Canicule : des conseils d’experts pour une meilleure tolérance à la chaleur

Written By Sara Rosso

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La moindre brise fraîche est accueillie comme une bénédiction. Le ventilateur est soudainement devenu l’objet préféré de tout l’appartement. Et la glace n’évoque plus la simple gourmandise, mais l’absolue nécessité. Nous sommes en juillet 2022 et il fait très chaud. Sur le site de Météosuisse, 3 ou 4 alertes avertissent la population des dangers du réchauffement climatique, notamment en Suisse romande et au Tessin. Quant au mercure, les records atteints en 2015 ne sont pas (encore) battus, mais plusieurs nuits tropicales, dont celle du 19-20 juillet, ont retenu Morphée en otage.

Bien que désagréables et potentiellement risquées pour nous tous, ces journées chaudes peuvent être dangereuses pour les personnes âgées, vulnérables et les jeunes enfants. En Espagne et au Portugal, des centaines de morts par la chaleur ont été signalées depuis le début de la saison. La déshydratation est bien sûr en tête des menaces de réchauffement, sans parler de la chaleur, de l’hyperthermie ou encore des incendies.

En attendant des journées plus douces et des nuits plus fraîches, nous avons sollicité l’avis du Dr Christophe Büla, Médecin-Chef de Gériatrie & amp; Réadaptation gériatrique au CHUV et professeur de gériatrie à l’Université de Lausanne. Pour nous aider à nous protéger de la chaleur accablante, il nous a donné de précieuses recommandations, à appliquer en période de forte chaleur.

Que faut-il manger, quand il fait chaud?

Que faut-il manger, quand il fait chaud?

Face à cette question, on a bien évidemment très envie de répondre « glace ». Bonne nouvelle : cette friandise glacée – notamment les sorbets ou les baguettes à base d’eau – fait partie de la liste des aliments à consommer (modérément bien sûr) par temps chaud. Cependant, avant de passer au dessert, on privilégie les légumes : « Quand il fait chaud, il est préférable de recommander des aliments riches en eau, car ceux-ci complètent nos besoins quotidiens de 2-3 litres, qui peuvent être doublés par temps brûlant, explique le professeur. . Bula. Ceux-ci incluent des fruits tels que les melons, les pastèques, les oranges, les fraises ou les pamplemousses, ainsi que des légumes tels que les concombres, les tomates, les citrouilles ou la salade de crème glacée. A voir aussi : UN AVERTISSEMENT DE CHALEUR JAUNE EST DÉCLARÉ DANS LE DÉPARTEMENT DU RHÔNE. Les aliments frais comme le gaspacho, la crème glacée ou les sorbets sont également utiles. Dans cette idée, certaines personnes mettent par exemple leurs yaourts, boissons ou compléments alimentaires (pour personnes âgées) au congélateur.

On retrouve la tendance du yogourt glacé, très populaire aux États-Unis et facile à préparer à la maison : il suffit de mélanger le yogourt avec un peu de miel et éventuellement quelques morceaux de chocolat, avant de le mettre au congélateur, dans un plat recouvert de plastique. impliqué. Vous pouvez également préparer une glace à l’eau maison en versant votre jus de fruit préféré dans un moule prévu à cet effet.

Canicule : Voici les gestes à mettre absolument en œuvre pour se protéger de la chaleur
Voir l’article :
© KIEFERPIX VIA GETTY IMAGES-Canicule : voici les gestes à poser absolument…

Comment rester bien hydraté-e?

Comment rester bien hydraté-e?

Le point le plus important reste l’hydratation dont l’importance peut être sous-estimée. « Tout au long de la journée, il faut s’hydrater régulièrement, idéalement avec de l’eau (au moins 1,5 litre par jour) ou une boisson isotonique qui permet de compenser la perte d’électrolytes (« sels ») due à la transpiration, précise notre expert. Cependant, il est conseillé d’éviter le café ou l’alcool, qui ont un effet diurétique, et de préférer l’eau ou les thés froids, mais attention au thé noir, qui est un stimulant qui peut rendre l’endormissement encore plus difficile. »

Le spécialiste évoque également l’importance de manger suffisamment de sel dans la journée car on en perd par la transpiration et le sodium permet à l’organisme de retenir l’eau pour rester hydraté. Ainsi, il peut arriver que des personnes âgées ayant bu 2 ou 3 litres d’eau doivent tout de même se rendre aux urgences, par manque de sel dans le sang (hyponatrémie). Il peut donc être utile d’ajouter un peu plus de sel à nos soupes froides ou salades par exemple, ou de consommer la boisson isotonique recommandée par le Dr Büla. Celui-ci est très facile à préparer à domicile et est désormais proposé à tous les patients du CHUV en période de canicule, quel que soit leur âge, pour favoriser une réhydratation rapide.

Recette de boisson isotonique Gérostar, utilisée au Service de Gériatrie et de Réadaptation Gériatrique du CHUV :

Mélangez tous les ingrédients, puis ajoutez de l’eau plate jusqu’à obtenir 1 litre de boisson au total. Selon les goûts, vous pouvez ajouter un peu plus de jus d’orange ou de citron.

Mettre immédiatement au réfrigérateur et boire très frais.

Sur le même sujet :
Durant l’année académique 2021-2022, Violette Melendez de Lahonce, ancienne élève de l’école…

Peut-on faire du sport, par temps de canicule?

Peut-on faire du sport, par temps de canicule?

C’est une question qui peut paraître absurde à certains, sachant que le moindre retour à la poste nous tire des perles de sueur sur la peau. Mais pour ceux qui aiment leur sport et pour qui c’est un moyen de gérer le stress, il peut être difficile de ralentir.

Par de telles températures, notre expert conseille cependant d’éviter les activités physiques intenses telles que courir, faire du vélo ou jouer au tennis, surtout pendant la période la plus chaude de la journée (entre 14h00 et 19h00) et si vous ne pouvez pas la pratiquer à l’intérieur ou dans ombre. « Selon le profil de l’homme, on peut imaginer une activité physique d’intensité modérée, à condition qu’elle soit pratiquée en dehors des heures chaudes et dans un endroit frais, en forêt, en altitude ou dans l’eau, en protégeant bien sa peau du soleil. », tempérer le médecin.

Cet appareil à moins de 30 euros pour soulager une piqûre de moustique est un succès
A voir aussi :
Le retour des beaux jours nous apporte de la joie. Mais on…

À quoi faut-il penser, pour aider nos proches seniors?

À quoi faut-il penser, pour aider nos proches seniors?

Très vulnérables aux canicules en raison d’une sensation de soif et d’une sueur abîmée, les personnes âgées sont en effet les plus concernées par toutes ces précautions. De plus, il est conseillé d’éviter au maximum la chaleur le plus tôt possible : « Surtout pour les personnes âgées, il est important d’anticiper les semaines de canicule, surtout quand les infirmières sont en vacances, recommande notre expert. . Parmi les endroits cool à privilégier durant ces périodes, on parle de la trilogie canicule : selon vos croyances et intérêts, vous pouvez en effet échapper à la chaleur en vous rendant dans un supermarché, une église, un musée. Soit dans une librairie, soit au cinéma, par exemple.

Quant au risque de déshydratation, il s’agit aussi de prévenir la sensation de soif : « Chez les personnes âgées, cela a changé et n’arrive que lorsque la personne est déjà un peu déshydratée. C’est pourquoi il est important de boire quand même, même si vous n’avez pas soif. » A noter que certains médicaments favorisent la déshydratation (perte d’eau et de sels) : « C’est notamment le cas des diurétiques et de certains laxatifs ou anti-inflammatoires, précise le professeur Büla. Une tension artérielle avec un risque de chute ou de syncope. » De plus, certains médicaments peuvent empêcher la transpiration normale : parmi eux, certains antidépresseurs, des médicaments anti-allergiques ou « . neuroleptiques », souvent pris par des patients souffrant de maladie mentale ou lors de certaines manifestations liées à la démence.

Santé : nos conseils pour entretenir ses lentilles de contact et prévenir les infections
Sur le même sujet :
Très actives dans notre quotidien, les lentilles de contact peuvent aussi être…

Comment se rafraîchir, la journée comme la nuit?

Comment se rafraîchir, la journée comme la nuit?

Malheureusement, le spécialiste admet qu’il n’y a pas de solution miracle lorsqu’il fait très chaud : « L’important est de trouver des moyens de faire baisser la température corporelle et de se rafraîchir, plusieurs fois par jour et avant d’aller se coucher, note-t-il. Par exemple, vous pouvez créer des courants d’air chez vous le matin et le soir, allumer le ventilateur, pulvériser de l’eau ou essuyer un gant froid et humide sur votre visage, utiliser des brumes, manger des absorbants… » Autres conseils : porter léger, léger, léger- vêtements de couleur et portez un chapeau à l’extérieur.

Aussi, l’appel du lac ou de la piscine devient très tentant, en été, même si quelques précautions doivent être observées, avant de plonger joyeusement dans l’eau fraîche : « La baignade est toujours un bon choix, à condition de prendre beaucoup de temps pour immergez-vous lentement , en mouillant d’abord légèrement le cou, la poitrine et les poignets, rappelle l’expert. Aller lentement permet d’éviter l’hydrocution, qui est un risque pour toute personne, quel que soit son âge. De même, lors de la douche, il est idéal de commencer par un jet d’eau. de l’eau tiède, avant de la faire de plus en plus froide, jusqu’à ce que vous frissonniez un peu et que vous baissiez la température de votre corps.

Certaines personnes ont aussi l’habitude de tremper leurs pieds dans une bassine d’eau froide ou de se mouiller les poignets et le cou lorsqu’elles ne peuvent pas se baigner. En fin de journée, en cas de jambes lourdes, on peut les lever un instant ou les arroser d’eau fraîche avant de se coucher. A la rédaction, on est aussi adepte des crèmes rafraîchissantes, dont la lotion relaxante pour les jambes de Clarins, qui peut faire la différence, surtout quand on est resté debout sous la chaleur.

Comment identifier la déshydratation chez les personnes vulnérables?

Enfin, si toutes les recommandations citées ci-dessus ne peuvent être remplies ou ne suffisent pas, il est important de connaître les symptômes auxquels faire attention, notamment chez les plus jeunes et les personnes âgées. Si les symptômes sont intenses ou ne disparaissent pas avec la réhydratation et le refroidissement de la personne, n’hésitez jamais à vous rendre aux urgences ou à demander conseil à votre médecin.

« Chez les enfants, les symptômes de déshydratation varient avec l’âge », explique le Dr Büla. Mais chez les nourrissons, l’enfant peut être anormalement grincheux ou léthargique, avoir la peau sèche, une respiration rapide ou des cernes sous les yeux. Les vomissements soudains sont également à prendre très au sérieux. » Quant aux personnes âgées (à risque, ayant besoin d’aide dans leur vie quotidienne pour se laver ou s’habiller, souffrant de troubles cognitifs ou de dépression), il est important d’observer les signes suivants :  » apathie, léthargie ou confusion, sensation d’évanouissement, étourdissements, maux de tête, crampes musculaires, nausées, diarrhée, vomissements, peau chaude, sèche ou rouge, pouls et respiration plus rapides. »

Pour chacun, les gestes essentiels sont simples mais indispensables : boire de l’eau régulièrement (avant même d’avoir soif), manger des aliments froids et liquides (ne pas oublier de les saler un peu) et se rafraîchir au maximum. . Courage à tous et prenez soin de vous, sous ce soleil radieux !

Pour recevoir les derniers articles de Femina, abonnez-vous aux newsletters.

À Lire  Alerte canicule : LA bonne astuce à mettre en place au jardin pour protéger vos plantes