Bois-Blanc ouvrira plus qu’un camping

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Balcon sur la mer. Situé à quelques kilomètres des coulées de lave du Grand-Brûlé, le site de La Source est l’un des plus beaux panoramas de La Réunion. Vue à 180° sur la mer et l’Anse des Cascades toute proche, accessible par un chemin de corniche. Le site idéal pour des vacances entre mer et volcan et ce, au meilleur prix. C’est ce que propose l’association « Au gré du volcan » (AGV), créée par les habitants du Bois-Blanc. Dans sa tête, un jeune homme du quartier, Jean-Laurent Aouira. Une ambition : rouvrir, en collaboration avec la ville, le camping jeunesse du Bois-Blanc, ouvert en 2012 mais qui s’est peu à peu endormi. Convaincue du potentiel du site, l’association entend en faire une voie en faveur de la cohésion sociale du quartier, de l’intégration et de l’activité économique de la ville. « L’idée n’est pas d’ouvrir un lieu de camping », résume le jeune président de 34 ans. Si deux à trois emplois doivent être créés directement, « le but est avant tout d’être un tremplin pour que les gens créent leur propre entreprise », vise-t-il. Artisanat, orientation, restauration, activités de plein air… le camping proposera de nombreux ateliers et animations en lien avec les professionnels et associations de la ville. Découverte de l’accrobranche, la forêt de bois colorés toute proche, plongée sous-marine, ateliers culinaires, vélo électrique, sentier de lave… La liste est déjà longue et non exhaustive.

L’objectif est de « fédérer les énergies » et de les transformer en ondes positives pour la commune. Sécurisé par la pose d’une clôture dans le cadre d’un atelier d’insertion par le travail – également après sécurisation du chemin de l’Anse des cascades – le camping se veut « à taille humaine » avec une capacité d’accueil d’une trentaine de personnes. Ouverte à tous les budgets, elle permet de monter sa tente pour quelques dizaines d’euros ou de louer une tente « confortable » pour 4 personnes au prix de 50 à 70 euros la nuit. Un grand kiosque verra le jour ainsi qu’un espace feu de camp et un espace d’échange entre les générations. Une piscine hors sol est également prévue. Le site propose déjà six douches et autant de toilettes. A l’extérieur, les clients peuvent profiter de jeux pour enfants et d’un terrain multisports déjà présent. Autour, le site de La Source invite à la promenade et au pique-nique. Le camping entend également promouvoir des « classes de lave », comme les classes vertes et peut être transformé en hébergement d’urgence au cas où la route serait coupée par la lave quelques kilomètres plus loin. Pour mener à bien son projet, l’association a reçu une aide d’un peu plus de 67 000 euros via le dispositif « Leader » et une aide de la commune de 50 000 euros. Ouverture prévue pour les vacances de mai. Il y a déjà une demande.

À Lire  Enquête sur le prix des carburants : plus de la moitié des camping-caristes...