Canet-en-Roussillon : J – 4 avant l’ouverture de l’aquarium Oniria…

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Alors que les ouvriers s’affairent chez eux pour l’ouverture ce samedi d’un nouvel aquarium baptisé Oniria, le maire de Canet-en-Roussillon, Stéphane Loda, a planté le décor des infrastructures « par appel régional ». , plan de construction standard avec plusieurs tiroirs. Le port de Canet est en pleine reconfiguration. Il déploiera deux nouveaux pontons dédiés au catamaran, un quai piétonnier offrant du lèche-vitrines et complété par une terrasse de 50 mètres de long qui domine cette mer gigantesque. Avec le recul, c’est une réorganisation en profondeur avec des appels économiques et touristiques qui sont en germe. Revue détaillée avec Stéphane Loda.

Monsieur le Maire, l’ouverture d’Oniria, place de l’ancien aquarium – sans parler du vieillissement – est prévue pour ce samedi 10 juillet. Encore beaucoup d’agitation… Sommes-nous dans les temps ?

Il manque de signalisation et de nettoyage. Le challenge est d’ouvrir la saison 2021, tout le monde en est conscient, et tout le monde joue le jeu pour y parvenir. Des équipes de travailleurs ont travaillé jusque tard dans la nuit. Tout sera prêt à temps.

Quel est votre objectif en termes de visites sur le site lui-même ?

L’ancien aquarium, il faut le dire -ex-pêcherie-, enregistre encore 60 à 80 000 entrées par an. Là, nous visons 200 000 visiteurs par an. Mais surtout, il sera ouvert toute l’année, 7 jours sur 7, ce qui signifie que nous ne visons que la moitié de nos entrées entre la mi-juillet et la mi-septembre. Notre idée s’adresse à toute la région Occitanie. Notre étude de marché a conclu qu’en proposant une visite de 2 heures, nous pouvons être attractifs à moins de deux heures de route.

Je vois cet outil comme un phare pour Canet, destiné à ouvrir la ville sur le port et inversement.

Le port n’est plus un parking à bateaux

Cela signifie-t-il que sa vocation ne se limite pas aux lieux à visiter ?

Il y aura un côté aquarium, à forte vocation touristique, et un côté port qui se développe en face. C’est un ensemble cohérent qui va complètement reconfigurer le secteur.

Côté Oniria, on trouvera une zone de promenade, renforcée par de nouvelles offres commerciales. Il y aura trois nouvelles « cellules » : celles données à Alliance Nautique 66 qui proposera des boutiques clé en main, location de catamarans, vente de jet skis et bateaux etc. (lire ci-dessous), puis glacier glacier ouvert à l’année et franchise Pannus (boulangerie, restauration). Cela créera au total cinquante mètres de baies vitrées avec terrasses juste devant le nouveau ponton dédié aux catamarans. Comme c’est le deuxième axe, le port n’est plus un parking à bateaux, mais un outil de développement économique, avec le déplacement des classes aisées et la spécialisation des catamarans.

À Lire  Canicule : comment protéger nos animaux de compagnie ?

Pensez-vous que ce déménagement haut de gamme convienne à la clientèle habituelle du tourisme de villégiature ?

Il y a eu une montée en gamme de la plaisance, avec une demande croissante pour les bateaux de plus de 15 mètres. En corrélation, les attentes de qualité de service et de profit, sont les besoins des clients qui dirigent les mutations de la plaisance. En ville, l’offre d’hébergement (en hôtels et campings) et de restauration monte elle-même en gamme. Pour n’en citer que quelques-uns, Brasilia, Marestang, Gallion, Saint-Georges, Hôtel des Sables, etc., s’inscrivent dans cette démarche qualitative. Le patron de Miramar a repris l’ancien Mar i Buddha. Il mise aussi sur les ouvertures tout au long de l’année.

Les 3 prochaines années vont tout changer

Quelle est la spécialisation catamaran dans l’ADN actuel de Canet-en-Roussillon ? Mais quel chemin cela a-t-il réellement pris ?

Nous avons installé deux pontons dédiés (d’ailleurs, notez qu’à terme, notre collection de voiliers anciens, la plus belle de Méditerranée, sera exposée dans l’avant-port). Preuve de l’évolution de l’industrie nautique ici, il y a deux ans, le constructeur de catamarans Windelo (qui produit des bateaux avec une réduction de 50% de l’empreinte carbone) s’est installé à Canet. Il a vendu 5 unités pour plusieurs millions d’euros. Seaventure est arrivé il y a 2 mois, il a construit un catamaran à hydrogène. Enfin, Catana a délocalisé son usine en Tunisie à Canet. Il sera installé dans 6 mois sur la dernière parcelle disponible dans la première partie du centre nautique. Il est aujourd’hui saturé, mais la deuxième phase, équivalente aux 7 premiers hectares, sera accessible en avril 2022.

Enfin, mon ambition est de créer une véritable Silicon Valley du nautisme urbain, tout en attirant ceux qui conçoivent le nautisme de demain. Aujourd’hui, ils sont ici, mais travaillent avec des universitaires américains. Je veux que tout soit pensé et incarné ici.

À Lire  Bassin des Poules d'Eau : Plus de 300 tonnes de laitue d'eau à évacuer

Oniria deviendra une poupée ?

La phase 3 du projet est un agrandissement du port dans l’ancienne zone technique, avec la création d’une centaine d’anneaux dédiés principalement aux catamarans, dont la moitié sont réservés aux constructeurs, ainsi que des cellules commerciales. C’est pour 2024-2025. Auparavant, pour 2022-2023, il devait y avoir un mur d’escalade au-dessus du phare, avec une aire de jeux pour enfants dans la zone naturelle.

A l’été 2023, tout le front de mer entre le port et la place Méditerranée deviendra une promenade piétonne. Les 3 prochaines années vont tout changer.

« Pour nous, c’est une opportunité d’avoir de la visibilité »

Le concessionnaire de bateaux Canet Alliance Nautique 66 a investi « 120 à 150 000 euros » dans l’aménagement d’un nouvel espace commercial dédié autour d’Oniria. Pour son manager Eric Tordjman, c’était l’occasion de proposer une belle exposition dans un lieu destiné à recevoir beaucoup de trafic et d’en profiter pour lancer de nouvelles activités. Si dans cet espace de 200 m2 il présentera les marques Jeanneau, Prestige et Excess, les professionnels lancent également des accessoires de prêt-à-porter ou des accessoires haut de gamme en sous-vêtements et arts de la table de bord. Paddle, piscine et extension de bateaux (aquaparc), sans oublier la vente de scooters des mers, la vente en consignation de bateaux d’occasion. Ceci pourrez vous intéresser : Salon CBD & Chanvre à Lyon les 7 et 8 mai 2022 à La Sucrière… pour lui le plus important est « l’opportunité d’avoir de la visibilité dans la rade à une position de leader dans ce site conçu et équipé pour le tourisme. » En partant « à la recherche de clients de passage », Eric Tordjman allègrement « va au-delà de ce que nous faisons aujourd’hui. C’est le développement continu de l’entreprise ».

Allée des chats ou élevage de chats : où acheter un chat ?
Lire aussi :
Comment adopter un chaton sauvage ? Il s’habituera petit à petit à…