Carpe koï pour bassin de jardin : comment en prendre soin ?

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

La carpe koï est un magnifique poisson d’ornement très apprécié en Asie du Sud-Est. Il existe plusieurs couleurs pour décorer les piscines extérieures. Faciles à apprivoiser et à apprécier le contact humain, ces poissons élégants peuvent mesurer jusqu’à 90 cm à l’âge adulte et ont des besoins particuliers. Découvrez-les dans ce dossier complet.

La carpe koï : qui est-elle ?

La carpe koï (Cyprinus carpio) est un poisson ornemental semblable à une sous-espèce de carpe commune. A voir aussi : Brésil : Un tribunal autorise trois patients à cultiver du cannabis à usage médical. Ce petit poisson d’eau douce peut atteindre une grande taille, mesurant de 60 à 90 cm de longueur à maturité.

La carpe koï est appréciée en Asie, notamment au Japon, en Chine, en Corée et au Vietnam, principalement parce qu’elle symbolise la masculinité et l’amour. Elle est née de croisements réalisés depuis le tout début du 19ème siècle entre plusieurs carpes communes qui vivent dans les rizières. Comme les poissons combattants, les koïs sont faciles à apprivoiser et apprécient le contact humain, en particulier lorsqu’ils sont nourris à la main ou caressés.

Il existe plusieurs types de carpes Koi. Ils peuvent être blancs, noirs, rouges, orange, bleus, jaunes, etc.

Lire aussi :
L’aspirateur Roborock S7 est l’un des meilleurs aspirateurs robots pour un nettoyage…

Quels sont les besoins de la carpe koï ?

La carpe koï est un poisson aux besoins très spécifiques.

Comportement et caractère

Les carpes koï sont des animaux paisibles qui aiment vivre en groupe. Ces poissons se déplacent en se regroupant en bancs au sein des bassins qu’ils occupent. La carpe koï tolère très bien la présence d’autres espèces de poissons.

L’avantage de l’animal est qu’il est résistant ; sa durée de vie moyenne se situe entre 18 et 25 ans, mais certains atteignent tout de même 70 ans dans des conditions optimales !

Les carpes koï sont merveilleuses à regarder. Ces animaux évoluent avec grâce dans leur bassin et leurs couleurs se mélangent du plus bel effet !

L’alimentation

La carpe koï est un poisson omnivore, mais à tendance herbivore, ce qui explique son pacifisme ; il ne veut pas vraiment attaquer d’autres poissons pour les manger.

L’animal se nourrit très bien avec une nourriture adaptée aux poissons de bassin, ce qui facilite l’alimentation dans la coexistence de plusieurs espèces. En revanche, il a besoin de 20 à 30 % de protéines, même s’il se contente surtout de végétaux. Mesurer correctement la quantité distribuée en fonction du nombre de spécimens dans l’étang.&#xD ;

En hiver, lorsque la température descend en dessous de 6°C, il n’est pas nécessaire de les nourrir, car les carpes koï hibernent.

Environnement

Les carpes koï sont des animaux idéaux pour vivre dans un étang. Il aime les fonds sablonneux ou vaseux, car il aime y chercher de la nourriture. Pour élever des carpes koï, vous avez besoin d’un grand bassin ou d’un bassin extérieur. N’essayez pas de les garder dans un aquarium intérieur, car ces animaux ont besoin d’une grande quantité d’eau, environ 1 mètre cube par adulte. Si vous achetez de petits poissons, n’oubliez pas qu’ils grandiront rapidement !&#xD ;

La température de l’eau affecte grandement l’appétit des carpes koï. Une température élevée le rend vorace, et une piscine à moins de 6 °C le fait entrer en semi-hibernation et arrête presque de manger. Par temps froid, la carpe se cache au fond de l’étang, parmi le limon, pour se réchauffer et hiberner à l’abri des fluctuations de température.

75 000 chiens et chats sont volés chaque année en France, certaines espèces sont plus surveillées
Ceci pourrez vous intéresser :
Comme Sunny, le chiot de Plouarzel volé fin avril, 75 000 animaux de…

Comment construire un bon bassin pour carpes koï ?

Vous souhaitez construire un bassin de jardin ou vous possédez déjà un petit bassin ? Mais sachez qu’il vous faudra l’aménager pour accueillir les carpes koï. Ils ont en effet besoin d’un bassin adapté, bien entretenu et suffisant pour y vivre en toute tranquillité et santé.

Comment concevoir le bassin pour les carpes koï ?

La carpe koï a besoin d’un bassin d’une profondeur minimale de 1,50 mètre. N’en prévoyez pas une plus petite, car cette profondeur permettra à l’animal de se cacher au fond, dans la vase, pendant les périodes hivernales.

Évitez les plantes aquatiques dans un bassin de jardin naturel où nagent les carpes koï car elles s’en nourriront. Ces plantes sont idéales pour assurer naturellement une bonne filtration et un bon drainage du bassin, nous vous conseillons donc de les placer dans de petits paniers flottants qui les protégeront des carpes.

Complétez les performances des plantes avec un filtre puissant, un chauffage et un filtre UV-C pour le bien-être de vos petits jardiniers.

Faites attention à la quantité de poissons que vous mettez dans votre bassin ! Comme déjà mentionné, les carpes koï ont besoin d’au moins 1 mètre cube d’eau ! Par conséquent, adaptez votre construction au nombre de carpes souhaité ou limitez le nombre de poissons achetés à la capacité de votre bassin. N’oubliez pas qu’ils grandissent rapidement et peuvent atteindre une longueur de 90 cm !

Choisissez un endroit ensoleillé pour votre bassin. Les plantes suffiront à protéger la carpe des fortes chaleurs estivales.

Quelle eau pour vos carpes koï ?

Pour le bon développement de votre carpe koï, l’eau du bassin doit répondre aux caractéristiques suivantes :&xD;

Comment bien entretenir votre bassin de carpes koï ?

L’entretien de l’étang doit être fait régulièrement et correctement pour assurer le bien-être de la carpe.

TOP 10 des races de chats préférées des Français
Lire aussi :
Il existe d’innombrables espèces de chats. En France, certains sont très populaires.…

À Lire  Qu'est-ce que le tétrahydrocannabinol (THC), la substance psychoactive du cannabis ?