Charente-Maritime : les secouristes de la SNSM parcourent 100 milles d’eau pour porter secours, de nuit et par forte houle.

Rédactrice passionnée depuis plus de de 15 ans. Sara vous trouve les dernières infos

Par Sophie CarbonnelPublié le 01/12/2022 à 16:34 Mis à jour le 01/12/2022 à 18:45

Les hommes de la SNSM de Royan ont mené une intervention difficile pour remorquer un voilier en danger au large d’Hourtin en Gironde

Ils doivent sûrement bien dormir ce jeudi 1er décembre. La nuit a été particulièrement intense pour les hommes de la SNSM de Royan. Dans la nuit de mercredi à jeudi, ils ont reçu l’alerte vers 22h30 pour assister un voilier de 10 mètres en panne de moteur et un génois cassé au large d’Hourtin, en Gironde. Ils sont partis à bord de la vedette « Sieur de Mons » pour plusieurs heures d’intervention en pleine nuit, dans de fortes vagues de trois à quatre mètres.

Bien que l’aller ait pu se faire par le port sud, l’état de la mer à cette distance de la côte ne permettait pas le retour par la même route avec le voilier en remorque. L’équipage a donc dû emprunter la passe ouest, beaucoup plus éloignée de la côte et donc beaucoup plus longue.

Facebook SNSM Royan Costa de la Belleza

A 11h00 ce jeudi ils sont arrivés à Port-Médoc (Gironde) où le voilier a pu être mis à l’abri. A 11h40, ils regagnent enfin Royan. Le relais avait apporté son petit-déjeuner directement à bord tôt le matin dans des semi-rigides. Le bateau a été immédiatement remis en service avec le nouveau quart de jour pour toujours rester opérationnel.

Au final, cette intervention leur a fait naviguer près de 100 nautiques, dans des conditions particulièrement délicates.