Bus Bucco pour personnes âgées et handicapées

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Actualités 365

Actualités 365

Dans le Finistère, le bus Bucco circule depuis le 4 octobre pour prendre en charge les personnes âgées dans les Ehpad et les établissements dédiés aux personnes handicapées. Sur le même sujet : Protéger les personnes des effets de la chaleur extrême. L’expérience devrait durer jusqu’en 2024.

Publié le 12 octobre 2021 & à 18h25

« L’accessibilité aux soins dentaires est un vrai problème pour les personnes très dépendantes et est souvent négligée, un sujet de préoccupation et une source d’augmentation de la maladie générale », soulignait fin 2019 l’ARS de Bretagne. C’est pourquoi, dans le Finistère, un département qui souffre. cruellement faute de chirurgiens-dentistes, la Fondation Idys a mis en place un « bus Bucco » pour soigner les personnes âgées dans les Ehpad et les établissements dédiés aux handicapés. L’expérience devrait durer jusqu’en 2024.

L’objectif du second : « améliorer la situation sanitaire des résidents âgés et des personnes handicapées et réduire le nombre d’hospitalisations dues à une cause odonto-stomatologique ou pathologique affectée par une mauvaise santé dentaire et le manque de soins bucco-dentaires », explique l’ARS. , qui a partiellement financé le projet.

« L’idée n’est pas de remplacer les libéraux mais de compléter la motion. Le bus n’intervient que pour les personnes qui n’ont pas de solution libérale », explique au quotidien régional Ouest France Sandrine Honnorat, responsable de son déploiement et directrice de l’Ehpad de Brest. En effet, « pour le commun des mortels, il est parfois difficile d’obtenir un rendez-vous chez le dentiste. Et c’est encore plus compliqué pour les personnes âgées et handicapées », souligne-t-elle.

« La santé bucco-dentaire des personnes âgées et handicapées fait défaut et les besoins sont grands. En Ehpad, un habitant sur deux s’inquiète du manque de soins bucco-dentaires », insiste la Fondation Ildys sur son site « qui accompagne chaque année 6.500 personnes dans le Finistère ».

L’importance de la prévention

Concrètement, le bus devrait être installé pour plusieurs jours sur les parkings des établissements signataires de l’accord. Dans le véhicule, un éclairage naturel est installé pour détendre les patients, ainsi qu’un fauteuil roulant pouvant être remplacé par une plateforme pour les personnes à mobilité réduite. À côté de la zone de consultation se trouve le laboratoire de stérilisation du matériel.

Ce projet est développé depuis 2019, en partenariat avec le CHU de Brest, le Conseil de l’Ordre, des associations et des usagers. Le temps fort est « une démonstration entre les différents directeurs d’établissements médico-sociaux qui ont conclu qu’il fallait une réponse adaptée », explique Michel Morgan, directeur général délégué au parcours, à Ouest France. En plus de l’ARS de Bretagne, ce bus Bucco est en partie financé par le mécénat, les dons et la Fondation Crédit Agricole.

En plus des soins, le dispositif prend en charge la prévention verbale par la formation de références à la matière. A ce jour, 91 personnes ont déjà été formées pour les 34 maisons de repos et établissements pour personnes handicapées du Finistère signataires de la convention. Selon Ouest France, 60 nouveaux arbitres devraient être formés chaque année et d’autres institutions devraient rejoindre le dispositif au fur et à mesure de l’expérimentation.

Un concept qui existait déjà ailleurs

Le Finistère n’est pas le premier département à tester le bus dentaire. En 2017, un « Bus Dentaire Social » a été créé à l’initiative du Conseil National de l’Ordre des Chirurgiens Dentistes. Sillonnant les rues de Paris, des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis, il proposait des soins dentaires d’urgence totalement gratuits aux patients en situation précaire, sans couverture sociale ou en fin de droit aux soins en constructions traditionnelles.

Concernant l’accès aux soins des personnes en situation de handicap, le gouvernement prévoyait fin 2016 de déployer 100 bus Bucco d’ici 2020 avec deux appareils par région à partir de 2018. Il prévoyait alors d’allouer un budget de 25 millions d’euros.

Trucs et astuces pour enlever une forte odeur de vos vêtements
A voir aussi :
Lorsque nous lavons nos vêtements et nos draps, nous nous attendons à…

sur le même sujet

sur le même sujet

Les enjeux de la filière bucco-dentaire

La Commission paritaire a mis la transition écologique et l’accès aux soins au cœur des débats lors de son assemblée générale.

Actualités 365 favorite

Santé bucco-dentaire pour tous : le projet des dentistes suisses

Publier le lien

Actualités favorite

Cabinet écoresponsable : les recommandations de la FDI

L’Association dentaire suisse lance une campagne d’information sur la santé bucco-dentaire destinée aux personnes à faibles revenus.

Camping-car : comment se protéger des fortes chaleurs ?
A voir aussi :
Dès que la chaleur arrive, il peut être difficile de supporter des…

Comment améliorer son hygiène Bucco-dentaire ?

Comment améliorer son hygiène Bucco-dentaire ?

Publier le lien

La Fédération dentaire internationale (FDI) a publié une infographie en six langues sur la durabilité dans la pratique dentaire, accessible…

Quels sont les aliments favorables à l’hygiène Bucco-dentaire ?

Publier le lien

  • Pour une bonne hygiène bucco-dentaire, il est recommandé de se brosser les dents au moins deux fois par jour, pendant 3 minutes, le matin après le petit-déjeuner et le soir avant le coucher. Idéalement, les dents doivent être brossées après chaque repas pour prévenir la plaque dentaire et les caries.
  • Quelles sont les solutions pour lutter contre les maladies bucco-dentaires ? En plus de vous brosser les dents, grattez votre langue une fois par jour, de préférence au coucher, avec un gratte-langue à tête plate (commencez par la base de la langue et avancez doucement). N’oubliez pas de rincer le grattoir à langue après chaque utilisation.
  • Alimentation et dents saines : 9 aliments pour une bonne hygiène bucco-dentaire
  • #1 Eau ordinaire. …
  • #2 Thé…
  • #3 Poissons et crustacés. …
  • #4 Fromage. …
  • #5 Fruits et légumes. …

Canicule : on ne se protège pas assez du soleil en ville
Sur le même sujet :
Se protéger, quel que soit le lieu  Les rayons du soleil n’épargnent…

Quelle différence entre DMP et Mon espace santé ?

#6 Riz, pain ou pâtes. …

#7 Chocolat noir. …

Est-ce obligatoire de créer Mon espace santé ?

#8 impulsions.

Quels sont les inconvénients du DMP ?

Mon espace santé est un nouveau service public numérique pour gérer vos données de santé. Il vous permet de stocker vos informations médicales et de les partager avec les professionnels de santé qui vous soignent, dans le respect de votre consentement. Vous y trouverez le contenu de votre dossier médical partagé (DMP).

La vape sous le feu des critiques
A voir aussi :
Destinée aux jeunes, la forte promotion des « puffs » engendre des soucis sanitaires……

Quelle mutuelle prend en charge les implants dentaires ?

Quelle mutuelle prend en charge les implants dentaires ?

Pourquoi s’opposer à la création de Mon Espace Santé ? Mon Espace Santé est un service de traitement de données sensibles déployé auprès de l’ensemble de la population française. Cependant, force est de constater que sa conception et son déploiement ne sont pas au niveau des services les plus respectés en matière de protection de la vie privée.

Est-il obligatoire d’avoir Mon Espace Santé ? Mon Espace Santé n’est pas obligatoire. Il est destiné « à ceux qui veulent l’utiliser » a révélé Olivier Véran.

Comment se faire financer un implant dentaire ?

  • Revente de données piratées, chantage, marchandisation de la santé : les pires cas sont possibles avec le DMP en ligne actuel, et un autre modèle, imaginé depuis un certain temps… est abandonné : le dossier médical personnel « mobile ».
  • Remboursement des implants dentaires avec la mutuelle dentaire MMA. Votre mutuelle MMA peut vous rembourser tout ou partie de votre charge restante. La part récupérée par l’assurance maladie MMA, relative aux implants dentaires, est exprimée de manière forfaitaire.
  • Comment ne pas payer pour un implant dentaire ? Comment ne pas payer pour un implant dentaire ? Pour minimiser la facture d’un implant dentaire, il est conseillé de choisir un groupement dentaire qui propose un forfait très généreux pour ce type de soins. La Sécurité Sociale ne rembourse pas les implants dentaires.
  • Quelles sont les facilités financières pour les prothèses dentaires ?
  • Aide exceptionnelle de l’Assurance maladie (CPAM)
  • associations dentaires.
  • La déduction fiscale.
  • Le choix de l’étranger.

Quel est le prix moyen d’un implant dentaire ?

Prise en charge de la CMU.

Quel est le prix de 2 implants ?

traitement de l’école dentaire.

À Lire  Conseils : 05 techniques pour protéger les enfants des piqûres de moustiques