CHAMBERY | Crise énergétique : la ville va éteindre l’éclairage public

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

PUBLIÉ le 10/12/2022 par Lison Bourgeois – 226 vues

La mairie de Chambéry franchit le pas. L’éclairage public sera totalement éteint de minuit à 5 heures du matin à partir de ce samedi 15 octobre au matin.

© Illustration H2O L’éclairage public représente 40 % de la consommation électrique de la commune.

La mairie de Chambéry franchit le pas. L’éclairage public sera totalement éteint de minuit à 5 heures du matin à partir de ce samedi 15 octobre au matin.

Chambéry éteindra ses lumières ce samedi 15 octobre, pour le « jour de la nuit », et ne les rallumera pas. De quoi correspondre aux dernières annonces gouvernementales appelant à une réduction de 10% de la consommation d’énergie d’ici 2024. La première adjointe Aurélie Le Meur a expliqué que cette mesure sera économique à plusieurs niveaux. « L’éclairage public représente 40 % de la consommation électrique de la ville. Avec la mesure de la disparition, nous avons calculé une économie d’environ 200 000 euros par an et une réduction de notre consommation d’énergie en général d’environ 5 % », a-t-il expliqué. « Cependant, nous choisissons de lancer une expérimentation pour pouvoir suivre et mesurer l’impact de ces différentes mesures », ajoute Aurélie Le Meur.

Jimmy Bâabâa, l’adjoint au maire de la transition écologique, a rappelé que le volet environnemental de cette action est très important. « Quand on parle d’éclairage public, on parle de pollution lumineuse qui détruit la capacité des animaux à se déplacer d’un point A à un point B, qui piège les insectes autour des luminaires. Cela nuit également à la capacité des résidents à bien dormir. Et donc d’avoir des rythmes de vie vivants et durables. »

A noter que le secteur Curial, qui accumule les activités de fin de semaine dans la ville, n’est actuellement pas concerné par ces coupures d’éclairage public. Cependant, la mairie partage la volonté d’étendre l’expérimentation à l’ensemble de la ville dans les mois à venir.

Aurélie Le Meur, première adjointe de Chambéry

Votre navigateur n’est pas compatible

À Lire  Nanette Maupertuis : "L'autonomie étendue contribue au bien-être économique et social des personnes"