Bien dormir quand il fait froid : une robe, une boisson chaude, un drap…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le froid la nuit n’est pas très agréable et perturbe le sommeil. Linge de lit, couette, pyjama, bouillotte, boissons chaudes… Présentation des solutions pour bien dormir quand il fait froid par nos experts santé.

Lorsqu’il fait trop froid, le corps produit de la chaleur pour compenser. Les muscles se contractent et consomment beaucoup d’énergie des muscles, ce qui n’est pas propice au sommeil ou à un bon sommeil. « Augmentation de la température, canicule ou froid extrême, un bout de sommeil et ça fait qu’on ne s’en remet pas », affirme le Dr. Marc Rey, neurologue, spécialiste du sommeil et président de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (InVS). Et c’est un cercle vicieux car le manque de sommeil favorise la sensation de froid. Afin de s’endormir facilement et de passer une nuit reposante, le corps doit être aussi détendu que possible et les muscles détendus.

► Maintenez la température de la pièce autour de 18-19°C la nuit. C’est la température idéale pour bien dormir et éviter les réveils nocturnes, selon l’Ademe, Agence de la transition écologique. La température a été confirmée par le Dr Marc Rey. Aussi, pour réduire les courants d’air et les pertes de chaleur, il est recommandé de fermer les volets et de choisir des tissus épais le long du bas de la porte.

► Aérez votre logement, au moins 10 minutes par jour, même lorsqu’il fait froid pour évacuer l’humidité et améliorer l’air. Et une maison avec de l’air pur est facile à chauffer.

► Choisissez des pyjamas en coton plutôt qu’en synthétique, afin d’éviter de transpirer et donc d’avoir trop froid.

► Privilégier les draps et housses de couette en coton, matière protectrice et respirante qui permet à l’air de circuler. Sous les draps, un matelas de protection (coton ou fibre de bambou) absorbe l’humidité, surtout en cas de transpiration nocturne, et est thermorégulateur.

► Investissez dans une couette épaisse et chaude : duvet d’oie ou de canard, en matières naturelles, ou modèles en matière synthétique anti-transpiration ou avec technologie de thermorégulation qui garantit une nuit au chaud. La couette doit dépasser de 20 à 40 cm du côté du lit afin que vous ne vous sentiez pas pris au piège lorsque vous êtes allongé sur le sol. Autre chose à ne pas négliger : le poids de la couette qui devrait être plus lourd en hiver qu’au printemps : environ 270 g/m² pour le type hiver en matière naturelle et entre 300 et 450 g/m² pour le modèle hiver en matière naturelle matériaux. synthétique. Autre conseil : les dormeurs doubles peuvent choisir deux petites couettes pour s’envelopper.

À Lire  "Demain appartient" récapitule avant la semaine prochaine: spoilers ADN du 14 au 18 novembre 2022

► Changez le matelas du côté froid, ce qui permet de mieux conserver la chaleur corporelle. La face d’hiver est généralement constituée d’un rembourrage en laine ou d’un matériau qui retient une chaleur élevée. Le côté de la neige est l’endroit où l’étiquette est cousue. S’il n’y a pas de drap sur le matelas, la face hiver est réputée pour être plus respirante que la face été moelleuse.

► Étirez-vous deux à trois heures avant de vous coucher, en commençant par le cou, les bras, les doigts, le ventre, les jambes et les pieds. « La sensation de froid peut entraîner des raideurs musculaires avec une position fermée et pliée. Pour lutter contre cela, vous pouvez faire quelques petits exercices pour aider la circulation sanguine et réchauffer le corps : mouillez vos triceps, agenouillez-vous de droite à gauche en levant les bras, étirez-vous . l’avant des cuisses… », raconte Magali Bastos, kinésithérapeute et créatrice du compte Instagram MadameKiné. En général, la pratique d’exercices réguliers augmente également la thermogenèse quotidienne.

► Prendre une boisson chaude le soir, comme une tisane (pas de thé !), « mais pas trop chaude pour arrêter la transpiration et refroidir l’organisme », précise Raphaël Gruman, diététicien-nutritionniste. Il ne faut pas en abuser car les infusions sont diurétiques et se lever pour aller aux toilettes la nuit peut perturber le sommeil. « En général, il est recommandé de rester hydraté tout au long de la journée (l’air s’assèche en hiver, notamment à cause des radiateurs électriques) », poursuit-il.

► Gardez vos chaussettes sur le lit pour pouvoir dormir facilement. Les extrémités telles que les pieds et les mains sont les parties les plus touchées par la vasoconstriction (lorsque les vaisseaux sanguins périphériques sont rétrécis ou rétrécis pour réduire la chaleur et ainsi maintenir la température centrale) et donc par le froid. Surtout quand vous êtes debout, comme au lit. Pour rester au chaud, on choisit des chaussettes en soie ou 100% laine car elles sont thermorégulatrices et on ne les choisit pas trop rigides pour ne pas bloquer la circulation sanguine et éviter d’avoir trop froid.

À Lire  Lorraine. Inquiétudes concernant l'hôpital voisin, qui pourrait être "à risque"

► Placer une bouillotte au fond du lit (sous la couette pour la garder au chaud) avant de se coucher et en respectant le mode d’emploi. En général, il est recommandé de laisser la bouillotte d’eau chaude pendant plus de 20 minutes. Il réchauffe le lit mais on évite de dormir avec pour éviter les risques de brûlures. De plus, on choisira des bouillottes sèches d’eau chaude comme avec des graines de lin ou des noyaux de cerises à la place d’une bouillotte d’eau chaude (c’est dangereux d’en manquer, de « tomber » et de vous brûler) à chauffer au micro-ondes. On respecte le mode d’emploi (pas de chaleur, plus de temps au micro-onde selon puissance…).

► Avant d’aller vous coucher, vous pouvez vous laver les pieds avec une main douce de sel, quelques gouttes d’huiles essentielles d’eucalyptus, de lavande ou de lavandin (pensez aux contre-indications des huiles essentielles : grossesse, enfants de moins de 7 ans…). « Avec modération, quelques gouttes de Lavande Vraie (déconseillé aux femmes enceintes et aux moins de 12 ans) vous permettront de profiter d’un moment de détente et de relaxation, idéal avant d’aller vous coucher », recommande Magali Bastos.

Que dîner quand il fait froid ?

« Quand on veut augmenter la thermogenèse, c’est-à-dire augmenter la température de son corps, il faut donner à l’organisme quelques nutriments, deux à trois heures avant d’aller se coucher », explique notre nutritionniste. Lire aussi : Tiril Eckhoff s’inquiète – Infos Sports – Ski – Biathlon.

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste, au Dr Marc Rey, neurologue, spécialiste du sommeil et directeur de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (InVS) et à Magali Bastos, kinésithérapeute.

Ceci pourrez vous intéresser :
Tous les mercredis, sur lindependant.fr et sur la web radio « Graine de…