BMW M5. L’histoire extraordinaire de la première berline sport M

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Le patron de BMW M révèle d’où est venu le concept de berline sportive, qui s’incarne aujourd’hui dans des modèles tels que la M5. Plutôt qu’une étude de marché ou une recherche d’image, c’est par une nécessité pratique pour les dirigeants de BMW que cette idée fut mise en application.

Par

Sur le même sujet : La Suzuki Hayabusa 2021 de Philippe chez GT Moto à Arras.

MaxK

La récente M5 CS poursuit la lignée des berlines sportives BMW M. Ses origines sont surprenantes.

Une escorte rapide pour le patron

Les berlines sportives sont un type de véhicule désormais bien ancré dans la culture automobile, notamment chez les constructeurs allemands haut de gamme. Mais quand on y pense, transformer une voiture conçue pour parcourir confortablement des kilomètres en chasseur de virages semble paradoxal. Frank van Meel, directeur général de BMW M, vient de révéler comment le célèbre département sport automobile du constructeur bavarois en est venu à préparer des smart routières pour donner naissance à la M5 et à d’autres désormais incontournables dans la gamme de la marque.

En 1992, la M3 à quatre portes a lancé une deuxième famille de berlines BMW M après la M5.

BMW Motorsport a été fondée en 1972. Votre objectif ? Fédérer les activités sportives de l’entreprise munichoise dans une division à part entière, garantissant ses engagements en compétition ainsi que le développement de modèles routiers performants. La première voiture de sport ainsi créée est l’emblématique coupé 3.0 CSL. Côté berline, l’histoire commence avec la première Série 5 du nom (type E12) dans les années 1970. Et au départ elle répondait à un besoin purement utilitaire inhérent au fonctionnement de l’entreprise ! L’évolution résulte du lancement de la première Série 7 (type E23), proposée exclusivement avec des moteurs six cylindres développant au moins 184 ch. Frank van Meel déclare : Nous sommes nés dans le sport automobile avec la conviction que les contradictions peuvent être résolues. Lorsque Eberhard von Kuenheim était PDG (de BMW) dans les années 1970, il conduisait une BMW Série 7.

À Lire  Importé moins de 3 ans : prix des voitures 2020, 2021 en France

Les prémices de la BMW M535i

« Cela a conduit à une discussion sur l’obligation de devoir choisir entre une voiture de sport et une berline », poursuit le patron de BMW M. « Et la réponse est non, car on peut faire les deux en même temps. C’était et c’est l’une des recettes de notre succès. M a évolué avec ce lien fort entre le sport automobile et la production en série et a conservé cette personnalité jusqu’à ce jour. »

La M535i a été la première berline BMW M produite en série.

La première Série 5 retravaillée par BMW M date pourtant d’un peu plus tôt que cela. Dès le milieu des années 1970, lorsque le développement de la Série 7 a pris fin pour un lancement au printemps 1977, BMW a lancé des kits de sport automobile qui ont amélioré les performances des 525 et 528. En 1976, le projet de filiale sud-africaine de BMW réalisé par le M département de la 530 MLE (Motorsport Limited Edition), une 530 plus puissante produite en 217 exemplaires à des fins d’homologation compétition. Ces différents tests et besoins conduisent, en 1979, au lancement de la M535i, la première berline BMW M de série. Puis vint la M5 originale (type E28) en 1984, reprenant la nomenclature de la supercar M1 de 1978.

Ventes de voitures : En Europe, Hyundai et Kia s'apprêtent à dépasser Renault
A voir aussi :
Les inscriptions pour février 2022 étaient les pires depuis le début des…