendant le sommeil que le cerveau consolide les connaissances acquises dans la journée et que les rêves évacuent le stress qui trouble l’esprit… et la mémoire !

L’augmentation du rythme cardiaque lors d’une séance de sport augmente l’apport sanguin au cerveau : mieux irrigué, oxygéné, nourri, sa capacité de réaction et de concentration augmente. Le travail cardiovasculaire et musculaire a également pour effet de réduire les processus inflammatoires impliqués dans la dépression. Et le fait de s’activer pendant au moins trente minutes d’affilée fait baisser le niveau des hormones du stress qui ont un effet oxydatif néfaste sur le cerveau et libère des substances calmantes et euphorisantes, les endorphines.

L’augmentation de l’activité sportive est également associée à une réduction significative du risque de maladies neurodégénératives en favorisant la plasticité cérébrale (création de nouvelles connexions neuronales).

Lire aussi> Mon programme pour un pic souvenir : bouger tous les jours

Notre Temps lance sa nouvelle newsletter dédiée à votre santé et votre bien-être. Tous les 15 jours vous retrouverez toutes les informations, les conseils des experts santé aux rédactions pour vous maintenir en forme.

Les sports de prédilection

Les sports de prédilection

Pratiqué en groupe, le sport active un autre rouage bénéfique du cerveau : le lien social. Faire partie d’une équipe de football, d’un groupe de randonnée, d’un cours de danse ou d’un entraînement pour un marathon rompt l’isolement dommageable et les sentiments de solitude qui sont tout aussi mauvais. A condition que l’activité plaise et motive ! Rappelez-vous toujours que la performance n’est pas le but, l’activité seule suffit.

Lire aussi> Les secrets d’une bonne mémoire Lire aussi : Le regard français sur les questions liées au vapotage.

Aimez-vous cet article? Cet été, profitez de nos offres d’abonnement à prix réduits pour partager ensemble bonne humeur, conseils santé, bons plans et infos incontournables ! Avec notre temps de santé & Bien-être, prenez soin de vous.

Sur le même sujet :
Un système de santé de qualité est un système où l’information circule…

À Lire  Santé : à quoi servent les ceintures de sécurité ?