Campings évacués pour cause d’intempéries : dans quel cas sommes-nous remboursés ?

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Publié

le 19.08.2022 à 17:55

PRATIQUE – Face aux incendies et inondations qui frappent une partie de la France depuis le début de l’été, de nombreux touristes français ont vu leurs séjours en camping annulés. Quels médicaments sont disponibles pour les campeurs?

Dans le cas d’une annulation en cours de séjour

Dans le cas d'une annulation en cours de séjour

Incendies en Gironde, inondations dans le sud-est, violentes tempêtes en Corse… Depuis le début de l’été, les campements français sont durement touchés par des événements climatiques exceptionnels et dévastateurs. Ceci pourrez vous intéresser : Assurance habitation : 3 meilleurs conseils de paiement. Les touristes souffrent directement : selon la Fédération nationale de l’hôtellerie de plein air (FNHPA), contactée par Le Figaro, autour de la seule dune du Pilat, environ 15 000 séjours n’ont pu être honorés en raison des incendies qui ont ravagé près de 7 000 hectares de forêt. En cas d’annulation du séjour pour des raisons exceptionnelles, comme un événement météorologique majeur, le remboursement est-il systématique ? Qu’en est-il de l’indemnisation ? Nous vous expliquerons tout.

Le pire scénario possible, lorsque vous êtes en vacances, est que votre séjour soit interrompu en cours de route. Dans le cas de la Corse et des violentes tempêtes qui ont provoqué l’évacuation en urgence de 6 000 campeurs, on parle d’un « cas de force majeure », comme l’a expliqué au Figaro Emmanuelle Llop, avocate spécialiste du tourisme chez Equinox. « Le principe de base de la force majeure est qu’elle annule ce qu’elle a prévu. Dans le cas où le séjour est en cours, le camp doit donc verser aux campeurs un remboursement au prorata », décrit-elle. Nicolas Dayot, président de la FNHPA, qui insiste sur le prorata, s’en fait l’écho : « Dans la grande majorité des annulations, comme dans les campings de la Dune du Pilat, les premiers jours de la réservation n’ont pas été indemnisés, puisqu’ils ont été honorés. » il explique.

À Lire  Assurance RC Pro : Assurance des dommages causés lors de la prestation

TCA Assurances, votre Délégué Général d'Entreprise
Ceci pourrez vous intéresser :
Qui est TCA Assurances ? Sur le marché de l’assurance professionnelle, TCA Assurances…

Dans le cas d’une annulation avant l’arrivée

Lire aussi Annulation de billet d’avion : dans quel cas l’argent peut-il être remboursé ?

Même s’il n’est jamais agréable de découvrir que vos futures vacances passent à l’eau, voici au moins une chose dont vous devez être sûr : en cas d’annulation en amont, limitée par un cas de force majeure, vous serez également intégralement remboursé sur place. C’est le droit commun. Cependant, une mise en garde : les remboursements ne sont garantis que si le camp annule ou évacue de lui-même, pas dans le cas d’une annulation volontaire par le campeur anticipant d’éventuelles intempéries.

Assurance RC Pro : Assurance des dommages causés lors de la prestation
Lire aussi :
Dans le cadre d’une activité professionnelle, il n’est pas rare d’être confronté…

Outre le remboursement, une indemnisation est-elle possible ?

Outre le remboursement, une indemnisation est-elle possible ?

S’il semble plus sûr d’annuler votre séjour à l’avance, vous risquez de ne pas vérifier l’acompte lors de la réservation. « Tout dépend du contexte et il est encore possible de négocier avec le camp », assure cependant Nicolas Dayot. « Il n’en demeure pas moins qu’en cas d’intempéries, si le préfet n’a pas activé la prudence orange ou rouge, le camp n’est pas tenu d’indemniser l’usager qui a annulé sa réservation en amont », ajoute-t-il.

Ouf, votre séjour a été annulé et votre argent a été remboursé. Est-il possible d’obtenir une indemnisation complémentaire ? Non, selon Emmanuelle Llop : « Le remboursement, c’est la restitution des fonds avancés. L’indemnisation est une réparation. C’est possible en cas de préjugés moraux. En cas d’annulation pour cause de force majeure, il n’y a pas de dégâts car le camp n’est pas responsable », clame-t-elle.

À Lire  Assurance moto : comparatif et devis en ligne pour les motos !

Guerre en Ukraine : les assureurs automobiles se mobilisent pour les réfugiés
Ceci pourrez vous intéresser :
Alors que de nombreux réfugiés ukrainiens ont fui leur pays, peu ont…

Le biais de l’assurance

Le biais de l'assurance

Lire aussi Tourisme : comment bien se protéger à l’étranger ? 9 polices d’assurance voyage ont été examinées

Si vous souhaitez annuler votre séjour prévu à l’avance, et qu’il n’est pas directement menacé par un cas de force majeure, il est toujours possible de contacter d’autres acteurs. Certains camps offrent à leurs hôtes la possibilité de souscrire une assurance annulation ou interruption. Il est également possible de se tourner vers sa propre assurance habitation ou encore l’assurance de sa carte bancaire : « Certaines assurances habitation comportent des clauses particulières qui permettent d’être remboursé en cas de résiliation volontaire. Il est également possible de souscrire des assurances complémentaires, comme une assurance voyage », assure Emmanuelle Llop.

L'assurance-chômage en hausse de 2,9% depuis le 1er juillet
A voir aussi :
Pour faire face à la hausse des prix, le conseil d’administration de…