Caterina Murino, La maison d’en face : « J’ai trouvé osé que M6 aborde le sujet de l’échange de partenaires dans une fiction »

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

C’est la troisième fois que l’actrice italienne forme un couple à l’écran avec Thierry Neuvic. Confidences.

Après plusieurs apparitions dans des séries françaises (César Wagner, Plan B, Balthazar), vous êtes en tête d’affiche aux côtés de Julie de Bona, Thierry Neuvic et Marc Ruchmann. Quelle belle surprise !

Caterina Murino : Je suis ravie d’avoir eu la chance de jouer un personnage aussi coloré. Au départ, une vie idéale, un couple heureux et… un monde qui finit par s’effondrer. J’ai adoré le scénario.

Livia est une femme éprise de liberté ?

Libre d’esprit, oui. Avec son mari, Stéphane, elle pratique l’échangisme. Mais c’est un accord qu’ils ont fait pour ne pas chercher ailleurs. Entre eux, c’est clair : pas de tromperie.

Quelque chose vous a-t-il découragé de lire le script?

Non, parce que vous ne voyez pas beaucoup de choses dans l’image. Mais j’ai trouvé audacieux que la production et M6 abordent ce sujet extrêmement tabou dans une fiction télévisée. Quand j’ai parlé de ce rôle dans une interview en Italie, vos collègues ont eu la même réaction.

Vous verra-t-on bientôt au cinéma ?

Oui, début décembre, dans un petit rôle de violoniste aux côtés d’Yvan Attal et Pierre Arditi dans Maestro(s). Et depuis le 22 septembre, je suis au Théâtre de la Madeleine, à Paris, dans une pièce de Francis Veber, Le Tourbillon. Une comédie qui dresse le portrait de la société d’aujourd’hui.

La maison d’en face : mardi 27 septembre à 21h10 sur M6

À Lire  Bachelor of Luxury Management : on vous dit tout !