Bonus-malus écologique : des changements attendus au 1er janvier…

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Prime écologique de 6 000 à 5 000 euros pour les véhicules électriques à moins de 47 000 euros.

Annoncé pour entrer en vigueur le 1er juillet 2022, le nouveau barème bonus-malus écologique s’appliquera finalement à partir du 1er janvier 2023 en France.

Si jusqu’au 31 décembre 2022, le bonus écologique était de 6 000 euros pour l’achat d’une voiture électrique d’un prix inférieur à 47 000 euros, le montant du bonus a été réduit de 1 000 euros, il est donc passé à 5 000 euros. Toutefois, cette remise ne peut excéder 27 % du prix du véhicule.

Pour l’achat d’un VE qui coûte entre 47 000 et 60 000 euros, le bonus écologique passera de 2 000 à 1 000 euros au 1er janvier 2023. La même peine s’applique à l’achat d’une voiture à hydrogène à moins de 60 000 euros.

Pour les véhicules utilitaires électriques ou à hydrogène léger, il n’y a pas de changement. Entre le 31 décembre 2022 et le 1er janvier 2023, le bonus écologique reste à 7 000 euros.

Les automobilistes qui acquièrent des véhicules hybrides rechargeables pour moins de 50 000 euros ne pourront plus bénéficier du bonus écologique de 1 000 euros valable jusqu’au 31 décembre 2022. Les jours sont donc comptés pour passer commande.

Enfin, les voitures électriques utilisées depuis plus de 2 ans bénéficieront à nouveau l’an prochain d’une réduction d’environ 1 000 euros au moment de l’achat.

Le barème du malus se durcit

Le malus écologique est également revu à la baisse. Si en 2022, les véhicules émettant au moins 128 g/km de CO2 sont pénalisés (à partir de 50 euros), le seuil sera abaissé à 123 g/km en 2023. A ce stade, le montant de l’amende sera de 50 euros ( et 170 euros pour 128 g/km), mais cela atteindra 50 000 euros pour les véhicules émettant plus de 226 g/km de CO2. Lire aussi : Livraison de votre voiture d’occasion à votre domicile : est-ce possible ?. Le pire plafond depuis maintenant est de 40 000 euros en 2022 sur le même barème. A noter que depuis cette année, le malus ne peut excéder 50% du prix du véhicule.

À Lire  10 conseils pour vendre votre voiture | 10 conseils pour…

Enfin, du point de vue du malus au poids, il n’y a pas de changement significatif en 2023. Comme en 2022, les voitures de plus de 1 800 kg seront pénalisées de 10 euros par kilo supplémentaire et le malus écologique, cumulé, ne pourra excéder 50 000 euros. . En revanche, les VE et véhicules hybrides rechargeables parcourant au moins 50 kilomètres en mode 100 % électrique ne seront pas concernés par cette lourde taxe.

Ceci pourrez vous intéresser :
Amateurs de vieilles pierres, vous souhaitez investir dans une maison de maître…