Bordeaux-Bacalan : l’épicerie participative La Carotte et le Lapin fête ses 3 ans

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Par Alain Mangini Publié le 19/10/2022 à 16h48

Le samedi 22 octobre aura lieu une soirée pour découvrir son fonctionnement et ses valeurs

L’épicerie participante La Carotte et le Lapin fêtera son 3e anniversaire le samedi 22 octobre. La nutrition et la santé sont les principaux objectifs sociaux de cette association. Pour cela, il favorise l’accès…

L’épicerie participante La Carotte et le Lapin fêtera son 3e anniversaire le samedi 22 octobre. La nutrition et la santé sont les principaux objectifs sociaux de cette association. Pour ce faire, il favorise l’accès des populations à une alimentation saine. Il sensibilise également à l’alimentation locale et au développement durable et lutte contre le gaspillage alimentaire en mobilisant un public socialement diversifié et intergénérationnel.

Dans la salle Pierre-Tachou, le rendez-vous est fixé à 17h30 le samedi pour découvrir cette épicerie différente. Après une rétrospective d’Hervé Arnaiz, le président et créateur de l’association, deux stands pour débattre de la santé seront proposés au public : comment créer de la lessive ou du shampoing à partir de produits de base, et l’utilisation des produits bio dans l’alimentation, les graines et aussi. explication de la nourriture végétalienne. Les enfants seront invités à peindre une fresque. Avec une animation musicale, les participants peuvent prendre un apéritif dînatoire sous forme d’auberge espagnole et visiter le magasin voisin.

1 h 30 de bénévolat chaque mois

Pour effectuer des achats dans La Carotte et le Lapin, il suffit d’adhérer à l’association pour un montant d’un euro. L’organisation de cette épicerie est particulière : elle n’emploie aucun salarié. La vente et l’achat sont assurés par deux services citoyens, mais l’essentiel de l’entretien du magasin est assuré par les membres eux-mêmes. Ceci pourrez vous intéresser : « Intelligence nutritionnelle » : mangez-vous sans le savoir ce dont vous avez besoin ?. Tout le monde doit effectuer un service alimentaire de 90 minutes toutes les quatre semaines.

À Lire  Le Figaro lance son application cuisine

Hervé Arnaiz peut se féliciter du succès de cette association car depuis sa création, elle compte près de 300 adhérents et 90 familles viennent régulièrement faire des achats. « Même pendant le Covid, l’épicerie est restée ouverte », raconte-t-il. Nous avons dans le quartier un objectif important de vivre ensemble dans la solidarité économique et sociale. » Les 450 produits en vente sont d’origine locale et bio. Le financement de La Carotte et le Lapin provient des subventions de la mairie et du conseil départemental.

Le reste de cet article est réservé aux abonnés.

Découvrez l’offre Premium : Le journal + Accès à tous les articles depuis 1944 + L’édition du soir + Le Club des abonnés